Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-25

Faits marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-25

Sommaire

Écologie – Climat

  • Un nouveau guide pour l’engagement international des villes et États fédérés
  • Le Texas et la Floride parmi les plus gros émetteurs pour la production d’électricité
  • Des scientifiques appellent à limiter l’usage des produits anti-microbiens

Énergie

  • L’impact d’une électricité 100% renouvelable fait débat
  • Le secrétaire du Département de l’énergie lance un appel aux investisseurs étrangers
  • Un français à la tête de l’association américaine de l’énergie éolienne

 

 

Agenda

 

  • 24-25 juillet : The Eighth Annual World Summit on Infrastructure Security, au Capitole

Écologie – Climat


Un nouveau guide pour l’engagement international des villes et États fédérés

Alors que les villes et les États américains cherchent de plus en plus à jouer un rôle actif dans les efforts internationaux en matière de lutte contre le changement climatique, le Sabin Center for Climate Change de la Columbia Law School a publié un guide pour faciliter leur engagement :“Act Locally, Reflect Globally: A Checklist of Options for U.S. Cities and States to Engage Internationally in Climate Action”. Ce guide rappelle notamment que les villes et États fédérés peuvent manifester leurs engagements via le portail NACZA des parties prenantes non étatiques à la convention cadre des Nations-Unies sur le changement climatique.

Le Texas et la Floride parmi les plus gros émetteurs pour la production d’électricité

Bloomberg invite le 21 juin ses lecteurs à prendre connaissance des émissions de dioxyde de carbone issues des centrales thermiques de production d’électricité dans chaque État. Il en ressort que le Texas apparaît en tête de liste des États les plus émetteurs. Malgré le développement des énergies renouvelables, le Texas dépend toujours fortement des combustibles fossiles pour desservir en électricité une population importante et croissante. La Floride, qui occupe le deuxième rang dans la production d’électricité après le Texas, vient également en deuxième position en termes d’émissions, selon le rapport de M.J. Bradley & Associates cité par Bloomberg. Au contraire, la Californie, l’État le plus peuplé a l’un des taux d’émissions les plus bas. La part du charbon dans la production d’électricité y est très faible et un quart de son électricité est produite à partir de sources renouvelables.

Des organisations de santé publique interpellent l’EPA

Le changement climatique constitue une menace importante pour la santé justifiant une réponse immédiate. Il s’agit du message adressé à Scott Pruitt, administrateur de l’agence de protection de l’environnement (EPA) par une coalition de groupes de santé publique, à l’occasion d’une rencontre le          19 juin à l’EPA. La coalition a publié une déclaration mettant en évidence les impacts du changement climatique sur la santé qui affectent déjà les États-Unis, rapporte l’American Lung Association.

Des scientifiques appellent à limiter l’usage des produits anti-microbiens

Plus de 200 scientifiques et professionnels de santé demandent la limitation de l’utilisation de produits anti-microbiens dans une grande variété de produits de soins personnels. La Food and Drug Administration a restreint l’utilisation de ces produits chimiques dans certains types de savons, mais ils sont toujours autorisés dans d’autres produits, y compris des dentifrices. Dans une déclaration publiée par Environmental Health Perspectives, les scientifiques mentionnent notamment le triclosan et le triclocarban, des perturbateurs endocriniens persistants dans l’environnement, toxiques pour les organismes aquatiques et d’autres organismes.

Prévision d’une extension record de la « zone morte » dans le Golfe du Mexique

Selon les scientifiques de la National Oceanic and Atmospheric Administration et de l’US Geological Survey, la superficie des eaux du Golfe du Mexique en déficit annuel d’oxygène dissous, encore appelée « dead zone », atteindra près de 2,1 millions d’ha, la troisième plus importante extension du phénomène jamais observée, équivalente à la superficie de l’État du New Jersey, selon USA Today dans un article du 22 juin. Les fortes précipitations du mois de mai ont entraîné le rejet d’importantes quantités d’eaux usées et de nitrates issus des épandages d’engrais. Ce phénomène affecte fortement la pêche et les économies côtières.

