Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-40

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-40

Sommaire

Écologie – Climat

  • Les victoires démocrates en Virginie et dans le New-Jersey favorables à l’action climatique
  • L’UE et la Californie vont coopérer sur les marchés carbone
  • Un nouveau réseau de caméras pour détecter les incendies de forêt à San Diego

Énergie

  • Rencontre de Rick Perry avec Nicolas Hulot et Edouard Philippe
  • Au Texas, les centrales à gaz d’Exelon en situation de faillite
  • Le collège de la FERC à nouveau au complet

Agenda 

  • 11 novembre : événement de lancement du rapport “America’s Pledge» sur l’engagement climatique des acteurs subfédéraux par Michael Bloomberg et Jerry Brown à l’U.S. Climate action center de la COP 23
  • 5 décembre : Climate Summit for North American Cities à Chicago

Écologie – Climat

Les victoires démocrates en Virginie et dans le New-Jersey favorables à l’action climatique

Un an après la victoire républicaine de 2016 et en anticipation des élections de mi-mandat (« midterm élections ») de 2018, une large victoire démocrate dans deux États de la côte Est ayant organisé des élections pour le poste de gouverneur, va permettre de consolider l’initiative régionale pour limiter les émissions de CO2 issues du secteur de la production électrique. En 2005, la Regional Greenhouse Gas Initiative (RGGI) a été le premier système d’échange de quotas de CO2 mis en place aux États-Unis. 9 États y participent actuellement : Connecticut, Delaware, Maine, Maryland, Massachusetts, New Hampshire, New York, Rhode Island, et Vermont. Phil Murphy (D) va remplacer le Gouverneur Chris Christie (R), qui avait retiré le New-Jersey de la RGGI ; il s’est engagé à réintégrer l’initiative. En Virginie, Ralph Northam (D) devrait mettre en œuvre un décret exécutif de son prédécesseur, le gouverneur Terry McAuliffe (D) visant à explorer la possibilité de rejoindre un programme existant d’échange de quotas CO2 (E&E News du 8 Novembre 2017).

L’UE et la Californie vont coopérer sur les marchés carbone

Jerry Brown, gouverneur de Californie et conseiller spécial de la présidence fidjienne de la COP23 pour les régions et les États a rencontré à Bruxelles le 7 novembre le Commissaire à l’énergie Arias Canete. Selon le communiqué de la Commission euro-péenne, les deux parties sont convenues que l’Union européenne et la Californie coopéreront à la conception et à la mise en œuvre de marchés carbone ; ils co-présideront avec la Chine un événement prévu le 14 novembre sur ce sujet lors de la COP 23 à Bonn. Ils ont également décidé de promouvoir des solutions de transport zéro émission lors du Sommet mondial d’action pour le climat qui sera organisé du 12 au 15 septembre 2018 à San Francisco par la Californie.

Un héros de « Game of Thrones » témoigne de la réalité des effets du changement climatique

Nikolaj Coster-Waldau, un acteur danois devenu célèbre en incarnant le personnage de Jaime Lannister dans la série culte « Game of Thrones » de la chaîne de télévision américaine HBO et ambassadeur de bonne volonté du programme des Nations Unies pour le Développement a déclaré avoir constaté personnellement les effets du changement climatique. « Il est difficile de percevoir l’augmentation des températures lorsque la hausse annuelle n’est que d’un ou deux dixièmes de degrés. Mais ces écarts de température se cumulent. Et cette année, j’ai visité deux endroits très isolés et très différents dans le monde où les effets du changement climatique sont aisément visibles et étrangement similaires » a-t-il indiqué dans un éditorial du 6 novembre du National Geographic.

L’EPA approuve l’utilisation de moustiques génétiquement modifiés

L’agence de protection de l’environnement (EPA) a approuvé la dissémination dans vingt États et à Washington DC de moustiques élevés en laboratoire, porteurs de la bactérie Wolbachia pipientis conçue pour éliminer les moustiques tigres qui véhiculent des virus tels que celui de la dengue, de la fièvre jaune et Zika, annonce Nature le 6 novembre. L’autorisation a été accordée à la startup MosquitoMate.

Un nouveau réseau de caméras pour détecter les incendies de forêt à San Diego

La région de San Diego se dote d’un réseau de caméras à haute définition pour identifier les départs de feu dans les forêts les plus à risque. Ces équipements permettront la détection et l’alerte précoce, la coordination avec les services d’incendie et des interventions plus rapides et mieux préparées. Cette annonce fait suite aux feux de forêts ayant entraîné le décès de 43 personnes et dévasté plus de 40 000 ha dans la région viticole du nord de la Californie. Ces incendies ont causé 43 Mds $ de dommages. En 2003, 15 personnes étaient décédées dans des incendies dans la région de San Diego qui avaient détruit 110 000 ha de forêts. Le réseau de caméra pourrait être étendu au reste de la Californie, à l’Idaho et l’Orégon (East County News Service, 8 novembre 2017)

Le chiffre de la semaine : 10 millions

Il s’agit du nombre d’américains susceptibles d’être exposés aux conséquences destructrices des ouragans à l’horizon de 2075 (contre plus de 1 million de résidents aujourd’hui), selon un rapport du 2 novembre du Congressional Budget Office, un organisme non partisan du Congrès.

