Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-26

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-26

Sommaire

Écologie – Climat

  • Publication du rapport des groupes de travail de Joe Biden et Bernie Sanders
  • Les investisseurs sont inquiets sur le climat, mais les données sont limitées selon le GAO
  • L’EPA approuve deux désinfectants de surface efficaces contre le COVID-19

Transport

  • Les principales compagnies aériennes acceptent les conditions du Trésor pour des prêts prévus au plan de relance
  • American et United remplissent à nouveau leurs avions
  • Début des vols d’essai pour le 737 MAX

Énergie

  • Abandon du projet de gazoduc Atlantic Coast Pipeline et cession d’actifs gaziers
  • La Justice fédérale ordonne la mise à l’arrêt de l’oléoduc Dakota Access
  • Sunrun s’empare de Vivint Solar Inc.

Agenda

  • 14 juillet : Webinaire sur le rapport de la Commission parlementaire sur la crise climatique de la Chambre des Représentants, organisé par l’Environmental and Energy Study Institute (18h00 à Paris)

Écologie – Climat

Publication du rapport des groupes de travail de Joe Biden et Bernie Sanders

L’équipe de campagne de Joe Biden, candidat démocrate présumé à la présidentielle 2020, a publié le 8 juillet une série de recommandations politiques élaborées par les groupes de travail mis en place par Joe Biden et le sénateur Bernie Sanders (I-Vt). Il en ressort une approche commune des démocrates en matière de changement climatique, de justice pénale, d’économie, d’éducation, de santé et d’immigration. Le rapport préconise notamment d’éliminer les émissions de dioxyde de carbone du secteur de l’électricité d’ici 2035 « grâce à des normes technologiquement neutres » et que tous les nouveaux bâtiments atteignent un niveau d’émissions net zéro d’ici 2030. Il comprend de nombreuses propositions que Joe Biden a déjà inscrit dans son programme sur le climat, comme la réintégration de l’accord de Paris, la priorité donnée aux investissements dans les infrastructures, la lutte contre les pollutions qui touchent de manière disproportionnée les minorités, et le développement de nouvelles normes ambitieuses d’efficacité énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre pour les véhicules particuliers et les poids lourds. Les recommandations sur le climat sont conformes à ce que la sénatrice Elizabeth Warren (D-Mass.) et le gouverneur de Washington Jay Inslee (D) avaient proposé au cours de leur propre campagne présidentielle lors de la primaire démocrate.

L’EPA approuve deux désinfectants de surface efficaces contre le COVID-19

L’agence de protection de l’environnement (EPA) a annoncé le 6 juillet qu’elle avait approuvé les deux premiers produits désinfectants de surface, le Lysol Disinfectant Spray ® et le Lysol Max Cover Disinfectant Mist ® qui se sont avérés directement efficaces contre le virus SARS-CoV-2 à l’origine de la maladie du COVID-19 et a déclaré que d’autres produits seraient également bientôt approuvés.  La liste de l’EPA contient plus de 400 produits de fabricants qui soumettent à l’agence des données montrant que leurs désinfectants sont efficaces contre des virus les plus résistants similaires au SARS-CoV-2. Pour que l’étiquetage d’un produit puisse revendiquer son efficacité pour éliminer un certain agent pathogène comme le SARS-CoV-2, son producteur doit soumettre les données correspondantes à l’EPA et obtenir l’approbation de l’agence. Les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDCs) ont recommandé l’application de désinfectants sur les surfaces exposées fréquemment à des contacts, telles que les poignées de porte, les interrupteurs, les télécommandes et les comptoirs.

Joe Biden lance un nouveau conseil pour mobiliser sur le climat

L’équipe de campagne présidentielle de Joe Biden a recruté le milliardaire activiste climat Tom Steyer, et plusieurs autres personnalités pour mobiliser les électeurs en faveur de l’ancien vice-président. Le « Climate Engagement Advisory Council » de Joe Biden ciblera les électeurs qui se soucient de la justice climatique et environnementale, notamment les jeunes électeurs, les minorités et les travailleurs syndiqués, a annoncé son équipe de campagne le 3 juillet.  Cette nouvelle instance vient compléter les groupes de travail à vocation plus politique que l’équipe de campagne de Joe Biden a mis en place avec les partisans de la campagne présidentielle du sénateur Bernie Sanders (I-Vt.) qui incluait une « task force » sur le climat (Axios, 3 juillet).

Les investisseurs sont inquiets sur le climat, mais les données sont limitées selon le GAO

Selon un nouveau rapport fédéral, les investisseurs financiers se tournent de plus en plus vers les informations fournies par les entreprises sur leur niveau d’exposition à des risques à long terme tels que ceux liés aux changements climatiques. Mais ces efforts sont souvent entravés par le manque de données normalisées sur le marché, ont signalé les analystes du Government Accountability Office (GAO). Les conclusions du GAO proviennent d’une enquête réalisée auprès de 14 investisseurs, dont des gestionnaires de fonds et des fonds de pension. La grande majorité des investisseurs interrogés par le GAO ont convenu que les questions sociales et environnementales peuvent avoir un « effet substantiel » sur la viabilité financière des entreprises. Il s’agit notamment « des impacts liés au climat, des investissements dans le capital humain et de la solidité du programme de sécurité des données d’une entreprise », ont noté les auteurs du rapport du GAO publié le 6 juillet.

