Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-17

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-17

Sommaire

Écologie – Climat

  • Morgan Stanley annonce un fonds climat
  • Une start-up texane lance un simulateur d’émissions post Covid 19
  • L’observation des oiseaux s’intensifie alors que les Américains sont confinés chez eux

Transport

  • Pas de perspective de levée des restrictions sur les vols internationaux à court terme
  • Les compagnies aériennes réduisent les heures de leurs salariés, malgré les critiques
  • Le groupement chargé des travaux du tramway Purple Line près de DC se retire

Énergie

  • Signature d’un décret exécutif pour renforcer la sécurité du système électrique
  • Warren Buffet regrette son investissement de 10 Mds USD dans Occidental Petroleum
  • Southern California Edison annonce 770 MW de stockage par batteries

Agenda

Écologie – Climat                                                               

Morgan Stanley annonce un fonds climat

Alors que Wall Street est sous pression pour en faire plus sur le réchauffement climatique, Morgan Stanley a annoncé le 4 mai le lancement d’un fonds de 110 millions de dollars qui donnerait aux investisseurs une opportunité de soutenir les entreprises respectueuses du climat. Ce nouvel effort se concentrera sur les investissements visant à réduire les causes et les conséquences des changements climatiques, la pollution et l’épuisement des ressources naturelles. Cette initiative s’ajoute à la plateforme existante de 800 millions de dollars de la banque consacrée aux investissements à impact, prenant en compte les questions sociales et environnementales.

L’EPA devrait étudier les EPI réutilisables et les aérosols antibactériens, selon un groupe d’experts

Un groupe indépendant d’experts scientifiques a suggéré le 30 avril que l’Agence de protection de l’environnement (EPA) explore l’utilisation de technologies antibactériennes pour lutter contre la propagation du coronavirus et recherche des moyens pour rendre les équipements de protection individuelle réutilisables. L’EPA avait saisi ce conseil consultatif pour avis sur les besoins de recherche de l’agence pour comprendre les impacts humains et environnementaux du COVID-19 et identifier les activités de recherche qui pourraient améliorer la réponse de l’agence au virus (E&E news, 1er mai).

Une start-up texane lance un simulateur d’émissions post Covid 19

Cette semaine, la start-up texane Hypergiant a lancé le simulateur « After COVID-19 Emissions Simulator (ACES) », un outil de modélisation pour mieux comprendre l’impact des mesures de confinement dans le monde entier. Alors que beaucoup se réjouissent de la diminution spectaculaire des émissions, Hypergiant souhaite éviter un relâchement des efforts dans la réduction des émissions de dioxyde de carbone atmosphérique. Dans cette optique, le simulateur utilise les informations de l’Agence de protection de l’environnement et de l’Agence d’information sur l’énergie pour évaluer par exemple l’effet potentiel à long terme de certains changements d’habitudes plus permanents (comme le télétravail) ou l’effet que pourrait avoir l’utilisation de certaines technologies telles que des dispositifs de capture du carbone, ou un bioréacteur mis au point par Hypergiant. « Le site internet s’améliorera continuellement grâce à de nouvelles entrées de données, y compris la compréhension et l’expérimentation d’une variété d’investissements dans les changements technologiques et comportementaux », note la société. Hypergiant veut encourager les gouvernements, les villes et les citoyens à s’engager à maintenir certaines pratiques vertueuses une fois que la distanciation sociale et les confinements auront cessé.

L’observation des oiseaux s’intensifie alors que les Américains sont confinés chez eux

Avec les restrictions liées au coronavirus, l’intérêt pour l’observation des oiseaux s’est fortement intensifié chez les Américains confinés qui prêtent une attention accrue à un monde fascinant, observable juste devant leurs fenêtres. Les téléchargements d’applications populaires d’identification des oiseaux ont augmenté et les chiffres préliminaires montrent que les ventes de mangeoires, de nichoirs et de graines pour oiseaux ont fortement progressé, alors même que la demande d’autres produits non essentiels a chuté. Les téléchargements de l’application d’identification des oiseaux de la National Audubon Society ont doublé en mars et avril par rapport à la même période l’année dernière, et les visites uniques sur son site internet ont augmenté d’un demi-million. Le prestigieux Cornell Lab of Ornithology d’Ithaca, dans l’État de New York, a vu les téléchargements de son application gratuite d’identification des oiseaux, Merlin ID, augmenter de 102 % par rapport à la même période l’année dernière, avec 8 500 téléchargements rien que pour le week-end de Pâques. Cette tendance coïncide avec le pic de migration de centaines d’espèces et la saison de nidification, qui offre aux nouveaux ornithologues un observatoire de premier plan de l’un des plus beaux spectacles de la nature.

Le chiffre de la semaine : 37%

Il s’agit de la part des emplois pouvant être exercés à domicile aux Etats-Unis, selon une analyse du 16 avril de l’Université de Chicago.

