Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2018-13

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2018-13

Sommaire

Écologie – Climat

  • L’EPA assoupli les normes d’émissions des véhicules…
  • … mais reste active sur l’adaptation au changement climatique
  • L’État de New York demande à plusieurs entreprises de réduire leurs émissions

Transport

  • Le plan infrastructures sera voté au Congrès après les élections de mi-mandat
  • Départ du conseiller infrastructures de la Maison Blanche
  • L’autorisation d’Uber d’expérimenter des véhicules autonomes en Arizona suspendue

Énergie

  • De nouveaux droits sur les produits chinois touchent le secteur énergétique
  • Cyber-attaques contre des systèmes de communication de réseaux de pipelines
  • Google, plus gros acheteur corporate d’électricité renouvelable en 2017

 Agenda

  • 11 avril : événement “Open Data in a Closing World” organisé par le World Resources Institute et la National Geographic Society
  • 10-11 avril : Tech conf Distributed Energy Resources-Technical Considerations for the Bulk Power System, à la Federal Energy Regulatory Commission (FERC)
  • 16 – 22 avril : réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI à Washington
  • 17-19 avril : Green Transportation Summit & Expo, à Tacoma, Washington, conférence consacrée à modernisation des flottes de véhicules et à la promotion des carburants alternatifs
  • 20 – 22 avril : festival Earthx à Dallas (Texas), à l’occasion des journées de la Terre
  • 24 avril : événement de lancement de « Can We Price Carbon?», un ouvrage de Barry Rabe (Université du Michigan) au Wilson Center

 Écologie – Climat

L’EPA assoupli les normes d’émissions des véhicules…

L’agence de protection de l’environnement a abrogé le 2 avril une décision publiée le 12 janvier 2017 sous l’administration Obama concernant les normes d’émissions de gaz à effet de serre et d’efficacité énergétique des véhicules particuliers et petits utilitaires qui seront mis en service entre 2022 et 2025. L’EPA a annoncé l’adoption prochaine de normes moins contraignantes. Certains fabricants réclament plus de flexibilité mais sont opposés à l’affaiblissement de ces normes, rapporte le 29 mars le Washington Post. La Californie et douze autres États demandent le maintien des normes actuelles et menacent d’attaquer en justice l’État fédéral. Dans ce contexte, l’EPA examine actuellement l’opportunité de prolonger la dérogation dont bénéficie la Californie pour appliquer des normes plus contraignantes.

… mais reste active sur l’adaptation au changement climatique

Même si le sujet a jusqu’ici peu retenu l’attention du public, l’agence de protection de l’environnement continuerait à s’investir sur l’adaptation au changement climatique, avec toutefois des moyens plus limités que sous l’administration Obama. Un groupe de travail impliquant différents services de l’EPA aurait été relancé au début de l’année. L’EPA continue à alimenter le portail d’information Climate Change Adaptation Resource Center (ARC-X) qui met à disposition des gouvernements locaux des outils d’information sur les risques liés au changement climatique et sur les stratégies d’adaptation, ainsi que sur les possibilités d’obtenir des aides financières de l’EPA (E&E news, 4 avril).

Vers une législation sur le prix du carbone aux États-Unis ?

Près de dix ans après la première tentative infructueuse d’adoption d’une loi mettant en place un système d’échange de quotas d’émissions aux États-Unis, plusieurs projets de législations sur le prix du carbone ont été introduits au cours des derniers mois tant au niveau des États fédérés qu’au niveau fédéral (projets de taxe carbone ou système d’échange de quotas d’émissions), indique le 27 mars l’Environmental and Energy Study Institute (EESI). Même si la question de l’utilisation des revenus générés fait toujours débat entre les différents acteurs, elle suscite un intérêt croissant auprès des économistes, des parlementaires et de la société civile, selon l’EESI.

L’État de New York demande à plusieurs entreprises de réduire leurs émissions

Le contrôleur financier de l’État de New York a ordonné à plusieurs entreprises de réduire leurs émissions et de se mettre en conformité avec l’Accord de Paris. L’État détient 2 milliards de dollars d’actions dans ces entreprises via son fond de pension. Les entreprises concernées sont Berkshire Hathaway Inc., Southern Co., Valero Energy Corp., Phillips 66 Co., Entergy Corp., Xcel Energy Inc., Delta Air Lines Inc., NextEra Energy Inc., Calpine Corp. et Martin Marietta Materials, (Albany Times Union, 3 avril).

Exxon désavoué dans une enquête sur l’information sur le changement climatique

Un juge fédéral a rejeté la plainte d’Exxon Mobil visant à s’opposer aux investigations des ministères de la justice de New York et du Massachusetts sur des recherches conduites au sein du groupe et sur ses déclarations concernant le changement climatique. Les procureurs de New York et du Massachusetts enquêtent depuis fin 2015 sur le point de savoir si l’entreprise avait frauduleusement trompé ses investisseurs et le public au sujet du changement climatique, rapporte le 29 mars le New York Times.

