Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-43

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-43

Sommaire

Écologie – Climat

  • Bloomberg milite à la COP 25 pour l’arrêt des subventions aux énergies fossiles
  • Le troisième rapport de l’America’s Pledge présenté à la COP 25
  • Californie/incendies: moratoire pour empêcher le refus d’assurance habitation

Transport

  • Airbus-Boeing : l’USTR ouvre une nouvelle consultation sur de nouveaux droits de douane
  • 737 MAX : nouvelle audition de la FAA à la Chambre
  • Publication du rapport final sur l’accident mortel ayant impliqué un véhicule autonome Uber

Énergie

  • 3 GW de capacité de stockage à New York d’ici 2030
  • État de New York : l’objectif sur les énergies renouvelables serait irréalisable
  • La NRC autorise une centrale nucléaire en Floride à fonctionner 80 ans

Agenda

Écologie – Climat                                                           

Bloomberg milite à la COP 25 pour l’arrêt des subventions aux énergies fossiles

Le milliardaire américain et candidat à la présidence chez les démocrates, Michael Bloomberg, a affirmé le 10 décembre lors de son déplacement à Madrid que le prochain président américain devrait mettre un terme aux subventions aux énergies fossiles. « Il ou elle devrait réinvestir ces fonds dans les énergies propres, ce qui créera aussi beaucoup de nouveaux emplois « , a-t-il ajouté. M. Bloomberg s’est engagé à rejoindre l’Accord de Paris s’il était élu président. Il a récemment démissionné de son poste d’envoyé spécial de l’ONU pour l’action climatique afin de se consacrer à sa candidature.

Le troisième rapport de l’America’s Pledge présenté à la COP 25

Les États-Unis poursuivent leurs efforts pour éviter les pires conséquences du changement climatique, en dépit de la récente confirmation de l’administration Trump de se retirer de l’Accord de Paris. Telles sont les conclusions du rapport intitulé « Accelerating America’s Pledge » présenté à la COP 25 le 9 décembre. Il constate que les politiques déjà mises en place par les acteurs des Etats fédérés, les villes et les entreprises, pourraient réduire les émissions de gaz à effet de serre de 37% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005, voire de 49% en cas de réengagement des États-Unis dans l’accord de Paris.

Énergies fossiles : une campagne pour protéger les lanceurs d’alertes climatiques

Alors que la Cour suprême de New York, a jugé qu’ExxonMobil n’avait pas commis de fraude dans aucune de ses déclarations aux actionnaires relatives aux changements climatiques, une nouvelle campagne de lutte contre la « corruption climatique » du National Whistleblower Center (NWC), annoncée le 9 décembre vise à informer les lanceurs potentiels d’alerte des lois qui les protègent. L’effort vise également à les aider à poursuivre en justice les entreprises pour fraude, campagnes publiques de désinformation sur les sciences du climat et d’autres actes répréhensibles. Le groupe cible également les fraudes potentielles à l’information sur les risques liés aux actifs échoués, une préoccupation de plus en plus importante parmi les organismes de défense des actionnaires. Étant donné que les entreprises continuent de faire d’importants nouveaux investissements dans les énergies fossiles, il se peut qu’elles ne reconnaissent pas ce risque, estime M. Kostyack directeur de campagne du NWC.

Californie/incendies: moratoire pour empêcher le refus d’assurance habitation

Le 5 décembre, la Californie a temporairement interdit aux compagnies d’assurance de refuser d’assurer des clients dans les zones touchées par plus d’une dizaine de récents incendies de forêts, alors que les propriétaires d’habitations concernés affirment être exclus du marché privé de l’assurance. Le moratoire décidé pour un an par le commissaire aux assurances Ricardo Lara survient alors que l’industrie de l’assurance fait face à des demandes croissantes d’indemnisations à la suite de dommages causés par une série d’ouragans et d’incendies de forêt sans précédent qui ont coûté 500 milliards de dollars à cette industrie au cours des cinq dernières années (AP News, 5 décembre).

Une proposition de loi sur la chimie durable adoptée par la Chambre

La Chambre a adopté le 9 décembre une proposition de loi H.R. 2051 du représentant Dan Lipinski (D-Ill.) visant à élargir la coopération du gouvernement fédéral avec le secteur privé dans le domaine de la chimie durable. Eddie Bernice Johnson (D-Texas), présidente de la commission des sciences, de l’espace et des technologies, a déclaré que son groupe constate un manque de recherche, de coordination et de consensus sur la chimie durable. Il y a également un manque d’éducation sur le sujet, a-t-elle indiqué. « Alors que l’industrie chimique continue d’innover pour nous faciliter la vie, nous devons faire davantage pour minimiser les risques pour l’environnement et la santé publique », a déclaré Mme Johnson à la Chambre.