Énergie

Rencontre de Rick Perry avec Nicolas Hulot et Edouard Philippe

Les 7 et 8 novembre, Rick Perry Secrétaire de l’énergie des États-Unis a rencontré son homologue Nicolas Hulot puis le Premier ministre à Paris en marge d’une réunion ministérielle de l’Agence internationale de l’énergie. Ils ont échangé à cette occasion sur l’évolution des politiques énergétiques en France et aux États-Unis, ainsi que sur la poursuite des coopérations dans ce domaine.

L’extension de capacité des éoliennes existantes de plus en plus courante

L’extension des capacités d’anciennes éoliennes impliquant le remplacement des turbines ou de certains de leurs composants est une pratique de plus en plus répandue aux États-Unis compte tenu du vieillissement du parc existant et de l’évolution des technologies, rapporte l’agence d’information sur l’énergie le 6 novembre. Les nouvelles éoliennes sont de tailles et d’élévations plus importantes, permettant d’atteindre des capacités accrues. Environ 12% des éoliennes ont été installées avant les années 2 000 aux États-Unis, mais celles-ci ne représentent que 2% de la capacité de production éolienne installée. Les crédits d’impôt fédéraux à la production éolienne ont été prolongés en 2015 jusqu’en 2019, ce qui encourage l’industrie à moderniser ses installations.

Au Texas, les centrales à gaz d’Exelon en situation de faillite

ExGen Texas Power LLC, filiale d’Exelon Corp (EXC.N) a sollicité le 7 novembre la mise en œuvre des dispositions du Chapter 11 qui régule les situations de faillite des entreprises, rapporte Reuters. L’entreprise a été confrontée à d’importantes fluctuations des prix de l’énergie, et les températures élevées dans le Nord Est des États-Unis ont conduit à une baisse des prix de l’électricité et à la dégradation de ses profits. La croissance des énergies renouvelables dans le mix énergétique a également impacté les centrales électriques utilisant des énergies fossiles.

Le collège de la FERC à nouveau au complet

Le Sénat a confirmé les nominations de Kevin McIntyre et de Richard Glick comme commissaires à la Commission fédérale de régulation de l’énergie, indique la FERC le 2 novembre. Ces nominations permettent à la Commission de disposer d’un effectif complet de son collège de cinq membres pour la première fois depuis plus de deux ans. Bien que la Commission ait retrouvé son quorum depuis deux mois déjà, le collège de commissaires au complet devrait à présent aider l’agence à rattraper le retard accumulé au cours de six mois où celle-ci ne disposait plus de quorum. L’un des principaux dossiers sur lesquels l’avis de la FERC est attendu concerne celui de la saisine du département de l’Énergie relative à la résilience du réseau électrique (soutien au charbon et au nucléaire), mais aussi son avis sur l’intégration aux marchés organisés de l’électricité du stockage par batterie, ainsi que l’autorisation de nombreuses infrastructures énergétiques.

Exxon Mobil étudie des alternatives aux énergies fossiles

Exxon Mobil Corp. travaille sur une centaine de projets d’énergie bas carbone, en anticipation d’un monde où les énergies fossiles compteront moins, indique Bloomberg le 3 novembre. L’entreprise consacrerait plus de 1 Mds $ par an à la recherche, concernant notamment les biocarburants produits à partir de micro algues ou le biodiesel à partir de déchets végétaux et les piles à combustibles à carbonate pour le captage du CO2. Exxon a noué des partenariats avec 80 universités.

Le chiffre de la semaine : 18,2 Mds $

Il s’agit du montant des investissements envisagés par American Electric Power (AEP) entre 2018 et 2020, dont 72% dans ses réseaux de transport et de distribution d’électricité, selon UtilityDIVE du 7 novembre. AEP prévoit également d’importants investissements dans les énergies renouvelables, notamment sur le projet de ferme éolienne Wind Catcher de 2 GW de capacité alimentant une ligne dédiée dans l’Oklahoma, un projet qui devrait être autorisé en 2018 (investissement total de 4,5 Mds $) et sur 3 570 MW d’autres capacités solaires et éoliennes pour un montant de 1,8 Mds $. AEP est une entreprise verticalement intégrée d’électricité qui produit, transporte et distribue de l’électricité à 5,4 millions de consommateurs dans onze États.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0