Crédit photo : F. Jonkisz

Sommaire

Conjoncture

–         Le Beige Book de la Fed souligne l’exacerbation des tensions sur les prix et les chaînes de valeur

Politiques macroéconomiques

–         La FHA propose la possibilité de prolonger la durée des prêts hypothécaires à 40 annuités

Services financiers

–          La Maison-Blanche propose Michael Barr comme vice-président de la Fed chargé de la supervision

–          La Fed de Dallas évoque les risques financiers liés aux perturbations des marchés de matières premières

Brèves

 


Conjoncture

 

Le Beige Book de la Fed souligne l’exacerbation des tensions sur les prix et les chaînes de valeur

Le Beige Book publié le 20 avril, qui présente l’évolution de la situation économique dans les 12 districts des Fed régionales, indique que l’activité a progressé à un rythme modéré depuis mi-février. Les facteurs qui pèsent sur l’activité sont la hausse des prix, notamment de l’énergie et des produits agricoles, les perturbations dans les chaînes de valeur et la pénurie de main d’œuvre. L’activité manufacturière a été solide malgré des difficultés liées à la hausse des coûts des intrants et des salaires. La consommation a été dynamique dans le commerce de détail et les services non-financiers.

Le marché du travail reste tendu, la majorité des districts soulignant une offre de travail déficiente et un taux de turn-over élevé. Ces tensions se traduiraient par des pressions à la hausse des salaires, même si cette dernière aurait ralenti dans certains districts.

Plusieurs Fed régionales ont signalé d’importantes hausses des prix, notamment de l’énergie, des métaux et des produits agricoles, depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Nombre d’entreprises, notamment du secteur manufacturier, ont indiqué pouvoir répercuter ces hausses des coûts sur leurs prix de vente dans un contexte de demande soutenue. Toutefois, certaines auraient observé des effets négatifs de l’augmentation des prix de vente sur la consommation.

 


 

Politiques macroéconomiques

 

La FHA propose la possibilité de prolonger la durée des prêts hypothécaires à 40 annuités

La Federal Housing Administration (FHA), agence gouvernementale spécialisée dans la garantie des prêts hypothécaires, a proposé le 1er avril une règle qui permettrait de prolonger de 120 mois le remboursement des prêts hypothécaires qu’elle garantit. Si cette règle est adoptée, les emprunteurs pourront étaler leur durée de remboursement jusqu’à 40 annuités. Cette proposition est soumise à consultation publique jusqu’au 31 mai.

La FHA a en outre annoncé le 18 avril la possibilité, pour certains emprunteurs en difficulté, de bénéficier d’ores et déjà d’un tel allongement.

 


 

Services Financiers

 

La Maison-Blanche propose Michael Barr comme vice-président de la Fed chargé de la supervision

Le 15 avril, la Maison-Blanche a proposé la nomination de Michael Barr pour le poste de vice-président de la Fed chargé de la supervision. Cette nomination doit être confirmée par le Sénat. Ce poste est vacant depuis la fin du mandat de Randal Quarles en octobre 2021 : l’exécutif y avait d’abord nommé Sarah Bloom Raskin, qui y avait renoncé face à la difficulté d’obtenir le soutien de la majorité du Sénat.

Professeur de droit à l’université du Michigan, M. Barr a précédemment occupé le poste de Secrétaire adjoint au Trésor chargé des institutions financières sous la présidence Obama. Il avait alors contribué à l’élaboration du Dodd-Frank Act de 2010. S’il est confirmé par le Sénat, M. Barr sera chargé de la supervision et de la réglementation des banques relevant de la compétence de la Fed, notamment des plus grandes banques américaines.

 

La Fed de Dallas évoque les risques financiers liés aux perturbations des marchés de matières premières

La Fed de Dallas a publié le 14 avril une analyse des conséquences financières des perturbations survenues ces dernières semaines sur les marchés des matières premières (commodities).

Depuis l’invasion russe en Ukraine, certaines matières premières (gaz naturel, pétrole, blé, nickel, aluminium, etc.) enregistrent de fortes hausses de prix et de volatilité, perturbant le fonctionnement des échanges et des marchés des produits dérivés associés. En particulier, les acteurs souhaitant se couvrir contre les évolutions des prix se trouvent confrontés à de fortes hausses des exigences de collatéral et à des appels de marge, générant des tensions sur leur liquidité.

