Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2018-39

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2018-39

Sommaire                                      

Écologie – Climat

  • La loi impose la transparence à deux des plus importants fonds de pension californiens
  • Adoption de nouvelles mesures pour la prévention contre les événements extrêmes
  • Le Massachusetts ordonne une tierce expertise sur la sécurité de son réseau de gaz

Transport

  • Vote du projet de loi sur les infrastructures hydrauliques par le Sénat
  • La NHTSA lance une consultation pour un nouveau programme pilote de recherche sur les véhicules autonomes
  • Un espion chinois accusé d’espionnage industriel visant des entreprises US du secteur aéronautique

Énergie

  • Alors que des investisseurs exhortent General Electric à quitter le marché des énergies fossiles…
  • …General Electric fait son entrée sur le marché de l’éolien offshore
  • La hausse des importations d’uranium se poursuit

Agenda

Écologie – Climat

La loi impose la transparence à deux des plus importants fonds de pension californiens

A la suite de l’adoption de la loi S 964, le 23 septembre dernier, le California Pubic Employees’ Retirement System (Calpers – qui gère un portefeuille d’actifs de 360 Mds$) et le California State Teachers’ Retirement System (Calstrs – 228 Mds$ d’actifs) devront déclarer publiquement à partir de 2020, puis tous les trois ans, les risques financiers liés au changements climatiques auxquels sont exposés leurs actifs. La nouvelle législation californienne constitue un important signal pour les investisseurs aux États-Unis.

Adoption de nouvelles mesures pour la prévention contre les événements extrêmes

A l’occasion de l’adoption de la loi de financement de la Federal Aviation Administration (H.R. 302), les parlementaires se sont accordés sur plusieurs réformes importantes pour la prise en compte de l’accroissement des coûts liés aux dégâts causés par les événements climatiques extrêmes et pour mieux prévenir les risques d’ouragans, d’inondations, de tremblement de terre, de feux de forêts et d’autres catastrophes naturelles. La loi, qui alloue également 1,68 Mds$ aux victimes du récent ouragan Florence a été adoptée à une vaste majorité par la Chambre et votée par 93 contre 6 au Sénat. La réforme garantie une « source de financement durable » et réoriente jusqu’à 6% de certaines dépenses du fonds de d’assistance en cas de catastrophe de la Federal Emergency Management Agency, vers un fonds destiné au financement de mesures de prévention des catastrophes. La disposition vise également à favoriser l’adoption de normes de construction plus contraignantes.

Agir sur les polluants à courte durée de vie pour renforcer les NDC

Il est essentiel d’adopter rapidement des mesures pour diminuer les polluants à courte durée de vie afin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Ces polluants incluent notamment le méthane, les hydrofluorocarbures, le noir de carbone et l’ozone troposphérique. Les efforts de réduction de ces polluants ont souvent été insuffisants dans les premières contributions déterminées au niveau national (NDC) des parties à l’Accord de Paris, estime le World Resources Institute. Aussi l’organisation présente dans un document de travail rédigé conjointement avec Oxfam, un ensemble d’options pour inclure de nouveaux objectifs, règles et proposer de nouvelles actions à inclure à l’occasion d’une mise à jour des NDC.

Le Massachusetts ordonne une tierce expertise sur la sécurité de son réseau de gaz

Les autorités du Massachusetts ont ordonné le 26 septembre une tierce expertise sur la sécurité de l’ensemble de son réseau gazier, à la suite de la série d’explosions et d’incendies survenue le 14 septembre dernier, ayant affecté plusieurs dizaines d’habitations et entraîné un décès. L’expertise analysera la sécurité des canalisations de transport et de distributions de gaz de l’ensemble des opérateurs gaziers. Cette expertise est complémentaire à l’enquête en cours conduite par les autorités fédérales. Dans un rapport préliminaire, celles-ci ont pointé le dysfonctionnement d’un dispositif de régulation de pression relié à une canalisation hors service, qui a permis la circulation de gaz à haute pression dans un tronçon de canalisation de distribution conçu uniquement pour l’acheminement du gaz à basse pression. Par ailleurs, alors que les organisations environnementales appellent à repenser totalement le système énergétique de la région évoquant un « green new deal », la société Columbia Gas impliquée dans la catastrophe ayant affecté 9 000 ménages a proposé la prise en charge de « coûts raisonnables » pour les résidents ayant perdu durablement leur approvisionnement en gaz et souhaitant changer définitivement de source d’énergie (Inside Climate News, 3 octobre).

