Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-08

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2019-08

Sommaire

Écologie – Climat

  • Des efforts substantiels pour réduire les risques financiers liés au climat, selon le GAO
  • Un nouveau fonds pour financer la lutte contre les changements climatiques
  • L’évaluation des risques liés aux produits chimiques bloquée par l’EPA, selon le GAO

Transport                                                                                                                                

  • Nouvelle régulation pour le transport de batteries au lithium par avion
  • La sécurité des piétons à son plus bas niveau depuis 27 ans
  • Auditions au Congrès sur le financement des infrastructures

Énergie

  • Niveau record de production d’électricité en 2018
  • Un contrat de 18 Mds $ sur le GNL américain avec la Chine
  • Fortes augmentations de la production en vue chez Exxon et Chevron dans le Permien

Agenda

11-15 mars : conférence internationale sur l’énergie CERAWeek à Houston

Écologie – Climat

Des efforts substantiels pour réduire les risques financiers liés au climat pour le GAO

Le gouvernement fédéral a relâché ses efforts pour se protéger contre les risques financiers liés aux changements climatiques, selon le Government Accountability Office (GAO), dans un rapport publié le 6 mars. Selon le GAO, en 2018 les financements fédéraux pour l’aide en cas de catastrophe ont atteint environ 430 milliards de dollars depuis 2005 et ces coûts devraient augmenter avec l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des événements extrêmes. Et le GAO d’ajouter que les investissements fédéraux visant à accroître la résilience aux catastrophes naturelles seraient plus efficaces si des ressources supplémentaires étaient consacrées à  » l’atténuation des risques avant la survenue des catastrophes « , dans le cadre d’une stratégie d’investissement plus large pour la résilience.

Un nouveau fonds pour financer la lutte contre les changements climatiques

Ares Management Corp, une société californienne d’investissement alternatif qui gère plus de 130 milliards de dollars d’actifs, cherche à tirer profit des efforts déployés par les gouvernements et les entreprises pour lutter contre les changements climatiques. L’entreprise est en train d’élaborer une stratégie, baptisée « climate infrastructure« , qui prévoit des investissements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à promouvoir une meilleure utilisation des ressources naturelles, rapporte Bloomberg le 6 mars. Ares a commencé officiellement à commercialiser le fonds Ares Climate Infrastructure Partners à la fin du mois de janvier.

L’évaluation des risques liés aux produits chimiques bloquée par l’EPA, selon le GAO

Les responsables de l’agence de protection de l’environnement (EPA) se seraient opposés à la poursuite des recherches dans le cadre du programme d’évaluation des risques liés aux produits chimiques toxiques de l’agence, selon un rapport publié le 4 mars par le Government Accountability Office (GAO). L’enquête du GAO a révélé qu’entre juin et décembre 2018, les responsables de l’agence ont demandé aux employés du système intégré d’information sur le risque (IRIS) de cesser d’évaluer les produits chimiques pendant que les discussions sur les priorités du programme étaient en cours, alors que des progrès avaient été enregistrés entre 2016 et mai 2018 sur ces évaluations.

Changement surprise à la tête de la NOAA

Tim Gallaudet, administrateur par intérim de l’agence nationale atmosphérique et océanique (NOAA), a été remplacé de manière inattendue lundi 24 février par son numéro 3, Neil A. Jacobs, un ancien spécialiste de météorologie. La NOAA fonctionne sans administrateur confirmé par le Sénat depuis janvier 2017, une situation sans précédent depuis sa création en 1970. Tim Gallaudet, un ancien contre-amiral de la marine américaine, a été salué pour avoir fait progresser les priorités de l’agence dans les sciences océaniques et atmosphériques, sans succomber à l’ingérence politique dans la recherche sur le climat, sous l’administration Trump. Les agents de la NOAA ont été informés de ce changement par un courriel le même jour, indiquant qu’il intervenait à la demande du secrétaire au Commerce Wilbur Ross. Il n’a toutefois donné aucune raison pour ce changement (Axios, 26 février).

Des sénateurs veulent réduire les pollutions de l’eau par des composés perfluorés

Un groupe bipartisan de sénateurs a déposé le 1er mars une proposition de loi ordonnant à l’agence de protection de l’environnement (EPA) de déclarer certains produits chimiques toxiques présents dans l’eau potable, les substances per- et polyfluoroalkyles (ou PFAS), comme substances dangereuses. Ces dispositions obligeraient les pollueurs à payer pour l’assainissement des sites contaminés par ces substances utilisées dans toute une gamme de produits allant de la mousse d’extinction d’incendie aux ustensiles de cuisine ayant un revêtement anti adhésif et suspectés d’avoir des impacts sur la santé, notamment des risques de cancer.

