Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-07

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2020-07

Sommaire

Écologie – Climat

  • JPMorgan Chase dévoile de nouveaux engagements en matière de climat
  • La NOAA va tripler les capacités de ses supercalculateurs météo
  • Les États de la Nouvelle Angleterre veulent réglementer l’utilisation des HFC

Transport       

  • Le NTSB critique à nouveau Tesla, l’Autopilot et les régulateurs de la NHTSA
  • Trois sénateurs démocrates proposent une réforme de la certification des avions neufs
  • La MTA désigne une nouvelle présidente pour diriger NYC Transit

Énergie

  • Les Etats-Unis et l’Inde vont renforcer leur partenariat stratégique dans l’énergie
  • Breakthrough Energy Ventures investit dans une start up du secteur du lithium
  • L’Arizona s’oppose aux interdictions de raccordement en gaz de ses collectivités

Agenda

Écologie – Climat                                                           

JPMorgan Chase dévoile de nouveaux engagements en matière de climat

Les dirigeants de JPMorgan Chase & Co devaient annoncer le 25 février de nouvelles initiatives en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment des restrictions sur le financement des mines de charbon et de forages dans l’Arctique, ainsi qu’un objectif de 200 milliards de dollars pour le financement de projets durables. Cette initiative intervient alors que militants et actionnaires activistes s’en prennent au financement des énergies fossiles par le secteur financier, en particulier dans le contexte de l’inaction fédérale en matière de climat (Reuters, 24 février).

La NOAA va tripler les capacités de ses supercalculateurs météo

La NOAA prévoit de tripler d’ici deux ans la capacité de ses supercalculateurs de prévision météoro-logique et climatique. Elle va investir dans deux nouveaux ordinateurs Cray, qui seront situés à Manassas, en Virginie, et à Phoenix Arizona. Les ordinateurs auront chacun une capacité de 12 pétaflops et seront mis en service au début de 2022. Ils remplaceront les systèmes de Reston, en Virginie, et d’Orlando, en Floride. La NOAA dispose également de supercalculateurs de recherche et développement en Virginie occidentale, au Tennessee, au Mississippi et au Colorado. Ces nouveaux ordinateurs devraient porter la capacité totale de recherche et de calcul intensif opérationnel de la NOAA à 40 pétaflops. Les responsables de la NOAA ont déclaré que ce plan d’investissement comprend une amélioration significative de l’espace de stockage et de la vitesse d’interconnexion de son système de calcul.

Les États de la Nouvelle Angleterre veulent réglementer l’utilisation des HFC

Les gouverneurs de Rhode Island, du Massachusetts et du Maine ont déclaré qu’ils adopteront de nouvelles réglementations pour réduire l’utilisation des hydrofluorocarbures, ou HFC, un groupe de produits chimiques industriels principalement utilisés dans le refroidissement et la climatisation, afin d’atténuer l’impact des changements climatiques. Les autorités de Rhode Island prévoient de présenter leurs nouveaux règlements cet été. Ils seront similaires aux règles élaborées par le Massachusetts, le Maine et d’autres États qui ont rejoint l’U.S. Climate Alliance, un groupe de gouverneurs créé en réponse au retrait du Président Trump de l’accord de Paris (AP, 22 février).

Un rapport sur les risques des changements climatiques pour la sécurité nationale

Des experts en sécurité nationale ont appelé à l’élimination de toutes les émissions de gaz à effet de serre dans un rapport publié le 24 février. Le rapport rédigé par une équipe d’experts, d’anciens diplomates et responsables militaires américains du Center for Climate and Security, un groupe de réflexion indépendant, décrit des scénarios d’escalade de conflits alors que les changements climatiques diminuent les réserves de nourriture et d’eau, déplaçant des millions de personnes. En Amérique du Nord, le réchauffement climatique extrême provoquera davantage de tempêtes et d’incendies extrêmes et pourrait générer « des divisions croissantes au sein de la société, y compris la montée des opinions ethno-nationalistes, antidémocratiques et isolationnistes », indique le rapport.

Début de la campagne « World War Zero » dans l’Ohio

L’ex secrétaire d’État démocrate John Kerry et l’ancien gouverneur républicain de Californie Arnold Schwarzenegger se rendront dans l’Ohio au mois de mars pour se joindre à l’ancien gouverneur républicain John Kasich afin de promouvoir sur le terrain la nouvelle campagne de communication « World War Zero » qui vise à lutter contre les changements climatiques et la pollution. Ce projet mobilise des dizaines de célébrités et un groupe bipartisan de politiciens. John Kerry et les deux anciens gouverneurs participeront à une réunion publique à l’université d’Otterbein, près de Columbus, le 8 mars. Les organisateurs affirment qu’il s’agit du premier événement de ce type qui sera suivi de nombreux autres rencontres cette année. (AP news, 22 février).