Concours de l’ours brun le plus glouton en Alaska

Le Parc national et réserve de Katmai devait primer l’ours brun le plus glouton sur la rive de la Brooks River ce 9 octobre, en conclusion d’une semaine de votes et célébrations par le public, la «  Fat Bear Week ». Les votants pouvaient observer les ours avec la « Bear Cam » et faire ensuite leurs choix sur la page Facebook du parc (USA Today, 5 octobre).

Le chiffre de la semaine : 733

Il s’agit du nombre de couples d’aigles à tête blanche nichant dans l’État du Maine, en augmentation de 16% depuis 2013. La population de cet aigle emblématique avait fortement décliné pour atteindre un seuil historiquement bas de 21 couples en 1967, avant que l’espèce ait fait l’objet d’une protection pendant 31 ans jusqu’en 2009. (Associated Press, 5 octobre)

Transport

Vote du projet de loi sur les infrastructures hydrauliques par le Sénat

Le Sénat a voté le 10 octobre à une écrasante majorité (99-1) le projet de loi sur les infrastructures hydrauliques (America’s Water Infrastructure Act of 2018, S.3021), considéré selon The Hill comme le projet de loi le plus important passé par le Congrès sur cette thématique. Il autorisera 6 Mds$ de dépenses fédérales dans les infrastructures portuaires et fluviales, mais également dans la ressource et l’approvisionnement en eau, et la réduction des risques inondation. Le Président Trump devrait promulguer la loi dans les tout prochains jours.

La NHTSA lance une consultation pour un nouveau programme pilote de recherche sur les véhicules autonomes

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) sollicite l’avis du public et des acteurs du développement des systèmes de conduite automatisée en vue du lancement d’un nouveau programme pilote de recherche collaborative sur les véhicules à haute ou totale automatisation. Ce programme est l’un des éléments de la stratégie de l’administration fédérale pour soutenir le développement des véhicules autonomes, qui a été présentée le 4 octobre par la Secrétaire aux Transports. Les participants ont 45 jours pour exprimer leur point de vue quant aux attendus de ce programme, notamment sa durée, le nombre de véhicules concernés, la nature des données à partager avec l’administration et avec le public.

Un espion chinois accusé d’espionnage industriel visant des entreprises US du secteur aéronautique

Un officier des services de renseignement chinois a été extradé vers les Etats-Unis pour faire face à des accusations d’espionnage économique, a annoncé mercredi le Département de la Justice américain (The Washington Post). L’agent du ministère chinois de la Sécurité de l’État a été arrêté et inculpé de conspiration en vue de commettre des actes d’espionnage économique et de dérober des secrets commerciaux à des entreprises américaines du secteur de l’aviation et de l’aérospatiale, notamment GE Aviation. Ces événements interviennent dans un contexte de tension entre gouvernements américain et chinois, alors que l’administration Trump intensifie ses critiques à l’encontre de la Chine sur plusieurs fronts. Dans un discours prononcé la semaine dernière, le Vice-Président Pence a accusé la Chine de tentatives d’influence sur la politique intérieure américaine et de vol de technologies américaines.

Un accident routier fait 20 victimes dans l’Etat de New York

Le New York Times rapporte les circonstances d’un accident routier ayant entraîné la mort de 20 personnes samedi 6 octobre dans le nord de l’Etat de New York, à proximité d’Albany, impliquant une limousine allongée transportant 18 personnes. Tous les occupants du véhicule sont décédés, ainsi que deux piétons. Le National Transportation Safety Board (NTSB), qui a lancé une enquête, rapporte qu’il s’agit de l’accident de transport le plus meurtrier aux Etats-Unis depuis 2009 et le crash d’un avion qui avait fait 50 victimes près de Buffalo, NY. Le véhicule aurait traversé une intersection en T sans s’arrêter, puis percuté deux piétons et un véhicule vide stationné de l’autre côté de l’intersection avant de finir sa course dans un fossé. Le Gouverneur de l’Etat de New York indiquait dans les jours suivant l’accident que ce véhicule n’aurait pas dû se trouver sur la route du fait d’un défaut de contrôle technique, qui serait toutefois sans lien avec l’accident. Les limousines allongées sont modifiées après fabrication et ne sont généralement pas soumises aux mêmes règles de sécurité que celles imposées aux voitures particulières. De tels véhicules surdimensionnés ont déjà été impliqués dans des accidents tragiques, dont un en 2015 ayant fait quatre victimes dans l’Etat de New York.

