Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-26

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-26

Sommaire

 

Écologie – Climat

  • Les maires américains s’engagent dans l’action contre le réchauffement climatique
  • Scott Pruitt entend revisiter le consensus scientifique sur le changement climatique
  • Le glyphosate classé cancérigène en Californie

Énergie

  • Donald Trump veut relancer le nucléaire et exporter du charbon et du gaz
  • Sénat : relance d’un projet de loi bipartisane sur l’énergie
  • EDF Energies Nouvelles achète 100 MW de capacités éoliennes dans le Minnesota

 

Agenda

  • 24-25 juillet : The Eighth Annual World Summit on Infrastructure Security, au Capitole

Écologie – Climat

Les maires américains s’engagent dans l’action contre le réchauffement climatique

Les maires américains ont adopté le 26 juin lors de leur réunion annuelle à Miami Beach (Floride) une résolution visant à atteindre 100% d’énergie propre d’ici 2035. Si chacune des 1 481 villes représentées à la Conférence américaine des maires parvenaient à éliminer leurs émissions de dioxyde de carbone liées à la production d’énergie à l’horizon de 2035, les émissions nationales de gaz à effet de serre diminueraient de 619 millions de tonnes métriques, selon une analyse du 20 juin du Sierra Club. Par ailleurs, les résultats préliminaires d’une autre enquête réalisée en partenariat avec le Center for climate and energy solutions (C2ES) révèle que les villes américaines sont déjà largement impliquées dans la promotion des énergies renouvelables (69%), les transports à bas carbone (63%) et l’efficacité énergétique (71%). Enfin, l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a pour sa part annoncé une nouvelle initiative visant à soutenir les projets des maires sur le climat. Bloomberg Philanthropies investira ainsi plus de 200 millions de dollars au cours des trois prochaines années, selon un communiqué du 26 juin.

Un rapport demandé au Pentagone sur le changement climatique

La commission de la défense de la Chambre des représentants a adopté le 28 juin un amendement à un projet de loi de programmation militaire qui reconnaît l’impact du réchauffement climatique sur les installations liées à la défense et à la sécurité nationale. Il ordonne la présentation d’un rapport du département de la défense au Congrès sur ces vulnérabilités.

Scott Pruitt entend revisiter le consensus scientifique sur le changement climatique

L’administrateur de l’agence de protection de l’environnement (EPA), Scott Pruitt, lance une initiative visant à remettre en cause la science établie en matière de lutte contre le changement climatique, indique The Hill le 30 juin. Des experts seraient recrutés à cette fin par le gouvernement et débattraient de manière contradictoire du sujet. Ils seraient notamment chargés de l’évaluation critique de nouveaux rapports sur les sciences liées au climat.

Vers la suppression de la règle définissant les cours d’eau sous juridiction fédérale

L’agence de protection de l’environnement a publié le 27 juin son plan d’action visant à supprimer une règle connue sous le nom de Waters of the United States, ou WOTUS. Cette règle a pour objectif de préciser quelles sont les cours d’eau régis au niveau fédéral par la loi sur l’eau pure « Clean Water Act » de 1972. Sous l’administration Obama, cette règle avait été amendée afin d’étendre le contrôle de la pollution d’un grand nombre de cours d’eau sous juridiction fédérale. Trente-deux États s’étaient opposés à cette extension. Sa mise en œuvre avait été bloquée par un juge fédéral du Dakota du Nord en Août 2015. Le plan d’action fait suite au décret exécutif signé par le Président Trump le 28 février, demandant à l’EPA et à l’Army Corps of Engineers de réviser cette réglementation.

Le glyphosate classé cancérigène en Californie

A compter du 7 juillet, le glyphosate, un herbicide et principe actif du Roundup produit par la société Monsanto Co. sera classé cancérigène en Californie, indique Reuters le 27 juin. A ce titre, les emballages devront être modifiés pour informer les utilisateurs de ce risque. L’entreprise entend contester la décision de l’Office of Environmental Health Hazard Assessment de l’État de Californie.

L’ours Grizzly supprimé de la liste des espèces protégées à Yellowstone

Le Fish and Wildlife Service a supprimé le 22 juin l’ours Grizzly de la région de Yellowstone (nord-ouest du Wyoming et en partie sur les États voisins de l’Idaho et du Montana) de la liste des espèces en voie d’extinction. Il confie désormais leur gestion aux États et aux tribus amérindiennes. Le secrétaire du département de l’Intérieur, Ryan Zinke, s’est félicité des efforts des dirigeants fédéraux, étatiques et tribaux pour restaurer la population dans le grand écosystème de Yellowstone. Celle-ci est passée de 136 ours en 1975 à environ 700 aujourd’hui et respecte les critères de suppression au titre de la loi sur les espèces en voie de disparition. Plusieurs organisations environnementales envisagent cependant de contester cette décision.

