Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-37

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-37

Sommaire

Écologie – Climat

  • L’EPA lance la procédure d’abrogation du Clean Power Plan
  • Les acteurs subfédéraux auront leur pavillon à la COP 23 de Bonn
  • Des incendies meurtriers et de nombreux disparus en Californie

Transport

  • La FAA exige une inspection de l’ensemble des moteurs GP7200 équipant les A380 dans le monde
  • Forte présence française au salon de l’association du transport public américain APTA

Énergie

  • Fermeture de l’une des plus importantes centrales à charbon du Texas
  • Les subventions aux énergies font débat au sein du gouvernement et au Congrès
  • Tesla propose de reconstruire le réseau électrique de Porto Rico

 Agenda

  • 23 octobre : étape à Bruxelles d’une délégation d’officiels américains en voyage d’étude sur le thème du traitement de l’eau et de la gestion portuaire, avec l’intervention d’experts français
  • 5 décembre : Climate Summit for North American Cities à Chicago

Écologie – Climat

L’EPA lance la procédure d’abrogation du Clean Power Plan

Scott Pruitt, administrateur de l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a lancé formellement le 10 octobre le processus d’abrogation du Clean Power Plan (CPP) adopté en 2015 par l’administration Obama pour réduire les émissions de CO2 du secteur de la production électrique. Cette décision fait suite au décret exécutif du 28 mars de la Maison blanche sur l’indépendance énergétique et la croissance. De nombreux recours sont anticipés contre cette procédure alors que des incertitudes pèsent encore sur l’issue des recours contre le CPP lui-même. L’impact de cette décision devrait toutefois être assez limité, la baisse des émissions du secteur électrique étant déjà bien engagée selon une nouvelle étude du Rhodium Group parue le 9 octobre. En réaction, à cette procédure, Michael Bloomberg, ancien maire de New York a versé 64 M$ au Sierra Club et d’autres organisation environnementales, au profit de leur campagne pour fermer les centrales à charbon. Au total, depuis 2010, M. Bloomberg a accordé un soutien de plus de 100 M$ dans le cadre de la campagne « Beyond Coal » du Sierra Club qui a permis la mise à l’arrêt ou l’annonce de la fermeture de 259 centrales à charbon.

Les acteurs subfédéraux auront leur pavillon à la COP 23 de Bonn

Michael Bloomberg ainsi que d’autres donateurs privés de la coalition We Are Still In vont financer un pavillon américain à l’occasion de la conférence sur le climat à Bonn en novembre prochain (COP23). L’administration Trump qui ne souhaiterait pas financer le pavillon officiel américain, envisagerait également une délégation officielle plus réduite à la conférence. Aussi, M. Bloomberg et d’autres mécènes entendent-ils ouvrir leur propre pavillon dans une section publique de la conférence de Bonn, afin de témoigner de la poursuite de l’engagement climatique des villes, des Etats fédérés et des entreprises américaines (E&E news, 12 octobre 2017).

Des incendies meurtriers et de nombreux disparus en Californie

De violents feux de forêt ont entraîné la mort d’au moins 40 personnes (bilan provisoire) et conduit à l’évacuation de plusieurs dizaines de milliers d’habitants au nord de la Californie, notamment dans les régions viticoles de Napa et Sonoma. Une vingtaine de brasiers hors de contrôle, alimentés par la sécheresse, une chaleur extrême et des rafales de vents ont détruit plus de 5700 bâtiments et menacé les patients d’établissements hospitaliers. Plusieurs centaines de personnes étaient portées disparues. Le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a déclaré l’état d’urgence dans 8 comtés et a sollicité auprès du Président Trump, l’aide de l’État fédéral. Il s’agit des incendies les plus importants de l’histoire de la Californie. Hillary Clinton a déclaré sur KXTV que « ces incendies imposent de prendre en compte le changement climatique ». Les dégâts causés par les feux de forêt auraient pu être évités grâce à de meilleures politiques de gestion des incendies, selon une chercheuse du Conservation Biology Institute. Selon elle, une approche plus cohérente et réfléchie de zones défendables autour des maisons réduirait les menaces de feu de forêt et constituerait une meilleure approche à long terme que l’éclaircissage de forêts trop éloignées des zones habitées (E&E news, 13 octobre).

Nomination à la tête de l’Environmental Quality Council, de la Maison blanche

Le Président Trump a nommé Mme Kathleen Hartnett-White, une ancienne présidente de la Texas Commission on Environmental Quality, à la tête du conseil de la Maison blanche qui coordonne les politiques énergétiques et environnementales de l’exécutif. La nomination de Mme Hartnett-White comme présidente du Council on Environmental Quality (CEQ) de la Maison blanche n’est pas une surprise selon le Washington Post du 13 octobre, qui rappelle qu’elle avait été pressentie un temps pour prendre la direction de l’agence de protection de l’environnement. Elle va susciter une forte opposition auprès des organisations environnementales, car elle considère « la lutte contre le changement climatique « comme une attaque à l’encontre de l’industrie des énergies fossiles », indique le Post.

Le chiffre de la semaine : 70%

Il s’agit de la part des américains qui pensent que la sévérité des événements météorologiques extrêmes liés au changement climatique s’accroit, selon un sondage de l’Associated Press et du NORC Center for Public Affairs Research de l’Université de Chicago, réalisé à la mi-septembre, avant l’Ouragan Maria ayant dévasté Porto Rico et les îles Vierges américaines.


