Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-09

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-09

Sommaire

Transport

  • Covid-19 : Les Etats-Unis suspendent l’entrée aux US pour les européens
  • 737 MAX : la FAA pourrait imposer à Boeing le déplacement de câblages électriques non conformes
  • Les compagnies aériennes US annoncent des réductions drastiques de leurs vols

Transport

Covid-19 : Les Etats-Unis suspendent l’entrée aux US pour les européens

Le Président Trump a annoncé mercredi 11 mars lors d’un discours à la nation sur la crise du coronavirus, puis par proclamation officielle, l’interdiction d’entrée pour 30 jours sur le territoire américain pour toute personne ayant séjourné au cours des 14 derniers jours dans l’espace Schengen, à l’exception du Royaume-Uni et ce à compter du vendredi 13 mars minuit. Les 26 pays européens concernés sont : France, Allemagne, Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lituanie, Liechtenstein, Lettonie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, et Suisse. Cette annonce a reçu un avis très critique de la presse américaine, la jugeant inadaptée et injustifiée, et prompte à provoquer de fortes tensions sur les marchés. (NYT). Elle a été complétée par une annonce le samedi 13 mars pour ajouter à cette liste le Royaume-Uni et l’Irlande.

737 MAX : la FAA pourrait imposer à Boeing le déplacement de câblages électriques non conformes

Le WSJ rapporte que la FAA aurait pris la décision préliminaire d’imposer à Boeing le déplacement de câbles électriques sur les quelques 800 unités de 737 MAX produites à ce jour. Ces câblages, jugés non conformes aux standards de sécurité électrique par la FAA, pourraient dans certaines conditions extrêmes présenter un risque de court-circuit et de perte des commandes de vol de l’appareil. Boeing souhaitait ne pas procéder à la modification de ces câblages, considérant que la configuration actuelle n’avait pas causé de problèmes au cours de 200 millions d’heure de vol de la génération précédente de 737 NG, équipée des mêmes câblages dans une configuration identique. La décision finale de l’administrateur de la FAA n’a pas encore été rendue, alors que les discussions avec Boeing se poursuivent, avec potentiellement une incidence sur la date de recertification du 737 MAX, dont le retour en exploitation est annoncé pour mi-2020. Reuters rapporte le 11 mars que Boeing aurait finalement décidé de se conformer à la demande de la FAA.

L’administration US déconseille désormais les voyages en avion et les croisières

Alors que l’administration Trump, en accord avec l’industrie aéronautique, insistait depuis plusieurs jours sur le fait qu’il n’y avait pas de risque à voyager dès lors qu’il s’agissait de voyages hors des zones déconseillées par les autorités, les nouvelles recommandations publiées le 8 mars par le Centers for Decease Control and Prevention (CDC) encouragent vivement les voyageurs d’éviter les longs voyages en avion ou les croisières, en particulier les personnes âgées ou souffrantes. (Politico)

Les compagnies aériennes US annoncent des réductions drastiques de leurs vols

Les compagnies aériennes américaines qui annonçaient depuis le 10 mars des réductions de leurs plans de vol allant jusqu’à 25% de capacités à l’international, et de 5 à 15% sur le marché domestique, avancent désormais des réductions de capacité bien supérieures. American Airlines annonce 75% de diminution sur l’international, et 50% sur le domestique. United a annoncé le 17 mars une réduction de 85% à l’international et de 42% sur le domestique. Les compagnies se préparent à la perspective d’une crise qui pourrait durer des mois dans le secteur aérien, le CEO de Southwest indiquant que l’industrie faisait face à une crise sans équivalent depuis le 11 septembre 2001. Les compagnies annoncent également le différemment de dépenses, le gel des recrutements, des options de départs volontaires de leurs employés, et des licenciements massifs. (WSJ, NYT, The Hill)

Lutte contre le Covid-19 dans les transports publics urbains aux US

Avec l’augmentation du nombre de personnes atteintes par le coronavirus, les agences de transport public à travers les États-Unis accélèrent leurs plans de lutte contre la propagation du virus, avec pour principales mesures la désinfection et le nettoyage quotidien à l’eau de javel des matériels roulants. Les agences recommandent aux usagers de privilégier la marche à pied ou le vélo lorsque possible, et d’éviter les rames et bus trop chargés pour réduire le risque de contacts entre passagers. (The Verge)

Le chiffre de la semaine : 1 million

Il s’agit du nombre de passagers quotidiens en moins dans le métro new-yorkais au cours de la journée du 11 mars 2020 comparativement à la même période de 2019, qui enregistrait alors 5,39 millions de voyages quotidiens, soit -18,5%. (NY Daily News)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0