Le chiffre de la semaine : 216 000 USD

Il s’agit du montant de l’amende réclamée par les autorités du District de Columbia à l’encontre de l’autocariste Greyhound accusé de multiples infractions à la législation locale sur la qualité de l’air qui interdit aux véhicules commerciaux de laisser leur moteur en fonctionnement plus de trois minutes lorsqu’ils sont en stationnement à Washington (WAMU, 10 décembre).

Transport

Airbus-Boeing : l’USTR ouvre une nouvelle consultation sur de nouveaux droits de douane

Le Représentant américain au commerce extérieur (USTR) a lancé une nouvelle consultation courant jusqu’au 13 janvier 2020 suite à la décision du panel de l’OMC du 2 décembre 2019 relative à la procédure de mise en conformité de l’Union Européenne dans l’affaire Airbus, en dénonçant le manque de progrès de l’UE dans la résolution de ce différend. Les mesures proposées prévoient une augmentation jusqu’à 100% des droits de douane sur les biens déjà visés par les tarifs entrés en vigueur le 18 octobre dernier (10% sur les avions de plus de 30 tonnes, 25% sur différents biens, dont biens agricoles) ; et l’élargissement de la liste des biens qui pourraient être assujettis à des droits additionnels jusqu’à +100%, en se référant aux listes préliminaires publiées en avril et en juillet 2019 avec une différenciation par catégories de pays. Sont notamment concernés par cette seconde mesure les avions entre 15 et 30T, les hélicoptères, et composants aéronautiques.

737 MAX : nouvelle audition de la FAA à la Chambre

La commission transport et infrastructure de la Chambre des Représentants a organisé le 11 décembre une nouvelle audition consacrée à l’affaire du 737 Max, avec pour témoin principal Steve Dickson, le nouvel administrateur de la Federal Aviation Administration, qui a admis, sous la pression des parlementaires, que la FAA avait commis des erreurs. Une étude produite par la FAA après le premier accident de la Lion Air indiquait qu’il pourrait y avoir jusqu’à 15 accidents mortels d’appareils 737 MAX sur toute la durée de vie de ces appareils si le dispositif de contrôle de vol n’était pas amélioré, suscitant l’indignation des parlementaires. (WSJ)

L’administrateur de la FAA a par ailleurs indiqué que le processus de recertification du MAX allait se prolonger en 2020. (Politico)

Publication du rapport final sur l’accident mortel ayant impliqué un véhicule autonome Uber

Le National Transportation Safety Board a publié le 12 décembre la version finale de son rapport d’enquête sur l’accident mortel survenu le 18 mars 2018 à Tempe, AZ, et ayant impliqué un véhicule autonome opéré par Uber. Le NTSB avait présenté les principales conclusions du rapport le mois passé, celles-ci pointent notamment une culture de la sécurité inadaptée avant l’accident au sein de d’Uber Advanced Technologies Group, l’entité développant le projet véhicule autonome de Uber, et la nécessité d’exigences en matière de gestion du risque et de la sécurité pour les essais de véhicules autonomes sur routes publiques.

Gratuité des transports publics à Kansas City, MO

La ville de Kansas City dans le Missouri (adjacente à Kansas City, Kansas) s’apprête à rendre gratuits les services publics de bus urbains, en complément de l’offre déjà gratuite s’appliquant au service de tramway inauguré en mai 2016. La décision a été approuvée à l’unanimité par le conseil municipal de la ville à travers l’approbation d’une ordonnance en faveur des transports publics actant l’inscription de la mesure au budget de l’année prochaine. Kansas City, MO serait ainsi la première grande ville américaine à adopter une politique de gratuité complète des transports publics sur son territoire. D’autres villes américaines étudient également cette option, parmi lesquelles Columbia, en Caroline du Sud. (The Hill)