Transports

La FAA exige une inspection de l’ensemble des moteurs GP7200 équipant les A380 dans le monde

L’agence fédérale de l’aviation civile (FAA) a émis une consigne de navigabilité urgente  exigeant une inspection visuelle de tous les moteurs Engine Alliance GP7200 qui équipent les A380 actuellement en exploitation dans le monde (Reuters). La FAA exige également que le fan soit démonté si un défaut devait être détecté. A la fin du mois du septembre, un A380 d’Air France effectuant la liaison entre Paris et Los Angeles avait dû se dérouter sur Goose Bay au Canada après un sérieux incident sur l’un de ses quatre moteurs au-dessus du Groënland. Engine Alliance, est une coentreprise entre General Electric et Pratt & Whitney et équipe près de 120 A380 dans le monde.

Forte présence française au salon de l’association du transport public américain APTA

Le salon organisé par l’association du transport public américain (APTA) s’est tenu à Atlanta du 9 au 11 octobre 2017. Ce salon, qui se déroule tous les trois ans, est l’occasion de réunir opérateurs, constructeurs de matériels roulants, fournisseurs, sous-traitants, etc… dans le domaine du transport public, qui couvre à la fois le bus, le tramway, le train, mais également les modes de transports innovants comme les véhicules autonomes. L’édition 2017 a été marquée par une forte présence d’entreprises françaises, non seulement des grands groupes leaders du secteur, tels que Keolis, Transdev, RATPdev ou Alstom, mais aussi des PME innovantes sous les auspices de Business France. Les navettes autonomes de Navya (Keolis) et Easymile (Transdev) ont suscité un vif intérêt lors de ce salon et ont eu les honneurs de la visite d’Elaine Chao, secrétaire aux Transports de l’administration fédérale.


Énergie

Fermeture de l’une des plus importantes centrales à charbon du Texas

Luminant, l’exploitant de Monticello Power Plant, l’une des plus importantes centrales thermiques à charbon du Texas mise en service en 1975 (1 880 MW, 200 salariés) et située à 185 km à l’est de Dallas, a annoncé le 7 octobre sa fermeture au mois de janvier 2018. Cette centrale, classée au 17ème rang national des centrales les plus polluantes, était de longue date la cible des organisations de protection de l’environnement. Mais la décision de fermeture relève avant tout de la prise en compte du contexte économique dans lequel le gaz naturel et les énergies renouvelables à bas coût rendent le charbon peu compétitif sur le marché très concurrentiel du Texas (ERCOT), indique le Dallas Morning News. L’exploitant cherche à diversifier son mix de production électrique. En 2017, il a acquis une centrale à gaz naturel de 1 054 MW, ainsi que la seconde plus importante unité de production solaire du Texas (182 MW).

Les subventions aux énergies font débat au sein du gouvernement et au Congrès

A l’occasion d’un discours au Kentucky Farm Bureau le 9 octobre, à la veille du lancement par son agence de la procédure d’abrogation du Clean Power Plan, Scott Pruitt, administrateur de l’EPA a appelé à l’arrêt des subventions à la production des énergies éoliennes et solaires, rapporte The Hill du 10 octobre. « Je les laisserais se débrouiller seuls et concurrencer le charbon, le gaz naturel et d’autres sources sur les marchés en temps réel, au lieu de continuer à les soutenir via des incitations fiscales et d’autres types de crédits d’impôts fédéraux ou des États fédérés », a déclaré M. Pruitt. Peu après, Rick Perry, Secrétaire du département de l’Énergie faisait face aux critiques des démocrates lors de son audition le 12 octobre devant le sous-comité de l’énergie de la Chambre des représentants du Congrès, sur sa proposition controversée de soutien à la production d’énergie nucléaire et thermique à charbon. Rick Perry a déclaré à cette occasion que « l’ouverture des marchés pour la production de l’énergie était une erreur ». Et M. Perry d’ajouter que l’idée selon laquelle « la libre concurrence créerait un système énergétique fiable et résilient est un mythe, alors que dans le monde réel, chaque État réglemente les marchés de l’énergie dans une certaine mesure », selon CNBC.

Tesla propose de reconstruire le réseau électrique de Porto Rico

Elon Musk, PDG de Tesla Inc. se propose de reconstruire le réseau électrique de Porto Rico détruit par l’ouragan Maria, à l’aide de batteries et de panneaux photovoltaïques, a indiqué CNN le 5 octobre. La tempête a détruit les panneaux solaires et les éoliennes de ce territoire américain. Tesla a déjà déployé son système de batteries Powerpack relié à des panneaux solaires dans d’autres îles plus petites autour du monde. Récemment, Elon Musk avait promis de construire en 100 jours en coopération avec la société française Neoen, la plus puissante batterie lithium-ion au monde, au Sud de l’Australie, à la suite d’une coupure géante de courant consécutive à une tempête. Le 14 octobre, seuls 14% des alimentations électriques avaient été rétablies selon un site du gouvernement de Porto Rico.

Retard dans l’étude d’impact de l’oléoduc controversé Dakota Access

Les efforts de l’administration Trump pour réévaluer l’impact de l’oléoduc controversé Dakota Access vont prendre plus de temps que prévu. L’Army Corps of Engineers a indiqué à une cour fédérale que la révision de l’impact ne sera achevée qu’en avril 2018, alors que l’objectif initial était fixé à fin 2017. La Cour de justice pour le District de Columbia avait ordonné cette révision en juin dernier, estimant que l’agence n’avait pas pris en compte de manière adéquate le risque de pollution par les hydrocarbures et les effets sur les droits de pêche et de chasse de la réserve tribale des Standing Rock Sioux (North American Shale, 9 octobre). Cette infrastructure a déjà été mise en service. A la suite de son inauguration, le président Trump avait en effet demandé à l’Army Corps d’accélérer le processus d’autorisation.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 2