Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-37

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-37

Sommaire

                                                                                                                                                                                                                                 

Écologie – Climat

  • Campagne 2020 : émission spéciale de The Weather Channel avec les candidats
  • Our Ocean 2019 : 1,2 Mds USD d’engagements américains
  • Regain d’intérêt pour le lithium extrait de puits géothermaux californiens

Transport                                                                                                                                                   

  • 737 Max : Auditions du CEO de Boeing au Congrès
  • Le projet de Virgin Trains entre Las Vegas et le sud de la Californie obtient 3.25 Mds USD
  • 737 NG : une cinquantaine d’appareils immobilisés suite à des fissures

Énergie

  • Le Green New Deal selon Jeremy Rifkin
  • Elon Musk fait la promotion des batteries Tesla alors que la Californie brûle
  • La production de charbon dans l’ouest des États-Unis se contracte fortement

 

Agenda

 

 

 

Écologie – Climat                                                           

 

Campagne 2020 : émission spéciale de The Weather Channel avec les candidats

La chaîne météo The Weather Channel diffusera le       7 novembre une émission spéciale conviant neuf candidats présidentiels sur le thème des changements climatiques. L’émission interrogera des candidats dans divers sites choisis pour illustrer les impacts des changements climatiques. Le sénateur Bernie Sanders s’exprimera sur le site d’un incendie de forêt dévastateur en Californie et la sénatrice Kamala Harris le long d’une zone inondable du fleuve Mississippi. Devraient participer trois candidats républicains : Joe Walsh, ancien membre du Congrès de l’Illinois, Bill Weld, ancien gouverneur du Massachusetts, et Mark Sanford, ancien gouverneur et membre du Congrès de Caroline du Sud. Chez les démocrates, les organisateurs ont retenu les sept candidats ayant les scores les plus élevés dans les sondages. Outre Bernie Sanders et Kamala Harris, sont annoncés le sénateur Cory Booker, la sénatrice Elizabeth Warren, l’ancien représentant Beto O’Rourke et le maire Pete Buttigieg. L’ancien vice-président Joe Biden ne participera pas à l’événement pour des raisons liées à son agenda (The Werther Channel, 21 octobre).

Our Ocean 2019 : 1,2 Mds USD d’engagements américains

Lors de la conférence Our Ocean d’Oslo, le sous-secrétaire d’État à la croissance économique, à l’énergie et à l’environnement, Keith Krach, a annoncé 23 nouveaux engagements des États-Unis, évalués à 1,21 milliards de dollars, pour promouvoir des pêches durables, combattre la pollution par les déchets marins et soutenir les sciences, l’observation et l’exploration marines. La majeure partie de ces engagements concerne  l’exploration, la cartographie et la caractérisation du  plancher océanique mondial d’ici 2030.  L’agence nationale atmosphérique et océanique (NOAA) testera et mettra en œuvre de nouvelles technologies, y compris des véhicules sous-marins autonomes, pour améliorer et accélérer cette mission et une économie bleue productive, a déclaré le 24 octobre le Département d’État.

Regain d’intérêt pour le lithium extrait de puits géothermaux californiens

La société EnergySource basée à San Diego a annoncé le 14 octobre une nouvelle technique d’extraction du lithium aux États-Unis qui pourrait réduire les coûts du lithium par rapport à l’importation du métal en provenance d’un nombre limité de pays maintenant des coûts élevés sur les marchés mondiaux. Elle exploite un approvisionnement spécifique en lithium auquel les entreprises tentent d’accéder depuis des décennies. Cet approvisionnement exploite les saumures profondes extraites des puits des centrales géothermiques qui fonctionnent à proximité de la mer de Salton, dans le désert de Californie, où ces centrales sont en activité depuis les années 1980. La société envisage à présent de développer une unité commerciale de production à grande échelle et est à la recherche de partenaires pour financer les 350 millions de dollars d’investissement dans ce projet (Los Angeles Times, 14 Octobre).

BP annonce la construction d’une usine pilote innovante de recyclage du PET

BP PLC a annoncé le 24 octobre qu’elle construira une usine pilote de recyclage aux États-Unis [ndlr dans l’État de l’Illinois] pour tester une nouvelle technologie qui pourrait permettre d’accroître le taux de réutilisation des bouteilles en plastiques à base de polyéthylène téréphtalate (PET). BP affirme que sa technologie « Infinia » – un procédé de dépolymérisation –  va permettre de réutiliser des bouteilles usagées en PET pour créer le matériau de bouteilles entièrement nouvelles, ce qui permettra de recycler le plastique de manière circulaire avec la même matière à de multiples reprises. Cette nouvelle installation représente un investissement de 25 millions de dollars. À l’heure actuelle, seul 6% du PET des bouteilles en plastique est réutilisé dans de nouvelles bouteilles, selon les données de Wood MacKenzie.

