Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2018-08

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2018-08

Sommaire

Transport

  • Le Secrétaire au Commerce confirme l’intérêt du Président Trump pour une augmentation de la taxe sur les carburants
  • Délai reporté d’un an pour la sonorisation des véhicules hybrides et électriques
  • Un pilote privé à la tête de la FAA ?
  • Les compagnies aériennes rejettent l’idée d’une augmentation de la taxe d’aménagement d’aéroport
  • L’effet levier du plan infrastructure contesté par une étude universitaire
  • De nouveaux détails pour le plan infra

Agenda

 Transport

Le Secrétaire au Commerce confirme l’intérêt du Président Trump pour une augmentation de la taxe sur les carburants

Dans une interview accordée à CNBC le 22 février, Wilbur Ross, le Secrétaire au Commerce, a confirmé que le Président considérait sérieusement l’option d’une augmentation de la taxe sur les carburants de 10 à 30 cts par Gallon, ajoutant qu’il est logique de vouloir charger les conducteurs de véhicules pour améliorer les routes. En 2014, le même Wilbur Ross, déclarait qu’une augmentation de cette taxe était une « idée horrible ».

Délai reporté d’un an pour la sonorisation des véhicules hybrides et électriques

Le Département des Transports vient de reporter à septembre 2020 l’échéance obligeant les constructeurs de véhicules électriques et hybrides à équiper ces véhicules d’un dispositif produisant un bruit analogue à celui d’un moteur thermique lorsqu’ils circulent à moins de 30km/h. Cette règle avait été introduite par le Congrès en 2010, rappelle The Hill, pour garantir la sécurité des piétons. L’agence nationale de la sécurité routière (NHTSA) estime qu’en 2020 530 000 véhicules devraient être équipés de dispositifs sonores, ce qui devrait permettre d’éviter 2400 personnes blessés par an.

Cette décision était particulièrement attendue en Californie, Etat dans lequel les constructeurs automobiles doivent vendre plus de véhicules électriques pour satisfaire aux exigences de réduction des émissions.

Un pilote privé à la tête de la FAA ?

Le Huffington Post rapporte le 26 février que le pilote personnel de Donald Trump, John Dunkin, figure dans la short-list des personnes pressenties pour prendre la tête de la Federal Aviation Administration (FAA). Un représentant de la Maison Blanche a déclaré à son propos : « il est sur la liste parce qu’il est le pilote du Président, mais s’il obtient le poste ce ne sera pas parce qu’il est le pilote du Président. », pointant également le fait qu’il dispose de l’expérience requise pour le poste. M.Dunkin était notamment responsable de la gestion de la flotte et du transport aérien du candidat Trump lors de la campagne présidentielle.

Les autres candidats sur la liste seraient l’actuel administrateur adjoint de la FAA, Dan Elwell, et le Représentant républicain du Missouri Sam Graves.

Les compagnies aériennes rejettent l’idée d’une augmentation de la taxe d’aménagement d’aéroport

Bloomberg rapporte que les CEO de 6 compagnies aériennes américaines pressent la Secrétaire aux Transports, Elaine Chao, pour rejeter une proposition du Sénat défendant un quasi doublement du plafond du Passenger Facility Charge (PFC), actuellement plafonné à 4.5$ par passager. Cette proposition d’un sous-comité du Sénat intervient dans le cadre du débat sur le projet de loi de réautorisation de la FAA, dont l’échéance est fixée au 30 mars 2018.

L’effet levier du plan infrastructure contesté par une étude universitaire

Une équipe d’économistes de la Wharton School de l’université de Pennsylvanie indique que le plan infrastructures de l’administration Trump sensé stimuler 1300Mds$ de dépenses des Etats fédérés, des gouvernements locaux et des opérateurs privés, à partir de 200Mds$ de fonds fédéraux, n’est pas réaliste. Les universitaires estiment, d’après le Washington Post que la proposition de la Maison Blanche devrait générer un investissement additionnel des acteurs subfédéraux et privés de tout au plus 30Mds$. Ils estiment également que le plan n’aurait qu’un faible impact, voire aucun impact, sur le PIB américain. Les économistes de deux organisations plus conservatrices, Heritage Foundation et American Action Forum concèdent que l’analyse de la Wharton School est crédible.

De nouveaux détails pour le plan infra

Mercredi 28 février le site Transport Topics rapporte que la secrétaire au Transport Elaine Chao a précisé devant les représentants des Etats en charge des transports (AASHTO) que des détails additionnels sur le Plan Infrastructures seront diffusés très prochainement par l’administration.

Le chiffre de la semaine: 355 km

Il s’agit du linéaire de réseau, appelé « dark territory » par AMTRAK et représentant 1% du linéaire circulé par la compagnie nationale ferroviaire, sur lequel celle-ci opère des trains de voyageurs sans que la voie ne soit équipée de signalisation ferroviaire. Le CEO d’AMTRAK, Richard Anderson, a indiqué lors d’une audition le 28 février devant le Sénat, suite à plusieurs accidents ferroviaires mortels survenus ces derniers mois, qu’il « est temps de réévaluer les risques découlant de l’exploitation de ces lignes ».

Newer Post

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0