Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-10

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-10

Sommaire

Écologie – Climat

  • Stabilité des émissions de CO2 du secteur de l’énergie à l’horizon de 2050 selon l’EIA
  • Vaste consultation de la NRC sur le démantèlement des réacteurs nucléaires
  • Nouvelle condamnation de Monsanto pour l’apparition d’un cancer lié au Roundup

Transport                                                                                                                               

  • Auditions au Sénat sur l’affaire des Boeing 737 Max
  • US et UE revendiquent leur victoire dans le dernier épisode du différend Airbus-Boeing à l’OMC
  • Approbation du péage urbain dans New York

Énergie

  • Un forum États-Unis – Brésil pour promouvoir les échanges d’énergie
  • Soutien du Département d’État à l’indépendance énergétique en Méditerranée orientale
  • La Maison Blanche propose une « réserve stratégique » pour l’électricité

Agenda

Écologie – Climat

Stabilité des émissions de CO2 du secteur de l’énergie à l’horizon de 2050 selon l’EIA

Les émissions de dioxyde de carbone provenant de la consommation d’énergie aux États-Unis resteront proches des niveaux actuels jusqu’en 2050, selon les projections de l’Agence d’information sur l’énergie (EIA) dans son Annual Energy Outlook 2019. Le scénario de référence AEO2019, qui ne reflète aucun changement aux lois et règlements actuels et prolonge les tendances technologiques actuelles, prévoit que les émissions américaines de dioxyde de carbone (CO2) liées à l’énergie seront de 5 019 millions de tonnes en 2050, soit 4 % sous leur valeur de 2018, alors que les émissions associées à la consommation de charbon et de pétrole diminuent et que celles issues du gaz naturel augmentent (EIA, 20 mars).

Vaste consultation de la NRC sur le démantèlement des réacteurs nucléaires

L’Autorité de sûreté nucléaire, la Nuclear Regulatory Commission (NRC), va initier une vaste consultation publique pour recueillir les témoignages des collectivités où se trouvent les centrales nucléaires en cours de démantèlement. Cet exercice d’écoute intervient à la suite de l’adoption par le Congrès en début d’année d’une législation – « The Nuclear Energy Innovation and Moderni-zation Act » – qui vise à renforcer la compréhension qu’a la NRC de l’engagement des collectivités autour des plans de fermeture des centrales, alors que la NRC finalise parallèlement la mise à jour d’une règlementation sur le démantèlement des réacteurs à l’arrêt (NRC, 19 mars 2019).

Fin d’un important incendie dans un entrepôt d’hydrocarbures près de Houston

Les pompiers sont venus à bout d’un important incendie survenu dans un entrepôt de produits pétrochimiques exploité par la société Intercontinental Terminals Co. (ITC) à Deer Park à environ 25 km au sud-est de Houston (Texas) qui avait brûlé pendant près de quatre jours, rapporte Bloomberg le 19 mars. L’incendie s’est propagé sur sept réservoirs de stockage. Selon l’ITC, tous les employés ont été retrouvés et cet incendie n’a fait aucune victime. Un énorme panache de fumée était visible à des kilomètres à la ronde. Les autorités ont estimé que le panache s’est élevé entre 900 et 1 200 mètres d’altitude. Les autorités locales ont assuré initialement aux habitants que ce panache n’avait pas eu d’impact pour la santé publique ; toutefois des niveaux de concentration élevés de benzène ont été constatés autour du site après l’incendie. (Houston Chronicle, 21 mars).

Inondations historiques dans le Midwest

Le vice-président Mike Pence a annoncé le 19 mars le déblocage de fonds fédéraux pour les collectivités touchées par les inondations historiques dans le Midwest. M. Pence s’est rendu au Nebraska, et a examiné les dommages causés par les inondations dans la région. Le Nebraska Farm Bureau a déclaré que les pertes dans les fermes et ranchs causées par les inondations pourraient totaliser un milliard de dollars. Le Nebraska, le Wisconsin et l’Iowa ont déclaré l’état d’urgence après la fonte des neiges et les fortes pluies issue d’une « bombe cyclonique » dans le Midwest qui ont causé des inondations meurtrières et historiques autour du Missouri et de ses affluents. Le gouverneur du Nebraska, Pete Ricketts, a déclaré qu’il s’agissait de la pire des inondations de l’État depuis 50 ans ; trois victimes sont à déplorer (NTV, 20 mars).