Condamnation à une peine de prison après une vente illégale de cornes de Rhinocéros

Un californien de 67 ans a été condamné à 27 mois de prison pour la vente de deux cornes de rhinocéros noir à Las Vegas, selon un communiqué du 23 mars du département de la Justice. Edward N. Levine a été reconnu coupable d’avoir contrevenu aux dispositions des lois réprimant le trafic d’espèces menacées d’extinction, pour avoir vendu dans un hôtel de Las Vegas des cornes pour la somme de 55 000 dollars à un agent infiltré de l’U.S. Fish and Wildlife Service se présentant comme un taxidermiste. 

Le chiffre de la semaine : 2 millions

Il s’agit du nombre de décès annuels dans le monde liés aux effets du changement climatique entre 2050 et 2100, selon une étude de la New York University School of Medicine, en forte augmentation par rapport aux prévisions de l’OMS qui estime le nombre de décès annuels à 250 000 en 2030.

Transport

Le plan infrastructures sera voté au Congrès après les élections de mi-mandat

Le Président américain a indiqué le jeudi 28 mars (The Hill) qu’il était probable que le plan infrastructure ne passerait au Congrès qu’après les élections de mi-mandat, qui auront lieu début novembre 2018, arguant que les Démocrates ne veulent pas offrir une nouvelle victoire aux Républicains avant ces élections. La proposition de la Maison Blanche, présentée en février dernier, a été défendue au cours du mois de mars devant le Congrès par plusieurs Secrétaires du gouvernement, sans toutefois réellement convaincre, notamment sur la question des ressources pour financer ce plan, au niveau fédéral comme au niveau local.

Départ du conseiller infrastructures de la Maison Blanche

D.J Gribbin, conseiller spécial en charge des infrastructures du National Economic Council, et principal artisan du plan infrastructure dévoilé le 12 février dernier, a présenté sa démission le 4 avril. Politico rapporte que certains considèrent que ce départ témoigne a minima d’une volonté de l’administration de faire évoluer son approche sur le plan infrastructure ; d’autres, plus cyniques, estiment qu’il signe la mort du plan infrastructure.

L’autorisation d’Uber d’expérimenter des véhicules autonomes en Arizona suspendue

Suite à l’accident mortel survenu dans les rues de Tempe le 19 mars dernier, Doug Ducey, le Gouverneur de l’Arizona, a annoncé avoir suspendu l’autorisation d’expérimentation d’Uber en raison des doutes sur la capacité de l’entreprise à tester en toute sécurité ses véhicules autonomes. Il s’agit d’un véritable retournement puisque jusqu’alors l’Arizona, sous l’impulsion du Gouverneur Ducey, avait mis en place une réglementation très favorable à l’expérimentation des véhicules autonomes. Immédiatement après l’accident, Uber avait suspendu ses tests en Arizona, à Pittsburgh, à San Francisco et à Toronto. Selon le New York Times, des documents internes à Uber montrent des problèmes répétés dans les zones urbaines et un nombre d’interventions humaines plus élevé qu’avec les véhicules de ses concurrents.

Un accident mortel avec une Tesla en conduite automatique

Le 23 mars dernier, un autre accident impliquant un véhicule fabriqué par Tesla (modèle X) a entrainé la mort de son conducteur alors que l’Autopilot était activé. Avant la collision avec un séparateur de voies en béton, plusieurs signaux visuels et sonores s’étaient déclenchés avant le crash a indiqué Tesla. Cependant, le conducteur n’aurait entrepris aucune action et n’aurait pas touché le volant au cours des 6 dernières secondes. L’atténuateur de choc en tête de la glissière béton avait été endommagé lors d’un précédent accident sans avoir été remplacé, aggravant probablement les conséquences de l’accident.

Les constructeurs automobiles s’inquiètent du différend commercial avec la Chine

General Motors et Ford Motors Company ont encouragé dans un communiqué les deux gouvernements à reprendre un dialogue constructif en soulignant l’interdépendance entre les deux plus gros marchés automobiles au monde. Les véhicules automobiles font partie de la liste de produits américains qui seraient taxés de 25% de droits de douane supplémentaires, en représailles aux sanctions américaines sur l’acier et l’aluminium pour un total de 50 milliards de dollars.

Le législateur californien sceptique sur le bouclage du financement de la LGV entre Los Angeles et San Francisco

Alors que la construction du premier tronçon entre Bakersfield et Fresno est en cours (10,6 Mds$ pour 190 km, mise en service envisagée à l’horizon 2025), les législateurs californiens s’interrogent sur le bouclage du plan de financement du projet, dont le coût complet a récemment été réévalué à 77 Mds USD. La California High-Speed Rail Authority, en charge du projet, a sollicité une extension jusqu’en 2050 du programme Cap-and-Trade (marché de droits d’émissions des principaux émetteurs de gaz à effet de serre) rapporte The Press Democrat. Ce programme est actuellement acté jusqu’en 2030 et 25% de ses recettes sont attribuées au projet de ligne à grande vitesse jusqu’en 2024. Il constitue la principale ressource pour le financement de la ligne à grande vitesse californienne.