Le chiffre de la semaine : 30 000

Il s’agit de l’augmentation en 2090 du nombre de décès liés à des vagues de chaleur aux USA, par rapport à leur moyenne entre 1975 et 2010, soit une hausse de + 2 100%, selon une étude du 29 juin du Natural Ressources Defense Council (NRDC). Les auteurs estiment que le respect des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre des USA dans le cadre de l’accord de Paris permettrait de prévenir cette hausse.

Énergie

Donald Trump veut relancer le nucléaire et exporter du charbon et du gaz

En clôture d’une semaine thématique dédiée à l’énergie, le Président Trump a annoncé le 29 juin plusieurs initiatives visant notamment à revitaliser le secteur du nucléaire et à favoriser les exportations de gaz naturel liquéfié et de charbon. A cette occasion, il a promu le concept de « domination » énergétique des États-Unis. Il s’agit de la notion traditionnelle d’indépendance énergétique mise en avant par les administrations précédentes depuis 1973 et visant à  développer l’influence internationale des USA en exportant leurs ressources énergétiques sur les marchés du monde entier.

L’industrie gazière souhaite le maintien de l’ALENA

La menace du président Trump de mettre fin à l’Accord de libre-échange nord-américain a d’importantes implications pour le commerce du gaz naturel entre les États-Unis et le Mexique. Plus d’un quart de l’électricité au Mexique est produite à partir de gaz naturel américain. Aussi, selon le New York Times du 26 juin, l’industrie gazière ferait pression sur le secrétaire du département de l’énergie Rick Perry, pour défendre le maintien de l’ALENA.

Sénat : relance d’un projet de loi bipartisane sur l’énergie

La sénatrice Lisa Murkowski (R-Alaska), présidente de la commission de l’énergie et des ressources naturelles, ainsi que la sénatrice Maria Cantwell (D-Alaska) ont déposé le 29 juin le projet de loi S. 1460 sur l’énergie et les ressources naturelles  (ENRA). Ce texte succède à une législation bipartisane qui n’avait pas pu être adoptée par le Congrès à la fin de la précédente législature. Les deux sénatrices espèrent un vote du texte avant la période de vacances parlementaires du mois d’août. Le texte comprend de nombreuses dispositions positives en matière de lutte contre le changement climatique, avec des dispositions sur l’efficacité énergétique, la modernisation des infrastructures, la production d’énergies conventionnelles ou renouvelables, ou encore le soutien à la R&D et à l’innovation.

Les investisseurs institutionnels toujours attirés par les énergies renouvelables

Le soutien affiché du président Trump au charbon et aux autres énergies fossiles ne freine pas l’appétit des investisseurs institutionnels pour les projets d’énergies renouvelables. BlackRock Inc. affiche ainsi plus de 4 milliards de dollars d’actifs dans ce secteur et Bank of America Merrill Lynch a renforcé son objectif d’investissement de 50 milliards de dollars en 2013 à 125 milliards de dollars d’ici 2025 indique Reuters le 26 juin.

EDF Energies Nouvelles achète 100 MW de capacités éoliennes dans le Minnesota

EDF Energies Nouvelles, filiale d’EDF dédiée aux énergies renouvelables, a annoncé le 21 juin la signature d’un contrat d’achat d’électricité pour un projet éolien de 100 MW aux États-Unis. Le projet éolien de Stoneray, implanté dans le sud-ouest de l’État du Minnesota, doit comporter à terme jusqu’à 50 turbines, produisant l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 47 000 foyers du Minnesota. Sa construction devrait commencer début 2018 et créer plus de 150 emplois. Sa mise en service est prévue dans le courant de l’hiver 2018-2019.

 Le chiffre de la semaine : 1 million de baril/j

Il s’agit de la capacité de production d’éthanol au début de l’année 2017 (soit 59 milliards de litres par an) selon l’agence d’information sur l’énergie, en augmentation de 4% par rapport à 2016. Une majorité des 198 unités américaines de production d’éthanol sont implantées dans le Midwest. L’éthanol est incorporé à l’essence pour la production de biocarburants.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0