Nouvelle condamnation de Monsanto pour l’apparition d’un cancer lié au Roundup

Un jury fédéral a conclu le 19 mars que le désherbant Roundup de Monsanto, a été un « facteur important » dans l’apparition du cancer chez un Californien. Les six membres du jury ont rendu un verdict unanime devant la Cour du district des États-Unis à San Francisco, après qu’un autre plaignant avait obtenu en 2018 plusieurs millions de dollars de dédommagement dans une affaire distincte en Californie. Ce verdict pourrait influencer les milliers d’autres affaires similaires en instance. Environ 11 200 personnes ont engagé des poursuites à l’encontre de la société Monsanto (New York Times, 19 mars).

Le chiffre de la semaine : $ 1 552 / once

Il s’agit du prix par once de palladium (~31 grammes) atteint le 20 mars sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX), la bourse spécialisée dans l’énergie et les métaux. Ce métal précieux utilisé dans les convertisseurs catalytiques pour véhicules à moteurs thermiques est devenu récemment plus cher que l’or ou le platine et son cour a augmenté de 67% depuis août 2018 (WSJ, 20 mars).

Transport

Auditions au Sénat sur les Boeing 737 Max

Le Congrès américain qui auditionnait plusieurs responsables de l’administration fédérale mercredi 27 mars s’est montré très préoccupé par le processus de certification du Boeing 737 Max impliqué dans les deux accidents survenus en Indonésie le 29 octobre 2018 et en Ethiopie le 10 mars 2019, faisant au total 346 victimes. La presse souligne que la Federal Aviation Administration (FAA) s’est engagée face au Congrès à un contrôle plus strict du processus de certification et que Boeing promet d’améliorer le logiciel mis en cause dans les deux accidents, ainsi que la formation des pilotes. Pour le New York Times, c’est la reconnaissance implicite de la part de Boeing de la défectuosité de leur appareil.

L’US DOT lance une nouvelle commission spéciale sur la certification des aéronefs

La Secrétaire aux Transports Elaine Chao a annoncé le 25 mars 2019 la création d’une commission spéciale composée d’experts extérieurs destinée à proposer des évolutions du processus de certification des aéronefs. Cette commission vient s’ajouter à plusieurs autres enquêtes et audits déjà lancés par le Département des transports suite aux événements mettant en cause les Boeing 737 Max. Le général retraité de l’armée de l’air Darren McDew, ancien chef du US Transportation Command, et le capitaine Lee Moak, ancien président de la Air Line Pilots Association, ont accepté d’assurer les fonctions de coprésidents par intérim de cette commission spéciale en attendant la nomination d’autres membres.

US et UE déclarent victoire dans le dernier épisode du différend Airbus-Boeing à l’OMC

Les Etats-Unis ont déclaré leur victoire jeudi 28 mars suite à la décision rendue le jour même par l’organe d’appel de l’Organisation Mondiale du Commerce (OM)C qui statuait sur la plainte de l’Union européenne contre les Etats-Unis concernant le règlement d’un différend de longue date sur des aides d’Etat attribuées à Boeing et réciproquement à Airbus. L’administration américaine a également annoncé par l’intermédiaire de l’US Trade Representative (USTR) son intention d’imposer à l’Union européenne des représailles commerciales jusqu’à 11 milliards de dollars suite à la décision rendue en 2018 par l’organe d’appel, qui reconnaissait que l’UE avait continué à agir contrairement aux règles de l’OMC en accordant des subventions à Airbus. L’USTR précise que le panel a rejeté l’argument de l’Union Européenne selon lequel les programmes fédéraux et étatiques américains fournissaient plus de 10 milliards de dollars d’aides à Boeing, en ne retenant qu’un seul des programmes contestés par l’UE pour une valeur moyenne d’aides d’environ 100 millions de dollars entre 2013 et 2015.

Parallèlement l’UE a également revendiqué sa propre victoire. « L’Organe d’appel a maintenant définitivement réglé cette affaire, confirmant notre point de vue selon lequel les États-Unis ont continué de subventionner Boeing malgré les décisions contraires de l’OMC », a déclaré la Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, concluant que les mesures fiscales de l’État de Washington étaient restées en vigueur et, selon les termes de l’OMC, « avaient entraîné des pertes de ventes considérables » pour Airbus. Dans un autre argument en faveur de l’UE, l’Organe d’appel a considéré dans sa décision que les subventions américaines à la recherche et au développement dans le domaine de l’aéronautique avaient accéléré le lancement du Boeing 787, demande qui avait été rejetée par le panel précédent. Toutefois, l’Organe d’appel n’a pas été en mesure d’établir si les subventions continuaient à procurer des avantages à Boeing. (Politico)

Approbation du péage urbain dans New York

La ville de New York s’apprête à devenir la première ville américaine à imposer un péage urbain à Manhattan au sud de la 60ème rapporte The New York Times après l’approbation cette semaine du projet par les responsables de l’Etat et de la ville. Ce dernier permettra de lever environ 1 milliard de dollars par an, et de financer 15 milliard de dollars de développements des services de transport en commun de la Metropolitan Transportation Authority (MTA) jusqu’en 2024.

