Washington Wall Street Watch n°2020-38

Washington Wall Street Watch n°2020-38

Crédit photo : F. Jonkisz

Sommaire       

Politiques macroéconomiques

-La Maison-Blanche et le Congrès continuent de négocier un plan de soutien, toujours sans succès

Régulation financière

-Les banques américaines ont publié leurs résultats du troisième trimestre 2020

-Le Département de la Justice présente sa doctrine de lutte contre l’utilisation des cryptomonnaies à des fins criminelles

Brèves

 


 

Politiques macroéconomiques

 

La Maison-Blanche et le Congrès continuent de négocier un plan de soutien, toujours sans succès

L’administration Trump, représentée par le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, poursuit des négociations quotidiennes avec les chefs de file de la Chambre des Représentants, au premier chef la Speaker Nancy Pelosi. Le Sénat est globalement en retrait de ces négociations et se concentre sur la procédure de confirmation d’une nouvelle juge à la Cour suprême.

L’opposition parlementaire a repoussé une nouvelle proposition de plan de soutien de 1 800 Md USD (environ 8 % du PIB), critiquant des insuffisances dans les mesures proposées pour gérer l’épidémie, aider les collectivités infra-fédérales ou encore soutenir les ménages les plus vulnérables.

En parallèle, la Maison-Blanche et le Treasury ont officiellement demandé au Congrès d’étudier une loi permettant de réactiver le programme de prêts d’urgence aux petites entreprises (Paycheck Protection Program) sur la base des crédits alloués à cet effet au printemps mais non consommés, soit près de 138 Md USD. Cette proposition a également été rejetée par la Chambre des Représentants.

Donald Trump a réaffirmé à plusieurs reprises son souhait de voir un plan de relance adopté avant l’élection et s’est même dit ouvert à un plan de soutien plus large. Même en cas d’accord rapide, les parties prenantes et les observateurs s’accordent pour dire qu’il semble désormais trop tard pour que d’hypothétiques mesures de soutien puissent être mises en œuvre avant les élections nationales et locales, prévues le 3 novembre.

 


 

Régulation financière                                                      

Les banques américaines ont publié leurs résultats du troisième trimestre 2020

Les six plus grandes banques américaines par la taille de bilan (JP Morgan Chase, Bank of America, Wells Fargo, Citigroup, Goldman Sachs et Morgan Stanley) ont publié cette semaine leurs résultats pour le troisième trimestre 2020.

Les pourcentages entre parenthèses représentent les variations enregistrées par rapport au T3 2019
Source : états financiers des banques américaines au T3 2020

Comme au deuxième trimestre, ces résultats reflètent la bonne performance des activités de banque de marché et d’investissement. L’environnement de taux bas et le niveau élevé des  provisions pour défaut ont en revanche pesé à nouveau sur la profitabilité des activités de crédit.

 

Le Département de la Justice présente sa doctrine de lutte contre l’utilisation des cryptomonnaies à des fins criminelles

Le Département de la Justice (DoJ) a publié le 8 octobre un rapport détaillant sa stratégie de lutte contre l’utilisation des cryptomonnaies, telles que le Bitcoin et l’Ether, à des fins criminelles.

Le DoJ répertorie trois formes d’usages illicites des cryptomonnaies : le financement d’actes criminels (actes terroristes, trafic de drogues ou d’armes, les logiciels de rançon dits « ransomware », etc.) ; le blanchiment d’argent, l’évasion fiscale et le contournement de sanctions infligées par les États-Unis ou d’autres pays ; les pratiques frauduleuses perpétrées sur le marché des cryptomonnaies, telles que le vol ou le piratage de portefeuilles de cryptomonnaies.

Le rapport énumère ensuite les différentes autorités américaines compétentes pour identifier et sanctionner ces malversations (parmi lesquelles le FinCEN, rattaché au Treasury, ainsi que différentes agences de régulation financière), déplorant une trop faible coordination internationale sur ces sujets, malgré certaines avancées positives du Groupe d’action financière (GAFI).

Le rapport liste également les nouveaux défis auxquels les autorités américaines sont confrontées dans ce domaine, notamment le développement des plateformes d’échanges de cryptomonnaies, l’essor des sites de jeux en ligne utilisant les cryptomonnaies et l’apparition de cryptomonnaies offrant un anonymat accru à leurs utilisateurs (anonymity enhanced cryptocurrencies, telles que Monero ou Dash).

Enfin, le DoJ dévoile une stratégie en cinq points pour la lutte contre les pratiques citées dans le rapport : (i) poursuivre « de façon agressive » les personnes coupables de ces faits, aux États-Unis comme dans le monde ; (ii) améliorer sa compréhension et son expertise ainsi que celles des autres agences sur ces sujets ; (iii) renforcer sa coopération avec les autorités infra-fédérales (notamment les procureurs généraux) ; (iv) améliorer la coopération internationale sur ces questions ; (v) « éduquer » le secteur privé face à ces enjeux.

 


 

Brèves 

                                                                                 

-Pour la semaine du 28 septembre au 3 octobre, le département du Travail a enregistré 898 000 nouvelles demandes d’allocations chômage (initial claims), contre une moyenne hebdomadaire de 219 000 en 2019. S’y ajoutent 373 000 demandes faites au titre de l’extension de l’assurance chômage par l’État fédéral en faveur des personnes qui n’y sont normalement pas éligibles (Pandemic Unemployment Assistance). Au total, les demandes d’allocations sont en baisse de 2,8 % par rapport à la semaine précédente. Comme les précédents, ce rapport hebdomadaire doit néanmoins être analysé avec précaution, car les statistiques de l’État de Californie sont temporairement affectées par un problème de collecte.

-L’indice des prix à la consommation a progressé de 0,2 % en septembre tant pour l’indice global que sa composante sous-jacente, selon Bureau of Labor Statistics. L’inflation a été portée par les prix de l’énergie (+0,8 %), de la restauration (+0,6 %) et des différents biens automobiles. Sur douze mois glissants, l’inflation totale s’établit à 1,4 % (+0,1 point) tandis que l’inflation sous-jacente est inchangée, à 1,7 %.

-Le 8 octobre, le département du Trésor et la Small Business Administration ont lancé la procédure d’effacement des prêts alloués aux petites et moyennes entreprises au printemps 2020 afin de surmonter l’arrêt de l’activité engendré par les mesures de confinement. Cette procédure est dans un premier réservée aux prêts inférieurs à 50 000 USD et sera ensuite étendue aux autres.

-Dans une lettre datée du 9 octobre, un groupe de 26 élus républicains à la Chambre a demandé à Jerome Powell et Randal Quarles, respectivement président de la Fed et vice-président de la Fed chargé de la supervision bancaire, d’aménager temporairement le mode de calcul de la surcharge en capital des banques d’importance systémique (GSIB). Les signataires préconisent d’exclure à partir du quatrième trimestre 2020 les Treasuries et les réserves détenues auprès de la Fed du calcul de la surcharge de ces institutions, comme cela avait été fait pour le ratio de levier supplémentaire, et de neutraliser l’effet sur la surcharge de la participation aux programmes de la Fed de soutien à l’économie.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0