Transport

Pas de perspective de levée des restrictions sur les vols internationaux à court terme

Le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a indiqué lundi 4 mai qu’il était pour l’heure très difficile de dire à quel moment les restrictions sur les vols internationaux seraient levées, en réponse à une question d’une journaliste sur Fox Business qui l’interrogeait sur une levée des restrictions d’ici la fin de l’année. L’administration Trump limite les voyages en provenance de Chine, d’Iran, d’Europe, du Canada et du Mexique. Steve Mnuchin a déclaré que certaines exceptions seront faites une fois que les voyages à l’étranger commenceront à s’ouvrir. « Pour les hommes d’affaires qui ont besoin de voyager, il y aura des voyages sur une base limitée« , a-t-il déclaré. Concernant les vols domestiques, il estime que la demande va reprendre à mesure que l’économie va redémarrer. (The Hill)

Les compagnies aériennes réduisent les heures de leurs salariés, malgré les critiques

Le plan de relance de l’économie adopté fin mars (CARES Act) impose aux compagnies aériennes en bénéficiant de maintenir les emplois, la rémunération et les avantages sociaux de leurs salariés jusqu’au 30 septembre. Plusieurs parlementaires, de toutes sensibilités politiques, dénoncent l’attitude des compagnies aériennes ayant bénéficié de ces aides fédérales, et considèrent qu’elles trahissent l’esprit de la loi en procédant à des réductions du nombre d’heures de travail de leurs salariés, et donc de leur niveau de rémunération. Les compagnies répondent que ces réductions sont en parfaite conformité avec le texte de loi. United avait annoncé le 1er mai la réduction des heures de travail de 15 000 bagagistes et employés d’aéroport en passant leurs contrats de 40 à 30 heures par semaine, avant de réviser sa position le 6 mai suite à l’action en justice d’un syndicat de travailleurs. United propose désormais des départs et des réductions volontaires de temps de travail pour réduire ses coûts. D’autre part, Delta et United ont d’ores et déjà indiqué qu’elles seraient contraintes de réduire leurs effectifs à partir d’octobre. United prévoit 30% de réduction de ses équipes dans les fonctions administratives et d’encadrement, soit 11500 emplois. (Politico, The Hill)

Le groupement chargé des travaux du tramway Purple Line près de DC se retire

Le groupement d’entreprises réalisant la conception et la réalisation des travaux de construction de la Purple Line, une ligne rocade de tramway de 26 km en banlieue nord de Washington DC, et l’un des projets de transport en commun les plus ambitieux en cours aux États-Unis, a fait valoir début mai son droit de retrait du projet aux autorités de l’Etat du Maryland. La Purple Line, dont les travaux sont évalués à environ 2 Mds USD, devait initialement être mise en service partiellement à partir de mars 2022. Faute d’un accord trouvé avec le Département des Transports du Maryland pour compenser des surcoûts évalués à environ 300 M  USD et entériner un retard d’environ un an sur la date de mise en service liés entre autres à des recours de tiers, le groupement estime que le projet est devenu « insoutenable » pour les entreprises chargées de sa construction. La Purple Line est financée dans le cadre d’un partenariat public-privé de 5,6 Mds USD et d’une durée totale de 36 ans, dont le gestionnaire d’actifs français Meridiam est l’un des trois partenaires du consortium concessionnaire. (Construction Dive)

GE Aviation coupe 25% de ses effectifs

General Electric a annoncé le 4 mai un plan de réduction de 25% de ses effectifs mondiaux, au sein de son activité aviation, soit 13 000 emplois, en accélérant et approfondissant son plan de réduction de coût annoncé le 23 mars, qui prévoyait alors 10% de réduction de ses effectifs aux Etats-Unis. Le plan consistera en des départs volontaires et des licenciements, et devrait permettre au motoriste d’économiser 1 Md USD. GE Aviation reporte une chute de 40% de ses revenus au premier trimestre, et s’attend à un second semestre encore plus difficile, avec en avril 60% de diminution sur la maintenance de moteurs et 45% de diminution sur l’installation de moteurs neufs. (CNN , WSJ).

Uber et Lyft réduisent leurs effectifs

Les deux compagnies leader du secteur VTC aux Etats-Unis, Uber et Lyft, ont annoncé lors de la présentation de leurs résultats trimestriels des réductions de leurs effectifs de 14% pour Uber, soit environ 3700 emplois dans les fonctions support, et de 17% pour Lyft, soit environ 1000 emplois, ainsi que la mise en congés sans solde de 5% des équipes. Lyft annonce que son activité VTC est en chute de 70% depuis le début de la pandémie par rapport à l’an passé, après un creux à 75% à la mi-avril. Pour compléter son plan d’économie, Lyft prévoit une réduction de ses dépenses d’investissement d’ici la fin de l’année de 400 M USD à 150 M USD. Uber enregistre de son côté une augmentation significative de son activité Uber Eats de livraison de nourriture, sous l’effet de l’explosion des commandes en ligne après la déclaration de l’état d’urgence (WSJ, 6 mai).

