Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-27

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-27

Sommaire

Écologie – Climat

  • G20 de Hambourg : les États-Unis isolés sur le climat
  • Google cartographie la pollution de l’air en Californie
  • La justice s’oppose au report d’une règle sur la limitation des émissions de méthane

 

Énergie

  • A Varsovie, Donald Trump soutient l’initiative des « Trois Mers »
  • Des entreprises pétrolières américaines s’opposent aux sanctions contre la Russie
  • Tesla va construire la plus grande batterie au monde en Australie en 100 jours

 

Agenda

  • 24-25 juillet : The Eighth Annual World Summit on Infrastructure Security, au Capitole

Écologie – Climat

G20 de Hambourg : les États-Unis isolés sur le climat

Les États-Unis sont apparus isolés des autres membres du G20 sur le climat, souligne Politico le 8 juillet. Tous les États à l’exception des États-Unis ont déclarés que l’accord de Paris est « irréversible » et qu’il doit être mis en œuvre rapidement. Les États-Unis ont rappelé pour leur part, leur intention de quitter l’accord. Le communiqué indique également que « Les États-Unis s’efforceront de travailler en étroite collaboration avec d’autres pays pour les aider à accéder et à utiliser les combustibles fossiles de manière plus propre et plus efficace et d’aider à déployer des sources d’énergie renouvelables et autres sources propres, compte tenu de l’importance de l’accès et de la sécurité énergétiques dans leurs contributions nationales déterminées», indique le communiqué. Par ailleurs, les États-Unis se désolidarisent de la feuille de route détaillée sur le climat et l’énergie annexée au communiqué. Le 6 juillet, à la veille du sommet du G20, le gouverneur de la Californie, Edmund G. Brown Jr., avait annoncé par un message vidéo diffusé au festival Global Citizen de Hambourg, que l’État de Californie organisera un sommet mondial sur l’action pour le climat à San Francisco, en Californie, en septembre 2018. Le sommet, qui se tiendra en amont de la 24e Convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique (COP 24), sera la première conférence internationale sur le changement climatique à être organisée par un État américain avec l’objectif direct de soutenir l’accord de Paris.

Google cartographie la pollution de l’air en Californie

Les Google cars cartographient et photographient les rues d’Oakland en Californie, et expérimentent des prélèvements et mesures mobiles de la pollution de l’air, rapporte le 4 juillet CBS NEWS. En collaboration avec l’Environmental Defence Fund, Google analyse la concentration de gaz tels que l’ozone, les oxydes d’azote, le dioxyde de carbone ou le méthane. Ces données sont couplées à celles du trafic et mise à disposition sur internet en temps réel. Elles permettront dans le futur de visualiser sur un téléphone portable les zones les plus polluées dans les villes, comme il est déjà possible de visualiser les embouteillages. Ces données pourraient être utilisées pour proposer des itinéraires cyclables ou piétons minimisant leur exposition aux polluants atmosphériques. En facilitant leur accès, ces données pourraient également avoir un impact sur les prix de l’immobilier.

La justice s’oppose au report d’une règle sur la limitation des émissions de méthane

Une cour d’appel fédérale a rejeté le 3 juillet la décision de l’administration Trump de reporter l’entrée en vigueur d’une règle visant à limiter les émissions de méthane pour de nouvelles opérations de production pétrolières ou gazières, indique The Hill. La cour d’appel pour le district de Columbia a donné raison aux organisations environnementales qui contestaient les prérogatives de l’agence de protection de l’environnement (EPA) à reporter de 90 jours l’entrée en vigueur de la règle en application de la loi sur l’air. Cette règlementation avait été élaborée en 2016 par l’administration Obama.

Le sauvetage d’un aigle à tête blanche, à l’image du succès de la protection de l’espèce Un aigle à tête blanche a été trouvé blessé à Washington dans un buisson le 2 juillet, incapable de voler après d’importantes pluies d’orage, rapporte le Washington Post. Il pourrait s’agir de Justice, l’un des aigles vivant dans un nid situé près de l’Académie de police de la capitale. Pris en charge par un centre spécialisé du Delaware, il devrait regagner prochainement son nid. Ce sauvetage réussi est à l’image de la restauration des populations d’aigles à tête blanche, symbole de liberté et emblème américain, l’un des succès à mettre à l’actif de la loi sur les espèces en voie d’extinction, selon l’U.S. Fish and Wildlife Service. Cette espèce totalisait 600 individus lorsqu’elle a été inscrite sur la liste des espèces protégées en 1978. On dénombre aujourd’hui plus de 16 000 aigles à tête blanche aux États-Unis.

