Vers une loi fédérale de protection des données personnelles aux Etats-Unis ?

Vers une loi fédérale de protection des données personnelles aux Etats-Unis ?

Sauf dispositions spécifiques à certains secteurs ou publics vulnérables, le cadre américain de la protection des données personnelles se limite principalement à des exigences de transparence, tout en laissant aux acteurs privés le soin d’établir leurs règles de confidentialité et les modalités de contrôle offertes aux utilisateurs. A la différence de l’Union européenne, la protection des données personnelles vis-à-vis des entités privées n’est pas considérée comme un droit fondamental au niveau fédéral. Au contraire, les acteurs économiques qui collectent et/ou contrôlent les données mettent en avant l’intérêt économique de la libre circulation de l’information pour défendre un modèle flexible. De ce fait, la protection des données personnelles est principalement traitée par les autorités en charge de la protection des consommateurs. Les récents scandales liés à des fuites de données (Equifax, Cambridge Analytica, Google+, Marriott, etc.) ont toutefois renforcé la sensibilité des citoyens vis-à-vis du traitement de leurs données par des acteurs privés, lesquels sont désormais de plus en plus disposés à accepter les termes d’un régime fédéral de protection des données personnelles.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0