Enquête sur les importations de titane 

L’administration Trump a lancé une enquête sur les importations pour des raisons de sécurité nationale se concentrant sur les éponges en titane qui sont notamment utilisées dans l’aéronautique, a déclaré le 4 mars le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross. Le titane fait partie d’une liste de 35 minéraux identifiés en 2018 par le département de l’Intérieur comme critiques pour la sécurité nationale.

Le chiffre de la semaine : 4 000

Il s’agit du nombre d’espèces indigènes d’abeilles identifiées et cataloguées aux États-Unis, selon la Xerces Society for Invertebrate Conservation.

Transport

Nouvelle régulation pour le transport de batteries au lithium par avion

Le Département des Transport a publié le 27 février un règlement final provisoire interdisant les batteries Lithium Ion dans la zone de fret des avions de ligne. La règle aligne les exigences américaines sur les normes internationales mise en place depuis 2016 ; elle avait été mandatée par le Congrès dans le cadre de la loi de financement de la Federal Aviation Administration adoptée en 2018. Le nouveau règlement stipule également que la charge des batteries lithium transportées dans des avions cargo ne devra pas excéder 30% de leur capacité. La mesure vise à réduire le risque d’incendie pendant le transport de batteries Lithium Ion. Les batteries et appareils électroniques peuvent toujours être transportés dans la cabine.

Auditions au Congrès sur le financement des infrastructures

La Commission des voies et moyens de la Chambre ainsi que la Commission de l’Environnement et des Travaux Publics du Sénat organisaient le 6 mars en même temps deux auditions relatives au financement des infrastructures de transport. Il en ressort un consensus assez unanime quant à la nécessité d’investir sans délais dans les infrastructures et de mobiliser davantage de ressources. L’augmentation de la taxe fédérale sur les carburants est apparue comme le levier le plus efficace et le plus consensuel pour atteindre cet objectif, mais pouvant potentiellement présenter un fort risque politique. Le président de la US Chamber of Commerce a notamment défendu une augmentation de 25 cts/Gal de ladite taxe, qui permettrait de lever 394 Mds$ sur 10 ans. (WP)

Hausses des taxes d’Etat sur les carburants

Entre 2013 et 2018, 28 Etats et le District of Columbia ont voté des législations permettant d’augmenter la taxe d’Etat sur les carburants, et 27 les ont mises en œuvre. Les Etats de l’Ohio, du Michigan et de l’Alabama envisagent également des hausses en 2019.

National Conference of State Legislature

Uber non responsable pénalement de l’accident mortel impliquant son véhicule autonome

Uber n’est pas pénalement responsable de l’accident mortel impliquant un véhicule autonome survenu en mars 2018 à Tempe, Arizona d’après l’équipe de procureurs chargé d’examiner l’affaire. Ils considèrent en revanche que le conducteur de sécurité devrait faire l’objet d’investigations complémentaires. Les éléments de l’enquête rendus publics suite à l’accident indiquent que le conducteur de sécurité du véhicule était en train de visionner une émission télévisée lorsque l’accident est survenu. (Reuters)

La sécurité des piétons à son plus bas niveau depuis 27 ans

D’après la Governors Highway Safety Association (GHWA), 6 227 piétons ont été tués lors d’accidents de la route en 2018, soit le bilan le plus dramatique depuis 1990. La mortalité des piétons est en hausse quasi-continue aux Etats-Unis depuis 2010, avec environ 50% d’augmentation. Les principaux facteurs explicatifs avancés sont la hausse du trafic automobile, l’usage croissant des smartphones qui contribuent à distraire les conducteurs comme les piétons, et l’augmentation de la taille moyenne des véhicules aux Etats-Unis (SUV et pick-up), plus lourds et dangereux pour les piétons en cas de choc, et qui réduisent la visibilité pour le conducteur. Certaines villes ayant adopté des plans en faveur de la sécurité des piétons tels que le Vision Zero Plan enregistrent quant à elles des résultats nettement plus favorables, notamment dans la ville de New York qui a vu la mortalité des piétons diminuer de 15% en 2017. (CityLab)

Un nouvel administrateur pour la FAA ?

Steve Dickson, ancien senior vice-president for operations de la compagnie aérienne Delta, et ex-pilote, aurait les faveurs du Président Trump pour devenir le prochain administrateur de la Federal Aviation Administration rapporte Politico. La fonction est assumée depuis 14 mois par intérim par Dan Elwell, depuis le départ de Michael Huerta.