Le chiffre de la semaine : 316 Mds USD

Il s’agit de l’estimation du montant des dépenses budgétaires sur 10 ans pour la mise en œuvre des mesures prévue dans la proposition de loi « CLEAN Future Act » portée par les démocrates au sein de la commission de l’énergie et du commerce de la Chambre pour l’atteinte de la neutralité carbone des Etats-Unis en 2050 (E&E news, 26 février).

Transport

Le NTSB critique à nouveau Tesla, l’Autopilot et les régulateurs de la NHTSA

Lors de la restitution publique du 25 février du rapport d’enquête établi par le National Transportation Safety Board (NTSB) sur l’accident mortel ayant impliqué un véhicule Tesla en Californie en mars 2018, les membres du NTSB ont à nouveau vigoureusement critiqué la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) pour son approche non interventionniste dans la régulation du dispositif d’assistance à la conduite « Autopilot » de Tesla. Selon le NTSB, NHTSA n’a pas « évalué de manière approfondie l’efficacité du système de surveillance des conducteurs et de leur engagement à la conduite, la prévisibilité d’une mauvaise utilisation du système, le risque d’une utilisation du système en dehors de son domaine de conception opérationnelle et les risques associés aux limites des systèmes de conduite autonome ». Le NTSB a jugé que la cause probable de l’accident mortel était la distraction du conducteur, qui jouait à un jeu vidéo sur son smartphone pendant que le véhicule était en mode Autopilot, et les défauts du système de conduite autonome. NHTSA indique que 14 enquêtes sont en cours sur des accidents impliquant un véhicule Tesla. (BusinessInsider)

Trois sénateurs démocrates proposent une réforme de la certification des avions neufs

Les Sénateurs Richard Blumenthal (D-CT), Ed Markey (D-MA) et Tom Udall (D-NM) ont présenté le 25 février une proposition législative pour réformer la façon dont avions neufs sont certifiés et supervisés par le régulateur fédéral. La proposition de loi vise à créer une commission indépendante chargée de la certification des appareils, mais également d’empêcher les industriels de l’aéronautique de lier la rémunération de leurs employés à la livraison des avions, et de renforcer la supervision des constructeurs qui bénéficient de l’autorité de certification par délégation de la Federal Aviation Administration (FAA). La législation donnerait également à l’administrateur de la FAA le pouvoir d’empêcher la vente d’appareils neufs à certaines compagnies aériennes qui ne satisfont pas à des exigences de formation, d’exploitation et de maintenance. Elle obligerait ainsi la FAA à évaluer la conformité d’un pays aux normes de sécurité internationales avant d’autoriser la vente d’avions de fabrication américaine. La législation renforcerait également les dispositifs de lanceur d’alerte au sein de l’industrie aéronautique. Cette proposition est soutenue par plusieurs syndicats de l’aviation, notamment l‘Air Line Pilots Association, l’Association of Flight Attendants et Transport Workers Union of America. La législation annulerait également certaines dispositions de la loi de réautorisation de la FAA de 2018 qui limitaient les possibilités de supervision étendue de la FAA dans certains cas. (Reuters)

La MTA désigne une nouvelle présidente pour diriger NYC Transit

La Metropolitan Transportation Authority (MTA) de l’Etat de New York vient de nommer Sarah Feinberg à la tête de New York City Transit (NYCT) en tant que Présidente par intérim, après le départ précipité de son ancien président Andy Byford, arrivé à ces fonctions en 2018 pour redresser le métro new-yorkais, qui quitte son poste sur fond de désaccords avec le Gouverneur Cuomo (New York Times, 24 janvier). Sarah Feinberg, ancienne administratrice de la Federal Railroad Administration (FRA), et ancienne directrice de cabinet du Secrétaire au Transport sous l’administration Obama, et actuelle membre du conseil d’administration de la MTA, prend la tête d’une agence composée de 48 000 employés chargée d’assurer le fonctionnement du métro et des réseaux de bus de la ville. Elle devra notamment mettre en œuvre le programme d’investissement de 54 Md USD de la MTA sur les 5 prochaines années. (MassTransit)

Coronavirus : les autorités américaines considèrent une extension des mesures sanitaires