Le chiffre de la semaine: 1 510 km/h

Il s’agit de la vitesse du prototype d’avion supersonique que Lockheed Martin a été chargé de concevoir et produire pour la NASA. Le démonstrateur vise à démontrer la capacité technique de concevoir un appareil supersonique présentant un bang sonique atténué lui permettant de survoler les terres. Le contrat s’élève à 248 millions de dollars pour une construction d’ici 2021. Le « X-Plane » sera ensuite testé en 2022 directement par la NASA afin d’analyser les réactions du public notamment par rapport au bang sonique. (The Hill, 4 avril).

Énergie

De nouveaux droits sur les produits chinois touchent le secteur énergétique

Dans la continuité de l’escalade de mesures sur les droits douaniers entre les États-Unis et la Chine, la Maison blanche a annoncé cette semaine de nouvelles taxes à hauteur de 25% sur près de 1300 produits importés de Chine, comme le rapporte Politico le 3 avril. Ces produits, pour un montant total des importations de 50 milliards de dollars, concernent de nombreux secteurs et notamment l’énergie. Ils incluent en effet des générateurs d’électricité éoliens, des composants de centrales nucléaires ainsi que certains types de moteurs pour véhicules électriques. Cette annonce vient compléter les droits additionnels de 30% imposés en janvier sur les panneaux solaires en provenance de Chine. (Sources : Politico et E&E News)

Cyber-attaques contre des systèmes de communication de réseaux de pipelines

Bloomberg a rapporté ce mercredi 4 avril qu’en début de semaine, quatre entreprises américaines de réseaux de pipelines (dont Energy Transfer et Boardwalk Pipeline) ont rapporté des fermetures de leurs systèmes de communication avec les clients gérés par des sous-traitants. Trois d’entre elles confirment avoir été victimes d’une cyber-attaque. Ces fermetures n’ont été que temporaires et n’ont pas affecté le fonctionnement opérationnel des pipelines, n’impliquant donc pas de risque physique pour les employés et le public.

Avancée majeure dans la recherche sur les batteries électriques

Des scientifiques du National Renewable Energy Laboratory (NREL), laboratoire lié au Département de l’Energie ont mis au point une solution permettant de dépasser un obstacle majeur dans l’utilisation de batteries électriques au magnésium. La technologie ainsi élaborée présente plusieurs avantages par rapport aux traditionnelles batteries lithium-ions : une meilleure densité énergétique permettant de réaliser des batteries plus performantes et plus légères ainsi qu’un coût moindre et une plus grande sécurité. Cette avancée ouvre de nouvelles perspectives pour l’utilisation de batteries, notamment dans la production véhicules électriques.

Google, plus gros acheteur corporate d’électricité renouvelable en 2017

Comme le rapporte CNBC, le groupe a annoncé mercredi 4 avril par la voix de Urs Hölzle (vice-président en charge des infrastructures techniques) avoir acheté en 2017 plus d’électricité issue du renouvelable qu’il n’en consomme dans ses activités. Google possède désormais des contrats pour un total de 3 GW générés par des modes renouvelables et un investissement de près de 3 milliards de dollars, ce qui le placerait en tête des entreprises achetant de l’électricité propre. L’entreprise envisage de poursuivre les investissements dans le secteur au cours des années à venir.

Mise à l’honneur dans le domaine de l’efficacité énergétique

L’Agence de protection de l’environnement (EPA) et le Département de l’Energie (DoE) récompenseront le 20 avril 163 entreprises, écoles, hôpitaux et autres organismes pour leur engagement en matière de réduction des coûts et d’efficacité énergétique. Ces structures recevront le titre de « Energy Star® Partners of the year » pour des initiatives comme l’éducation des populations (employés, clients, élèves) aux enjeux de la réduction de la consommation d’énergie, l’accompagnement dans la réalisation des objectifs de réduction (via l’audit notamment) ou encore la promotion d’éclairage basse consommation. Energy Star® est le label gouvernemental de l’efficacité énergétique géré par l’EPA. A travers des partenariats avec les entreprises et les particuliers, il aurait permis depuis 1992, selon l’EPA, d’économiser 450 milliards de dollars et 3500 milliards de kWh tout en réduisant les émissions dans l’air.

Le chiffre de la semaine : 40,5 Mds $

Il s’agit du montant des investissements dans les énergies renouvelables réalisés aux États-Unis en 2017. Publié ce mardi, le rapport du Programme Environnemental des Nations Unies (UNEP) pointe une légère baisse de ce montant par rapport à 2016, coïncidant selon le New York Times (5 avril) avec la première année de mandat du président Trump, un assouplissement des mesures de protection de l’environnement et l’annonce de la sortie de l’Accord de Paris.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0