Le chiffre de la semaine : 71%

Il s’agit de la diminution moyenne du trafic routier aux Etats-Unis (comptabilisé en véhicules.miles circulés) entre début mars et mi-avril, d’après une étude du Road Ecology Center de UC Davis, basée sur les données de mobilité établies par Streetlight (données smartphones et objets connectés). La fourchette s’étale de 61% à 89% selon les Etats. Cela représente une diminution de 13% des émissions annuelles de GES liées au transport et de 4% du total des émissions de GES annuels aux États-Unis, à comparer à l’objectif de 1% par an prévu à l’accord de Paris sur le Climat. En exploitant les mêmes données, une étude de la Brookings Institution estime que même si le trafic repartait à « des niveaux pré-covid-19 » dès le mois juin, le niveau de circulation (distances annuelles parcourues) aux Etats-Unis pour l’année 2020 correspondrait au niveau enregistré en 1998.

Énergie

Signature d’un décret exécutif pour renforcer la sécurité du système électrique

Le président Trump a signé le 1er mai un décret exécutif limitant le nombre de fournisseurs auxquels les agences fédérales peuvent recourir pour équiper leurs installations de transport et de production d’électricité. Cette limitation est destinée à introduire une sécurité supplémentaire en empêchant l’utilisation d’équipements étrangers non certifiés qui pourraient servir de « portes dérobées » pour les cyber-intrusions ou d’autres attaques. « Il est impératif que le système de production d’électricité soit protégé contre l’exploitation et les menaces étrangères », a déclaré le Secrétaire à l’énergie, Dan Brouillette, dans un communiqué. « Ce décret réduira considérablement la capacité des adversaires étrangers à cibler notre infrastructure critique de production électrique. » Parmi ses dispositions, le décret prévoit l’établissement et la publication de critères de certification des équipements et des entités les commercialisant ainsi que de tout équipement interdit déjà utilisé ou encore la mise en place d’un groupe de travail pour développer des politiques d’approvisionnement en infrastructures énergétiques. De récentes cyberattaques ont impliqué cette chaîne d’approvisionnement, bien qu’aucune n’ait réussi à percer les réseaux opérationnels des compagnies d’électricité américaines. L’été dernier, les responsables de la North American Electric Reliability Corp. avaient averti les compagnies d’électricité des risques potentiels posés par les équipements de Huawei Technologies Co. et d’autres entreprises chinoises, sans toutefois interdire leur utilisation.

Texas : analyse préliminaire favorable au stockage provisoire de combustibles usés

Selon un rapport préliminaire d’impact environnemental de la Commission de régulation nucléaire (NRC), un projet d’installation de stockage provisoire de combustibles nucléaires usagés dit « Consolidated Interim Storage Facility » situé dans l’ouest du Texas aurait des répercussions limitées sur le milieu environnant. Une telle conclusion, si elle était confirmée dans le rapport final, donnerait probablement au projet de la société Interim Storage Partners à Andrews, Texas, le soutien nécessaire pour obtenir l’approbation de la NRC d’ici l’année prochaine. La NRC pourrait ainsi accorder une autorisation pour construire et exploiter une installation de stockage provisoire pouvant accueillir jusqu’à 5 000 tonnes de combustibles nucléaires irradiés pendant 40 ans, selon le projet de rapport de la NRC qui va à présent faire l’objet d’une consultation publique.

Warren Buffet regrette son investissement de 10 Mds USD dans Occidental Petroleum

Warren Buffett, le PDG de Berkshire Hathaway Inc, a déploré le week-end dernier, lors de l’assemblée annuelle des actionnaires du conglomérat dans le New Jersey, son investissement de 10 milliards de dollars dans Occidental Petroleum Corp. au mois d’avril et a déclaré qu’il prévoyait d’investir davantage dans l’énergie éolienne et solaire. Le célèbre investisseur a prédit que « la production de pétrole va beaucoup baisser dans les prochaines années car les forages ne sont pas rentables » (E&E news, 5 mai 2020).

Southern California Edison annonce 770 MW de stockage par batteries

Southern California Edison a annoncé le 1er mai la signature de sept contrats totalisant 770 mégawatts de capacités de stockage d’énergie à base de batteries pour aider à renforcer les besoins de la région en matière de fiabilité du système électrique. L’appel d’offres récemment lancé et les contrats qui en découlent constituent l’un des plus importants marchés de stockage d’énergie des Etats-Unis, alors que l’Etat de Californie cherche à augmenter la part des énergies renouvelables et à mettre hors service les centrales au gaz dans les années à venir. La plus grande partie de ces capacités sera située sur les sites des installations de production solaire existantes.

Le chiffre de la semaine : 80%

Il s’agit de la part des Américains déclarant être favorables au développement de l’énergie éolienne en mer, selon un sondage en ligne réalisé auprès d’un panel de 800 personnes du 16 au 19 mars et rendu public le 9 avril par l’American Wind Energy Association.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0