UPS livre des échantillons médicaux par drone

En partenariat avec Matternet, UPS a lancé mardi 26 mars un service de livraison d’échantillons médicaux sur le campus WakeMed de Raleigh en Caroline du Nord. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme pilote d’intégration des drones lancé par la FAA en 2018, et administré par les autorités de l’Etat de Caroline du Nord. La livraison par drone permet de réduire le temps de transport des échantillons médicaux de 30 minutes à 3 minutes. Les représentants d’UPS précisent qu’il s’agit du premier service de livraison par drones générant des revenus aux Etats-Unis. (Business Insider)

Le chiffre de la semaine : 71%

71% des américains déclarent être inquiets pour la sécurité des véhicules autonomes, d’après une enquête de l’American Automobile Association (AAA). (SmartCitesDive). Ils étaient 73% l’an passé.

Énergie

Un forum États-Unis – Brésil pour promouvoir les échanges d’énergie

A l’occasion de la visite du Président Brésilien à la Maison Blanche, les présidents Trump et Bolsonaro ont annoncé le 19 mars qu’ils avaient créé un forum sur l’énergie entre les États-Unis et le Brésil « pour faciliter le commerce et l’investissement dans le domaine de l’énergie » et créé un fonds d’investissement sur l’impact de la biodiversité de 100 millions de dollars pour promouvoir les investissements durables dans la région amazonienne. Ils ont donné peu de détails concernant ce forum, si ce n’est l’accent mis sur la production de combustibles fossiles. « Le secteur privé des deux pays doit rester un acteur de premier plan dans nos relations », a déclaré M. Bolsonaro à la presse. « C’est pourquoi nous avons décidé de rétablir le forum des CEO entre le Brésil et les États-Unis. Nous avons également l’intention d’accorder la priorité à la relance d’un forum sur l’énergie axé sur le pétrole, le gaz et les autres sources d’énergie », a-t-il ajouté.

Soutien du Département d’État à l’indépendance énergétique en Mediterra-née orientale

A l’occasion de la visite du Secrétaire d’État Mike Pompeo à Jérusalem le 20 mars, les gouvernements des États-Unis, de l’État d’Israël, de la République hellénique et de la République de Chypre se sont réunis et sont convenus de renforcer la coopération régionale, de soutenir l’indépendance et la sécurité énergétiques et de se défendre contre les « influences extérieures néfastes » en Méditerranée orientale et au Moyen-Orient élargi. Ils se sont félicités des découvertes récentes de gaz naturel en Méditerranée orientale et de son potentiel de contribution à la sécurité et à la diversification énergétiques, notamment via le projet de gazoduc EastMed, qui vise à transporter le gaz naturel des champs de gaz naturel israélien et chypriote vers la Grèce, puis vers l’Italie et au-delà en Europe (TheJerusalemPost, 20 mars 2019).

La Maison Blanche propose une « réserve stratégique » pour l’électricité

Le rapport économique de la Maison-Blanche publié le 19 mars révèle que l’administration Trump est toujours à la recherche de solutions pour soutenir les centrales au charbon et les centrales nucléaires en difficulté face à la concurrence du gaz naturel et des énergies renouvelables à bas coût. Le rapport avance l’idée de la mise en place d’une « réserve stratégique de production d’électricité » favorisant le nucléaire ou le charbon considérées comme des sources pouvant « offrir de meilleurs avantages en matière de résilience ».

Le retour aux affaires de l’ancien PDG d’Enron

Jeffrey Skilling, ancien PDG d’Enron, cherche à revenir dans le secteur de l’énergie, avec l’aide d’ex collègues. Après avoir passé plus d’une décennie en prison après la chute d’Enron, il a tenu des réunions avec d’anciens dirigeants d’Enron et d’autres personnes dans l’espoir de fonder une nouvelle entreprise énergétique. La nature exacte du projet n’a pas été dévoilée, mais selon certains acteurs, il pourrait s’agir d’une plateforme numérique reliant les investisseurs à des projets pétroliers et gaziers (WSJ, 22 mars).

Le chiffre de la semaine : 3,7 milliards de $

Il s’agit du montant de la garantie fédérale d’emprunt accordée le 22 mars par le Département de l’énergie à la société Southern Co. pour achever la construction de la centrale nucléaire Vogtle, dans le sud-est de la Géorgie. Il s’agit du dernier et unique projet de centrale nucléaire en cours de construction aux États-Unis qui a connu une dérive importante de ses coûts – de 14 milliards de dollars initialement à plus de 25 milliards de dollars – et de son calendrier de mise en service.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0