Le chiffre de la semaine : 15 000

Il s’agit du nombre total de trottinettes et vélos sans attache qui seront autorisés en 2020 à Washington DC. L’autorisation a été accordée aux seuls acteurs Lyft, Skip, Spin et Jump (Uber) pour 10 000 trottinettes électriques, soit environ le double par rapport à la situation actuelle. Jump et le nouvel entrant HelBiz exploiteront 5 000 vélos électriques. Les opérateurs Bird, Lime, Bolt et Razor, opérant actuellement des trottinettes dans DC, ne seront plus autorisés en 2020. Le département des transports de DC avait reçu 19 candidatures en réponse à son appel d’offres. (Smart Cities Dive)

Énergie

3 GW de capacité de stockage à New York d’ici 2030

La plus grosse batterie de la ville de New York actuellement en service fonctionne en continu depuis plusieurs mois à la périphérie de Brooklyn. Le système lithium-ion de 4,8 MW/16.4 MWh de capacité se trouve à proximité d’un centre commercial dans l’est de New York, et permet d’alimenter le réseau électrique local, selon un communiqué publié le 9 décembre par son propriétaire, Related Cos. et Enel SpA, l’énergéticien italien qui l’a installé. Cette batterie est l’un des premiers modèles déployés dans la course à la construction de systèmes de stockage de plus grandes capacités à l’échelle nationale. Le gouverneur Andrew Cuomo (D) a pour objectif d’installer 3 000 mégawatts de capacité de stockage d’ici 2030 afin de réduire la dépendance aux énergies fossiles. En octobre, les autorités de New York ont approuvé le projet d’un système de 316 mégawatts dans le Queens, une batterie suffisamment puissante pour alimenter plus de 250 000 foyers pendant une période pouvant aller jusqu’à huit heures en continu.

État de New York : l’objectif sur les énergies renouvelables serait irréalisable

Le projet de New York de passer à grande échelle aux énergies renouvelables d’ici 2030 pourrait l’amener à ne pas atteindre ses objectifs en matière d’émissions de gaz à effet de serre fixés dans une loi historique sur le climat adoptée cet été, selon un rapport de la Citizens Budget Commission (CBC) ; cet organisme indépendant estime que les objectifs de New York en matière de croissance des énergies renouvelables sont « probablement irréalisables », étant donné l’opposition locale aux nouveaux projets. La CBC recommande à l’État de New York de privilégier l’instauration d’un prix du carbone pour atteindre les objectifs de la Loi Climate Leadership and Community Protection Act, promulguée en juillet. Cette loi a fixé certains des objectifs les plus ambitieux du pays en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, notamment la décarbonisation complète du secteur de l’électricité d’ici 2040 et une réduction de 85 % des émissions pour l’ensemble des autres secteurs en 2050.

La NRC autorise une centrale nucléaire en Floride à fonctionner 80 ans

Les réacteurs nucléaires de la Florida Power & Light Co. (FPL) ont reçu le 5 décembre l’approbation réglementaire fédérale pour fonctionner pendant 80 ans. La Nuclear Regulatory Commission (NRC) a accordé les autorisations permettant aux deux réacteurs de Turkey Point de produire de l’électricité jusqu’en 2052 et 2053. La FPL appartenant à NextEra Energy Inc. est la première entreprise à recevoir une telle autorisation fédérale, bien que la centrale de Surry de Dominion Energy Inc. dans le sud-est de la Virginie et Exelon Corp. qui exploite la Peach Bottom Atomic Power Station en Pennsylvanie, aient également demandé une deuxième prolongation de licence. Cette décision survient à un moment où les compagnies d’électricité s’apprêtent à décarboner leur production d’électricité. Elle stimule également l’industrie nucléaire, en pleine mutation alors que des fermetures anticipées de réacteurs pour des raisons économiques se multiplient pour les installations exposées à la concurrence sur les marchés.

Le chiffre de la semaine : 1 Mds USD          

Il s’agit du montant levé par BlackRock pour des projets éoliens, solaires et de stockage de batteries auprès de 35 investisseurs institutionnels en Amérique du Nord, en Europe et en Asie pour son troisième fonds mondial d’énergies renouvelables. C’est le montant le plus élevé que BlackRock ait recueilli à ce jour pour la constitution d’un fonds pour les énergies propres. BlackRock Real Assets vise à recueillir un total de 2,5 milliards de dollars pour le fonds. Son premier fonds d’énergies renouvelables a recueilli 611 millions de dollars et est entièrement investi. Le deuxième a permis de recueillir 1,65 milliard de dollars et a engagé la quasi-totalité de cette somme (Bloomberg,4 Décembre).

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0