Le chiffre de la semaine : 50 000 Mds USD

Il s’agit du montant des investissements nécessaires d’ici 2050 dans cinq domaines technologiques (énergies renouvelables, véhicules électriques, capture et stockage du carbone, hydrogène, biocarburants) afin de réduire les émissions et atteindre les objectifs de l’accord de Paris, selon les analystes de Morgan Stanley (Forbes, 24 octobre).

 

Transport

 

737 Max : Auditions du CEO de Boeing au Congrès

Le Sénat et la Chambre des Représentants ont respectivement organisé les mardi 29 octobre et mercredi 30 octobre, un an après le premier accident du 737 Max de la Lion Air, deux auditions portant sur la sécurité aérienne et le cas du 737 Max, avec pour la première fois le témoignage devant les deux chambres de Dennis Muilenburg, CEO de Boeing. Les auditions ont été marquées par les excuses publiques du CEO de Boeing à l’ensemble des familles des victimes, qui s’étaient déplacées en nombre pour assister aux audition et afficher les photos de leur proches décédés dans les accidents, par la reconnaissance de responsabilité de Boeing dans ces deux accidents, et par les critiques intransigeantes et bipartisanes des parlementaires à l’endroit de Boeing, du système de certification et de supervision par l’administration fédérale. (Seattle Times)

737 NG : près d’une cinquantaine d’appareils immobilisés suite à la découverte de fissures

Boeing a annoncé vendredi 1er novembre que près de 5% du millier de 737 NG inspectés jusqu’à présent ont présenté des fissures sur des éléments d’attache de la voilure au fuselage (pickle fork). Des inspections avait été imposées par la FAA début octobre, suite au signalement du problème par Boeing, pour tous les appareils ayant effectué plus de 30 000 cycles de vols, représentant environ 2000 appareils à l’échelle mondiale. La compagnie Southwest annonce avoir immobilisé 3 de ses appareils pour réparations, sur une flotte d’environ 750 avions, tout comme l’australien Qantas. La compagnie brésilienne Gol a annoncé l’immobilisation de 11 avions. American Airlines, United et Delta n’ont pour leur part pas trouvé pour l’heure de telles fissures sur leurs appareils 737 NG les plus anciens. (CNBC)

Le projet de Virgin Trains entre Las Vegas et le sud de la Californie obtient 3.25 Mds USD

Le projet de ligne ferroviaire entre Las Vegas et le sud de la Californie (Los Angeles) porté par Virgin Trains USA a reçu l’approbation le 24 octobre de la banque de développement économique et des infrastructures de Californie (IBank) pour l’émission d’une obligation de 3.25 Mds USD, la plus importante de l’histoire de la banque d’investissement, pour contribuer au financement du projet estimé à 4.8 Mds USD pour la construction d’une ligne de 135 miles, la réalisation d’une gare et des bâtiments de maintenance nécessaires. Le projet complet s’étend sur 170 miles (270 km) entre les deux Etats. Le Département de l’Industrie et du Commerce du Nevada considèrera le 11 novembre prochain une autre demande d’émission d’obligation. Au total, Virgin Trains USA espère mobiliser 4.2 Mds USD d’obligations et lancer les premiers travaux en 2020 pour une mise en service en 2023. (Las Vegas Review Journal)

Des soutiens à l’initiative fédérale de révocation des standards d’émission californiens

L’Association of Global Automakers, une association professionnelle de l’industrie automobile dont font partie General Motors, Toyota, et Fiat Chrysler Automobiles, et sept États à majorité républicaine, ont affiché leur soutien le 29 octobre à l’administration Trump dans sa bataille juridique et judiciaire engagée avec la Californie pour le maintien de sa compétence à établir des normes plus strictes que le gouvernement fédéral pour les émissions de GES des véhicules. L’association défend en particulier l’uniformité des standards d’émission à l’échelle des Etats-Unis. (E&E news, 29 octobre).

Contractualisation des services de mobilité à la demande et de micro-mobilité

Le think tank ENO Transportation a publié le 30 octobre une étude de cas analysant les dispositifs de contractualisation de services de mobilité à la demande et de micro-mobilité à Los Angeles et dans la région de Seattle, dans le cadre du programme MOD Sandbox project lancé par la Federal Transit Administration en 2016. Le rapport met en exergue plusieurs recommandations sur la façon d’améliorer le processus de passation de marchés entre acteurs publics et opérateurs de service VTC, tels qu’Uber, Lyft ou Via, et de micromobilité (trottinettes électriques, vélos en libre-service). Le rapport aborde notamment les interactions entre entreprises privées et organismes publics, sur les questions de partage des données et d’objectifs de performance pour les autorités organisatrices de la mobilité, et les prestataires de service. Il compare et met en contraste la façon dont les contrats se sont développés entre les organismes de transport public, les fournisseurs du secteur privé et les chercheurs, qui ont suivi ces programmes. (ENO)