Le chiffre de la semaine : 214 000

Il s’agit du nombre d’habitations exposées à un risque récurrent d’inondation en 2018, en hausse de 43% par rapport à 2009, selon un rapport de l’U.S. Government Accountability Office de juin 2020.

Transport

Les principales compagnies aériennes acceptent les conditions du Trésor pour des prêts prévus au plan de relance

Le Département du Trésor américain a annoncé le 2 juillet, puis le 7 juillet, que dix compagnies aériennes américaines avaient accepté les termes fixés par l’administration en signant des lettres d’intention pour accéder à l’enveloppe de 25 Mds USD de prêts du Trésor proposés dans le cadre du plan de relance acté fin mars (CARES Act). Les détails de l’accord n’ont pas été communiqués. Les compagnies en question sont Delta Air Lines, United Airlines, Southwest Airlines,  American Airlines, Frontier Airlines, Hawaiian Airlines, Sky West Airlines, Spirit Airlines, Alaska Airlines, et JetBlue Airways. En contrepartie les compagnies aériennes devront céder des options d’achats au Trésor, elles ne pourront diminuer de plus de 10% le nombre d’emplois jusqu’au 30 septembre 2020, ne pourront procéder à des rachats d’actions, ne pourront payer de dividendes à leurs actionnaires pendant la durée du prêt majorée de 12 mois, et devront limiter les rémunérations des dirigeants de l’entreprise. Les compagnies et le Trésor ont jusqu’à septembre pour finaliser les accords et accorder les prêts associés. Ce programme de prêt s’ajoute aux aides déjà attribuées par le Trésor américain dans le cadre du Payroll Support Program du CARES Act, au titre duquel plus de 24 Mds USD ont déjà été alloués à plus de 300 compagnies de passagers à fin juin 2020. Ce programme permettait également de préserver l’emploi au sein des compagnies aériennes jusqu’au 30 septembre 2020. United Airlines indique cette semaine que la compagnie pourrait mettre en congés sans solde 36000 salariés à partir du 1er octobre.

American et United remplissent à nouveau leurs avions

Alors que la plupart des grandes compagnies aériennes américaines avaient mis en place des mesures permettant d’assurer une certaine distanciation physique à bord, telles que la neutralisation de certains sièges ou le plafonnement du nombre de voyageurs, pour accompagner la reprise du trafic et rassurer leurs clients, les compagnies American et United ont annoncé leur intention de remplir à nouveau à capacité leurs avions à partir de début juillet. Cette décision intervient dans un contexte de croissance continue du nombre de passagers aérien aux Etats-Unis. La demande se situe cette semaine à  environ 25-30% du niveau constaté en 2019.   La décision est soutenue par Airlines for America (A4A) qui indique que sur le long terme un tel modèle économique ne peut être soutenable. Les compagnies Delta et Southwest ont pour leur part annoncé le maintien de leurs mesures de distanciation jusqu’à fin septembre, et JetBlue jusqu’à fin juillet. Le Sénateur Jeff Merkley (D-OR), après avoir dû expérimenter un voyage dans un avion American plein, a annoncé son intention de déposer une proposition de loi interdisant aux compagnies aériennes de commercialiser les sièges du milieu pendant la durée de la pandémie. (ABC News, WP)

Début des vols d’essai pour le 737 MAX 

La Federal Aviation Administration (FAA) a débuté la semaine dernière les vols d’essais du 737 MAX dans le cadre du processus de réautorisation de l’appareil, selon Reuters. La FAA a confirmé aux parlementaires américains que l’agence avait finalisé son processus d’évaluation des solutions proposées par Boeing pour le 737 MAX, ouvrant la voie au début des essais de certification en vol. Ces vols d’essais devraient constituer l’une des dernières étapes avant la recertification de l’appareil par les autorités américaines, sans qu’aucune échéance n’ait pour autant été annoncée par la FAA. Une fois cette étape franchie, Boeing et les compagnies aériennes, propriétaires des 387 appareils livrés, devront procéder aux mises à jour logicielles approuvées par la FAA, procéder à certaines modifications sur les câblages électriques des appareils, et dispenser des formations et entrainements sur simulateur aux pilotes. L’ensemble de ce processus pourrait s’étaler sur plusieurs mois d’après différents experts aéronautiques avant que le 737 MAX ne puisse formellement revoler aux Etats-Unis. (CNN)