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) considèreraient au 26 février une extension des mesures de contrôles sanitaires dans les aéroports en raison de la propagation rapide des cas d’infection au coronavirus en Italie, en Corée du Sud et au Japon. Pour l’heure, les États-Unis ne procèdent à des contrôles sanitaires que pour les passagers en provenance de Chine. Ces examens comprennent une vérification de la température et l’observation des symptômes. En complément, des restrictions de vol vers le territoire américain s’imposent aux passagers étrangers ayant visité la Chine dans les 14 derniers jours. Lors d’une conférence de presse organisée le 25 février, le Président Trump n’a pas exclu la possibilité de mettre en place des restrictions de voyage pour des passagers en provenance d’Italie ou de Corée du Sud. (CNN)

Le chiffre de la semaine : 69%

Une étude publiée le 25 février par the Union of Concerned Scientists montre que les déplacements en VTC engendrent actuellement en moyenne 69% de pollution atmosphérique supplémentaire, que les déplacements qu’ils remplacent. (The Verge)

Énergie

Les États-Unis et l’Inde vont renforcer leur partenariat stratégique dans l’énergie

Le président Trump et le premier ministre indien Shri Narendra Modi ont promis le 25 février de renforcer un partenariat stratégique entre leurs pays, y compris des liens croissants en matière de commerce et d’investissement dans les hydrocarbures tels que le gaz naturel liquéfié (GNL). « Grâce à leur partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie, les États-Unis et l’Inde cherchent à renforcer la sécurité énergétique, à développer les liens en matière d’énergie et d’innovation dans leurs secteurs respectifs, à renforcer l’alignement stratégique et à faciliter un engagement accru entre l’industrie et les autres parties prenantes », ont déclaré les deux chefs d’État dans leur communiqué.

Breakthrough Energy Ventures investit dans une start up du secteur du lithium

Lilac Solutions, une start up californienne dans les technologies minières spécialisée dans la production de lithium, a annoncé le 20 février qu’elle avait levé 20 millions de dollars auprès du fonds Breakthrough Energy Ventures, un fonds d’un milliard de dollars créé par Bill Gates avec de nombreux chefs d’entreprises de premier plan pour soutenir les entreprises ayant le potentiel de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Ont également participé à ce tour de table The Engine, Lowercarbon Capital et la Fondation Grantham. Lilac commercialise une nouvelle technologie qui est beaucoup plus rapide, moins chère et plus évolutive que la technologie existante d’extraction du lithium, permettant l’augmentation massive de l’approvisionnement en lithium nécessaire aux véhicules électriques. Selon l’entreprise, cette technologie a été testée à grande échelle.

L’Arizona s’oppose aux interdictions de raccordement en gaz de ses collectivités

Le gouverneur républicain de l’Arizona, Doug Ducey, a promulgué une législation qui empêcherait les villes et les comtés de tout l’État d’interdire de nouveaux raccordements au gaz naturel, malgré l’opposition d’organisations environnementales des plus grandes villes de l’État. Cette mesure préemptive intervient alors qu’un certain nombre de villes américaines ont adopté ou envisagé d’interdire le raccordement au gaz naturel pour les nouvelles habitations et nouveaux bâtiments. En Californie, Berkeley a été la première ville à les interdire. Les partisans de la loi de l’Arizona affirment que cette législation protège les choix des consommateurs, mais les opposants estiment que la mesure limite la capacité des autorités locales à s’approvisionner en énergie plus propre.

Nucléaire : l’abandon du projet Yucca Mountain pourrait favoriser des projets alternatifs d’entreposage

Le récent désaveu par le président Trump au projet de stockage géologique ultime de combustibles nucléaires usés Yucca Mountain dans le Nevada, pourrait relancer des projets visant à transférer les combustibles nucléaires usés vers des sites de stockage intérimaires, selon des parlementaires du Congrès. Le sénateur Lamar Alexander (R-Tenn.), président de l’Energy and Water Development Appropriations Subcommittee, a qualifié cette annonce « d ’avancée très importante ». Le Sénateur Alexander et sa collègues Dianne Feinstein (D-Calif.) proposent en effet de financer un projet pilote du département de l’énergie sur le stockage intérimaire des combustibles usagés (E&E news, 25 février).

Le chiffre de la semaine : 300 TWh  

Il s’agit de la production d’électricité renouvelable du secteur éolien aux États-Unis en 2019 qui a dépassé pour la première fois (de 26 TWh) la production hydroélectrique, selon l’Agence d’information sur l’énergie (EIA, 26 février)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0