La Fed de Dallas relève que les banques font face à des demandes croissantes de financement de ces appels de marge et que certains établissements ont réduit leur exposition aux acteurs engagés dans le négoce de matières premières, ce qui pourrait nuire au fonctionnement des marchés. Même s’ils ne constatent pas à ce jour de rupture de l’accès au crédit pour ces entreprises, les auteurs soulignent la nécessité de suivre les évolutions du marché. Ils pointent en particulier le risque d’un cercle vicieux, où les contraintes de liquidité aggraveraient la hausse des prix, qui, à son tour, contribuerait à assécher encore davantage l’accès au crédit des entreprises faisant face à des appels de marge.

Les contrats de matières premières étant largement libellés en dollars, les auteurs évoquent également les risques de répercussion sur le marché des financements en dollars.

 


 

Brèves

-Le 19 avril, Michael Hsu, directeur par intérim de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC), superviseur des national banks, est intervenu sur les problématiques d’accès à la propriété des afro-américains. Il est notamment revenu sur les actions engagées par l’OCC dans le cadre du programme REACH (Roundtable for Economic Access and Change), qui poursuit quatre priorités : l’inclusion des personnes non-bancarisés, l’accès au financement des entreprises, l’accès à la propriété et le soutien aux institutions financières détenues par des personnes issues de minorités ethniques.

 

-Le 14 avril, le Consumer Financial Protection Bureau (CFPB), organe de protection des consommateurs de services financiers, a publié un rapport concernant les risques de défaut des détenteurs d’emprunts étudiants, identifiant 5 facteurs de risques pour un emprunteur : la souscription simultanée de prêts auprès de plusieurs organismes de crédit ; le défaut d’un emprunteur sur d’autres types de créances ; la présence d’impayés pré-pandémiques ; le recours à des dispositifs d’assistance au paiement avant la pandémie (suspension, réduction des mensualités, etc.) ; l’implication d’une tierce partie dans le recouvrement. Le rapport s’inquiète de l’arrêt du moratoire sur les remboursements de prêts étudiants, prévu pour le 31 août 2022, soulignant que près de 5 millions d’emprunteurs présentent au moins deux des facteurs de risques de défaut identifiés.

 

-Bank of America a publié le 18 avril ses résultats financiers pour le 1er trimestre 2022. Par rapport au 1er trimestre 2021, la banque enregistre une légère progression de son produit net bancaire (+2 %) et un recul de son résultat net (-12 %). Ces résultats étaient supérieurs aux attentes des analyses, le recul du résultat net ayant été moins prononcé que celui des autres grandes banques (-42 % pour JP Morgan, -46 % pour Citigroup).

 

-Le 20 avril, 23 représentants démocrates à la Chambre ont adressé une lettre au président de l’Environmental Protection Agency (EPA), chargée de la protection de l’environnement, afin de solliciter des actions de lutte contre les conséquences climatiques et environnementales des activités de minage de crypto-actifs. Ils y soulignent notamment des réouvertures de centrales à gaz ou à charbon entreprises par certains acteurs du secteur pour alimenter leur activité.

 

-La Cour suprême a rejeté le 18 avril la demande des États de New York, du New Jersey, du Maryland et du Connecticut d’évaluer l’inconstitutionnalité du plafond de 10 000 USD applicable aux déductions des impôts locaux et au niveau de l’État fédéré (State And Local Taxes – SALT) mis en place par la réforme fiscale de 2017 (Tax Cuts and Jobs Act).

 

-La Fed de Chicago a annoncé le 21 avril le départ à la retraite de son président, Charles Evans, début 2023. La personne nominée pour succéder à son poste devra être confirmée par le conseil des gouverneurs de la Fed.

About Admin

Galina Natchev is the Information Research Officer at the Department of Macroeconomics and Finance at the French Embassy in the US since November 2005. In charge of following the news and the daily news brief for the department, Galina is also involved in research projects and in preparing the weekly publication, the Washington Wall Street Watch. She is responsible to gather information and support literature for the writing of reports at the department.
Galina holds a Master’s degree in French Studies from NYU and a Master’s degree in International Business from UNWE, Sofia, Bulgaria.
She is based in New York.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.