Première réglementation imposant des quotas de vente de PL zéro-émission

Le California Air Resources Board (CARB) a adopté à l’unanimité le 25 juin la très ambitieuse Advanced Clean Trucks (ACT) regulation visant à réduire les émissions des poids lourds et à imposer une part progressivement croissante de ventes de véhicules poids lourds à zéro-émission entre 2024 et 2035 sur le marché californien. (GreenBiz)

Le chiffre de la semaine : -44%

Il s’agit de la diminution moyenne de la fréquentation des services publics de vélo en libre-service sur les 8 plus importants réseaux américains entre mars et mai 2020, comparativement à la même période en 2019.  La plus importante diminution est intervenue à San Francisco avec -60%.(US DOT –BTS )

Énergie

Abandon du projet de gazoduc Atlantic Coast Pipeline et cession d’actifs gaziers

Dominion Energy Inc. et Duke Energy Corp. ont déclaré le 5 juillet qu’ils renonçaient à poursuivre un important projet de gazoduc sur la côte atlantique, en invoquant les retards et des inquiétudes persistantes quant à la viabilité économique de ce projet représentant un investissement de 8 milliards de dollars. Les énergéticiens ont déclaré qu’ils  avaient décidé d’abandonner le projet de gazoduc – qui aurait transporté du gaz naturel à travers la Virginie occidentale, la Virginie et la Caroline du Nord – pour diverses raisons, notamment des retards dans la délivrance des autorisations, et diverses décisions de justice.  Les  ONG environnementales se sont félicitées de cette annonce. Celle-ci survient en même temps que l’annonce d’un accord avec Berkshire Hathaway pour la cession de tous les actifs gaziers de Dominion, pour un montant total de près de 10 Mds USD  (New York Times, 5 juillet).

Les exportations américaines de gaz naturel vers le Mexique vont augmenter

 L’Agence d’information sur l’énergie s’attend à ce que les exportations de gaz naturel des Etats-Unis vers le Mexique augmentent avec l’achèvement du segment le plus méridional du système dit de Wahalajara, le gazoduc Villa de Reyes-Aguascalientes-Guadalajara (VAG). Le VAG a commencé à fonctionner en juin 2020, reliant les nouveaux marchés au Mexique au réseau de gazoducs d’exportations de gaz naturel américain. Les exportations de gaz naturel par gazoduc constituent la principale composante du commerce de gaz naturel des États-Unis, représentant 40 % de toutes les exportations brutes de gaz naturel des États-Unis en 2019 (EIA, 6 juillet).

La Justice fédérale ordonne la mise à l’arrêt de l’oléoduc Dakota Access

Un juge fédéral de la cour du District de  Columbia a ordonné la mise à l’arrêt de l’oléoduc controversé Dakota Access Pipeline, dans l’attente de la production d’une étude d’impact environnementale par l’U.S. Army Corps of Engineers portant notamment sur le risque de fuite de pétrole.  Le tribunal a annulé l’autorisation fédérale pour le projet, et exige que l’oléoduc soit vidangé dans les    30 jours. Les membres de la tribu des Sioux de Standing Rock (Dakota du Nord), dont la réserve se trouve en aval du gazoduc, se battent depuis des années contre sa construction. Le pétrole brut a commencé à circuler dans l’oléoduc en 2017. D’un coût de 3,8 milliards de dollars, l’oléoduc s’étend sur plus de 1 700 km du Dakota du Nord à l’Illinois, transportant 570 000 barils de pétrole par jour (npr, 6 juillet).

Sunrun s’empare de Vivint Solar Inc.

Sunrun Inc, la plus grande entreprise américaine spécialisée dans le solaire photovoltaïque (PV) résidentiel en toiture, est sur le point de racheter son concurrent Vivint Solar Inc. pour 1,46 milliard de dollars. L’accord annoncé le 6 juillet est l’un des plus importants du secteur. Il intervient après l’achat en 2016 de SolarCity Corp. par Tesla Inc. et l’acquisition ratée en 2015 de Vivint par SunEdison Inc. qui a fait faillite peu après. Il s’agit de la seconde grande opération d’acquisition dans le secteur de l’énergie aux Etats-Unis, quelques jours après l’achat par Berkshire Hathaway Inc. des actifs gaziers de Dominion Energy Inc. (voir ci-dessus). Cette acquisition menace également d’affaiblir encore l’emprise de Tesla sur le marché de l’énergie solaire en toiture et pourrait inspirer une plus grande consolidation du secteur. Selon BloombergNEF, Sunrun et Vivint génèrent ensemble environ 75% des nouveaux contrats PV résidentiels chaque trimestre (Bloomberg, 7 juillet).

Le chiffre de la semaine : 78 Mds USD

Il s’agit du montant des investissements prévus au cours de la présente décennie dans le secteur de l’éolien en mer aux Etats-Unis, un montant à comparer aux 82 Mds USD prévus dans le secteur de l’oil&gas selon le consultant Wood Mackenzie (FT/Weekday Times, 8 juillet).

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0