Le chiffre de la semaine : 1 million

Il s’agit du nombre de véhicules électriques (plug-in electric vehicles) vendus aux Etats-Unis depuis décembre 2010, rapporte le site InsideEVs.

44 589 ventes de véhicules électriques ont été comptabilisées au mois de septembre 2018, soit environ deux fois plus que lors du meilleur mois de l’année 2017. Les ventes en septembre sont dominées par Tesla (29 975) et son Model 3 (22 250), qui surclasse largement ses concurrents GM (3 689), Toyota (2 213), Honda (2 200), BMW Group (1 858) et Nissan (1 563). Depuis le début de l’année 2018, Tesla a vendu 114 102 véhicules électriques sur un total d’environ 235 000 ventes aux Etats-Unis.

Énergie

Alors que des investisseurs exhortent General Electric à quitter le marché des énergies fossiles…

Un groupe d’investisseurs a demandé à General Electric de “se concentrer sur les technologies propres” et de se retirer du marché des énergies fossiles. Dans une lettre adressée le 5 octobre, le groupe qui gère environ 40 Mds$ d’actifs, exhorte le nouveau PDG de GE de cesser d’investir dans des industries « non compétitives » telles que le charbon, ou le gaz naturel, et d’investir plutôt dans les énergies renouvelables. « En arrivant à la tête de l’une des sociétés les plus emblématiques des États-Unis … nous souhaitons attirer votre attention sur la plus grande opportunité pour GE de remplir ses obligations envers ses actionnaires tout en dirigeant le monde dans sa transition vers une énergie et des transports propres » indique la lettre adressée au nouveau PDG Larry Culp.

…General Electric fait son entrée sur le marché de l’éolien offshore

Dans son édition du 30 septembre, le New York Times enquête dans l’usine de St. Nazaire de General Electric sur la construction d’une nouvelle éolienne plus puissante et source d’économies d’échelle. La réduction des coûts des technologies offshore suscite un regain d’intérêt hors d’Europe, et notamment aux États-Unis, souligne le New York Times. C’est ainsi que Rhode Island et le Massachusetts ont récemment sélectionné des développeurs d’Europe et des États-Unis pour la construction du plus important projet américain, Vineyard Wind (3,2 GW de capacités en 2035). Le prix moyen de 6,5 cents par kWh retenu sur vingt ans pour ce contrat a été inférieur aux anticipations des analystes et s’avère très compétitif par rapport aux moyens de production d’électricité conventionnels. GE entend pénétrer ce marché prometteur encore largement dominé par les européens avec son Haliade X de 12 MW de capacité, soit un quart de capacité supplémentaire par rapport aux technologies existantes actuellement.

La hausse des importations d’uranium se poursuit

En 2017, les exploitants de centrales nucléaires américaines ont importé plus de 18 000 tonnes d’uranium (U3O8), rapporte le 3 octobre l’agence d’information sur l’énergie (EIA). Le Canada, l’Australie, la Russie, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan ont compté parmi les cinq premiers pays d’origine pour ces importations qui représentent 84% des achats d’uranium par les États-Unis. La production de concentrés d’uranium aux États–Unis a débuté en 1949 et a atteint son apogée en 1980. Cette production demeure actuellement à des niveaux historiquement bas selon l’EIA.

Fraude aux biocarburants en Pennsylvanie

L’ancien responsable d’une entreprise de bio-carburant située en Pennsylvanie encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 250 000 dollars, après avoir plaidé coupable de fraude fiscale sur les biocarburants. David Tielle, un ex directeur du développement de Keys Biofuels aurait déclaré à l’Internal Revenue Service (IRS) entre 2009 et 2012 des volumes plus importants de biodiesel que ceux réellement produits afin de bénéficier de remboursements de taxe indus pour un montant de plus de 4 millions de dollars, indique un communiqué du 4 octobre de l’U.S. Department of Justice.

Le chiffre de la semaine : 100 $                     

Il s’agit du cours que pourrait atteindre le baril de Brent, le pétrole brut de référence mondial, dans le contexte des instabilités géopolitiques actuelles et de la mise en œuvre prochaine des sanctions américaines contre l’Iran. A 82,72$ le baril, soit son niveau le plus élevé depuis quatre ans, le Brent a déjà connu une hausse de 24% depuis le début de l’année et de 21% pour le West Texas Intermediate, la référence américaine indique le Wall Street Journal, le 1er octobre. C’est une opportunité pour accroître les ventes de véhicules électriques, a estimé pour sa part Bloomberg le 3 octobre.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0