Le chiffre de la semaine : 4.5 Mds$

Il s’agit du montant de l’investissement que le groupe Fiat Chrysler prévoit de réaliser pour développer ses opérations à Detroit. L’investissement permettra notamment d’accroître la production de certains de ces véhicules SUV de ses marques Jeep (Grand Cherokee) et Ram. La compagnie prévoir de créer 6500 emplois. En 2018, environ 70% des véhicules vendus aux Etats-Unis sont des SUV ou des pick-up truck. (the Hill)

Énergie

Niveau record de production d’électricité en 2018

La production nette d’électricité aux États-Unis a augmenté de 4 % en 2018, atteignant un niveau record de 4 178 TWh, selon l’Electric Power Monthly de l’agence d’information sur l’énergie (EIA). Elle dépasse le précédent record de 4 157 TWh d’avant la récession atteint en 2007. L’augmentation de la demande d’électricité en 2018, y compris la demande record dans les secteurs commercial et résidentiel, est en grande partie attribuable aux hivers froids et à un été chaud (EIA, 6 mars 2018).

Un contrat de 18 Mds $ sur le GNL américain avec la Chine

Dans le cadre d’un accord commercial entre les États-Unis et la Chine, la China Petroleum & Chemical Corp. appartenant à l’État chinois, connue sous le nom de Sinopec, devrait conclure un contrat de long terme pour l’achat d’environ 18 milliards de dollars de gaz naturel liquéfié (GNL) de Cheniere Energy Inc. Cet accord souligne l’émergence de la Chine comme principal marché export du GNL américain (Wall Street Journal, 3 mars).

Californie : gestion « affligeante » de l’élagage près des lignes de PG&E

À la lumière du rôle joué par la Pacific Gas and Electric Co. dans une récente série d’incendies de forêt meurtriers en Californie, le juge William Alsup, de la Cour fédérale du district nord de la Californie, a qualifié le 5 mars la gestion de l’élagage par PG&E d’« affligeante » et indiqué qu’il envisageait d’aggraver la peine de probation de l’électricien déjà condamné après l’explosion du pipeline San Bruno en 2010. Le tribunal fédéral pourrait également ordonner à PG&E de cesser de verser des dividendes à ses actionnaires jusqu’à ce que la société puisse améliorer son plan de gestion de la végétation autour de ses infrastructures de transport et de distribution d’électricité (San Francisco Chronicle, 6 mars).

Un regard (trop) pessimiste sur l’avenir des véhicules électriques ?

Le scénario de référence des perspectives énergétiques annuelles 2019 de l’agence d’information sur l’énergie (EIA), prévoit que le nombre de véhicules électriques (VE) augmentera mais que les moteurs à combustion interne resteront  » dominants  » au moins jusqu’au milieu du siècle. Selon l’EIA, les véhicules à essence et, dans une moindre mesure, les véhicules  » flex fuel  » (essence à forte teneur en éthanol) représenteront 75% des ventes de véhicules légers en 2050. A l’opposé, Bloomberg New Energy Finance prévoit que les véhicules électriques à batterie (VEB) et les véhicules hybrides rechargeables atteindront 64 % du marché américain en 2040, avec des ventes de VEB d’environ 10,3 millions, une tendance aussi pronostiquée par d’autres analystes. (Axios, 7 mars).

Fortes augmentations de la production en vue chez Exxon et Chevron dans le Permien

Exxon a annoncé le 5 mars qu’elle prévoyait d’augmenter sa production de 80 % pour atteindre plus d’un million de barils par jour d’équivalent pétrole dans le bassin Permien d’ici 2024, alors que Chevron, le deuxième plus gros pétrolier des États-Unis, prévoit une production de 900 000 barils par jour d’équivalent pétrole d’ici 2023 dans le bassin Permien à l’ouest du Texas. Cette augmentation est supérieure au double de la production actuelle. Jason Bordoff, qui dirige un groupe de réflexion sur l’énergie à l’Université Columbia, a déclaré à cet égard à Bloomberg que le Permien  » remet en question la capacité de l’OPEP à soutenir les prix tout en conservant sa part de marché » (Houston Chronicle, 5 mars).

Le chiffre de la semaine : près de 1 Mds $

Il s’agit du montant de la hausse tarifaire du gaz que la Southern California Edison devra répercuter à ses clients dans le sud de la Californie, faute d’avoir anticipé une vague de chaleur sur la côte Ouest qui a fait monter les prix à un niveau record en juillet 2018 [ndlr : du fait d’un recours accru à la production d’électricité par les centrales thermiques lié à la climatisation] et au début du mois de février 2019, alors que le gaz destiné à être livré à Los Angeles s’échangeait à près de dix fois le prix de référence aux États-Unis lors d’une pointe de froid qui a recouvert Pasadena de neige (Bloomberg, 1er mars).

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0