Le chiffre de la semaine : 58%

Il s’agit de la part des américains qui pensent que le changement climatique est d’origine anthropique, selon un sondage réalisé auprès de 1 266 adultes entre le 18 mai et le 6 juin 2017 par l’Université de Yale. 70% des américains pensent que le changement climatique est réel et 58% estiment qu’il est causé par les émissions humaines. Ce score est le plus élevé obtenu depuis le début en 2008 de cette enquête biannuelle.

Énergie

A Varsovie, Donald Trump soutient l’initiative des Trois Mers 

Lors de son déplacement en Pologne, Donald Trump a apporté son soutien aux pays baltes et d’Europe centrale lors du sommet des Trois Mers (« Three seas Initiative Summit »), une initiative lancée en août 2016 pour renforcer notamment leurs infrastructures gazières dans le sens Nord-Sud. Il a appelé les dirigeants d’Europe de l’Est à acheter du gaz américain pour se libérer de l’influence russe. Il a qualifié les États-Unis d’exportateur d’énergie digne de confiance et a rappelé la première livraison américaine de gaz naturel liquéfié en Pologne au mois de juin dernier.

Ryan Zinke accélère les permis fossiles sur les terres fédérales

Le secrétaire de l’Intérieur, Ryan Zinke, a annoncé le 6 juillet qu’il signera prochainement une décision visant à stimuler l’extraction de combustibles fossiles sur les terres fédérales. Cette mesure vise à augmenter le nombre d’enchères pour de nouvelles concessions et à réduire le délai d’obtention de nouveaux permis de forage, avec pour objectif de passer de 257 jours en moyenne à moins de          30 jours. Ryan Zinke a indiqué que cette mesure faisait partie de l’agenda du Président Trump sur la « domination » énergétique des États-Unis.

Des entreprises pétrolières américaines s’opposent aux sanctions contre la Russie

Plusieurs grandes compagnies pétrolières américaines interviennent auprès du Congrès pour éviter la mise en place de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, rapporte un article du 3 juillet du Wall Street Journal. Les compagnies pétrolières, y compris Exxon Mobil Corp. et Chevron Corp., rejoignent la Maison blanche qui souhaite modifier l’amendement n°232 au projet de loi S. 722 de sanctions contre l’Iran qui ont été adoptées par le Sénat à la mi- juin et devraient être votées à la Chambre courant juillet.

1,27 GW de capacité éolienne au Wyoming, premier État producteur de charbon

La société Rocky Mountain Power a investi 3,5 Mds$ dans l’installation de 1 270 MW de capacités éoliennes permettant d’alimenter l’équivalent de 190 000 habitations dans le Wyoming. C’est un investissement unique dans le premier État producteur de charbon aux États-Unis. « Ces investissements apporteront des avantages économiques significatifs à long terme à nos clients et aux collectivités locales, où les infrastructures seront installées» a déclaré le 29 juin à ABC News Cindy Crane, PDG de Rocky Mountain Power.

Le Massachusetts adopte un objectif de 200 MWh de stockage d’électricité en 2020

Les régulateurs de l’énergie du Massachusetts fixent un objectif de 200 MWh de stockage d’électricité, à partir de batteries et d’autres technologies pour 2020. La mesure « An Act Relative to Energy Diversity » a pour but d’optimiser la gestion de la consommation et de la distribution de l’électricité sur le réseau. Cela permettra à terme de développer le secteur des énergies renouvelables dans l’État et de réduire la facture énergétique des consommateurs, rapporte un article du 6 juillet de Power.

Tesla va construire la plus grande batterie au monde en Australie en 100 jours

La société américaine Tesla a obtenu un contrat pour la construction en Australie de la plus grande capacité de stockage par batterie au monde de 100 MW, soit la puissance nécessaire pour alimenter 30 000 habitations. La batterie devra être construite en moins de 100 jours. Le cas échéant, une pénalité de plus de 50 millions de dollars sera imposée à l’entreprise, selon un article du 7 juillet de Reuters.

Le chiffre de la semaine : 66 GWh

C’est la quantité d’énergie produite aux États-Unis à partir de sources renouvelables (solaire, éolienne, biomasse, géothermique et hydraulique) en avril 2017. C’est la première fois que cette quantité dépasse la production nucléaire nationale depuis juillet 1984, rapporte un article de l’Energy Information Administration (EIA).

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0