Le chiffre de la semaine : 36 560

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) indique le 22 octobre que le nombre total de personnes tuées sur les routes aux Etats-Unis a diminué de 2,4 % en 2018, passant de 37 473 à 36 560 victimes (3 488 en France en 2018), et que le taux de personnes tuées par milliard de véhicules-kilomètres parcourus a également diminué de 3,4 %, passant de 7.3 à 7.06 (5.4 en France). Les résultats du 1er semestre 2019 suivent la même tendance favorable (-3.4%). En revanche la mortalité des piétons et des deux-roues non-motorisés est en hausse significative en 2018, respectivement de 3.4% et de 6.3%. (AASHTO Journal)

 

Énergie

 

Le Green New Deal selon Jeremy RifkinDans son dernier ouvrage paru au mois de septembre, le futurologue Jeremy Rifkin présente sa vision politique et économique du Green New Deal. Partant du constat que les secteurs clés de l’économie se découplent rapidement des énergies fossiles au profit des énergies solaires et éoliennes toujours moins chères et des nouvelles opportunités d’affaires et d’emplois qui les accompagnent, il estime que des milliards de dollars d’actifs échoués dans le secteur des énergies fossiles  pourraient créer une bulle de carbone susceptible d’éclater d’ici 2028. Dans ce contexte, Jeremy Rifkin considère notamment que pour transformer l’économie mondiale, la clé du financement de la transition énergétique repose sur les fonds de pension qui représentent 40 000 Mds USD d’investissements, dont 25 400 Mds USD aux États-Unis.

Elon Musk fait la promotion des batteries Tesla alors que la Californie brûle

Alors que les compagnies d’électricité californiennes multiplient les coupures préventives de courant dans le but de prévenir les incendies de forêt, les entreprises du secteur de l’énergie se tournent vers Twitter pour promouvoir leurs solutions de production d’électricité autonome. Le co-fondateur et CEO de Tesla Inc. profite ainsi de la crise pour promouvoir les solutions énergétiques de l’entreprise. « La batterie de secours Tesla Solar plus Powerwall produit une énergie propre 24h/24 et 7j/7 et sans coupures de courant « , a-t-il tweeté le       28 octobre. Et Elon Musk d’ajouter que Tesla donne la priorité à la Californie pour les nouvelles installations photovoltaïques couplées à des batteries. Les clients directement touchés par les feux de forêt obtiendront un rabais de 1 000 $, a-t-il indiqué dans un autre tweet.

Le gouverneur de Californie ordonne une enquête sur les coupures de courant

La Californie examinera de près les coupures préventives de courant déclenchées par les compagnies d’électricité et pourrait leur imposer une amende de 100 000 $ par jour pour violation des règles, a déclaré le 28 octobre le gouverneur Gavin Newsom. La California Public Utilities Commission lance une enquête pour déterminer si les entreprises en charge du service public de l’électricité respectent les nouvelles règles relatives aux avertissements préalables à la mise en œuvre de délestages. Le gouverneur a annoncé cette enquête alors que les critiques se multiplient après une troisième coupure de courant au mois d’octobre qui a touché plus de 2 millions de personnes sur une partie du nord de la Californie.

La production de charbon dans l’ouest des États-Unis se contracte fortement

Selon un nouveau rapport du 16 octobre  de Moody’s Investors Service, la production de charbon dans le Powder River Basin devrait chuter « considérablement » l’an prochain et pourrait entraîner la fermeture de mines dans la région au début des années 2020. Moody’s a déclaré que la région de l’Ouest des États-Unis, qui comprend des parties du Montana et du Wyoming et produit plus de 40 % de tout le charbon américain, est particulièrement touchée par la transition vers les énergies renouvelables. La région reste « en détresse », de nombreuses entreprises ayant quitté la région après s’être placées sous la protection de la loi sur les faillites, a déclaré Moody’s. On apprenait dans le même temps que Murray Energy Corp, la plus importante entreprise charbonnière américaine s’est placée sous la protection de la loi fédérale sur les faillites après des mois de difficultés financières ; Robert Murray a annoncé qu’il quittera ses fonctions de PDG de son entreprise (Washington Post, 29 octobre).

Le chiffre de la semaine :  9 000 barils

Il s’agit du volume de la fuite de pétrole ayant affecté l’oléoduc Keystone au Nord Est du Dakota du Nord. Selon les autorités, cet incident constitue le second déversement significatif en deux ans issu de  l’infrastructure de transport de pétrole des sables bitumineux canadiens vers sept États fédérés. Il survient dans un contexte d’opposition au projet d’extension Keystone XL vers les raffineries du Texas (PBS/AP 31 octobre).

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0