Sécurité des stockages de gaz : report de l’entrée en vigueur des nouvelles règles

Les autorités américaines ont annoncé le report de certaines des nouvelles règles de sécurité des stockages de gaz. Ces règles ont été élaborées en 2016 par l’administration Obama, à la suite de la fuite de gaz du stockage Aliso Canyon (Californie). Elles sont contestées par les membres de l’association américaine du gaz et d’autres organisations en raison des contraintes nouvelles qu’elles imposent à l’industrie gazière.

Le chiffre de la semaine : près de 120 °F

Il s’agit du niveau record des températures en degré Fahrenheit (~49°C) à travers le Sud-Ouest des États-Unis atteintes à la veille du premier jour de l’été.

Énergie

L’impact d’une électricité 100% renouvelable fait débat

Une étude menée par 21 scientifiques, publiée le 21 juin dans les proceedings de la National Academy of Sciences, questionne l’intérêt écologique d’une production électrique exclusivement basée sur les énergies solaire, éolienne et hydroélectrique en comparaison d’une plus grande diversification des sources de production d’énergie. En 2015, cette académie avait publié un rapport défendant la production 100% renouvelable, meilleure manière  selon elle de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’électricité aux États-Unis et dans le monde. Cette étude de 2015 est à présent contestée au titre de nombreuses irrégularités dans les modèles employés pour vérifier la viabilité de ce système de production entièrement renouvelable. La nouvelle étude soutient le développement d’une production d’énergie plus diversifiée qui serait le moyen le plus fiable de décarboner la production électrique.

Le secrétaire du Département de l’énergie lance un appel aux investisseurs étrangers

Rick Perry, secrétaire du département de l’Énergie, a appelé le 20 juin les entreprises étrangères à investir dans des projets énergétiques aux États-Unis à l’occasion du SelectUSA Investment Summit. Toutes les énergies sont concernées, autant renouvelables que fossiles. Ces investissements auront pour but, selon lui, d’améliorer la sécurité énergétique américaine. Cette déclaration fait écho à l’appel du Président Macron aux scientifiques et entreprises américaines à rejoindre la France en réponse à la sortie des États-Unis de l’Accord de Paris.

Abandon du projet de capture et séquestration de carbone de Southern Co.

Les régulateurs de l’énergie du Mississipi ont annoncé le 21 juin l’arrêt du projet de centrale à charbon « clean coal » de Southern Co.’s et sa reconversion en centrale au gaz naturel. Elle devait être la première centrale à charbon américaine à capturer et stocker la majorité de ses émissions de dioxyde de carbone. Cette décision a été prise après plus de 7,5 milliards de dollars d’investissements, alors que le budget initial ne devait pas dépasser          3 milliards de dollars. La centrale n’est toujours pas opérationnelle rapporte le 21 juin le Wall Street Journal.

Un français à la tête de l’association américaine de l’énergie éolienne

Tristan Grimbert, Président-directeur général d’EDF Énergies Nouvelles pour l’Amérique du Nord, a été élu nouveau Président du Conseil de l’American Wind Energy Association (AWEA). Il succède à Chris Brown, Président de la filiale américaine du Danois Vestas Americas.

Rick Perry et Ryan Zinke défendent leurs projets de Budget 2018

Le secrétaire à l’Énergie Rick Perry et le secrétaire de l’Intérieur Ryan Zinke en charge de la gestion des ressources naturelles, ont défendu devant les commissions compétentes du Congrès les projets de budget souhaitées par la Maison blanche pour 2018 concernant leurs ministères. Celles-ci prévoient des réductions budgétaires respectivement de 17,9% et 12%. Ryan Zinke a maintenu qu’un retour aux missions de bases de son ministère était nécessaire, et que le budget prévisionnel était adapté à cette démarche. Il a annoncé dans ce sens, une restructuration importante de son département. Rick Perry a mentionné qu’il avait été nommé pour défendre son budget préparé avant son arrivée. Les deux ministres ont laissé entendre des possibles renégociations de certaines coupes budgétaires. Les parlementaires sont divisés sur le budget du département de l’Intérieur et estiment que la proposition budgétaire concernant le département de l’Énergie nuit au développement durable des États-Unis.

Le chiffre de la semaine : 17,7 millions

Il s’agit du nombre record de barils de pétrole brut produits par jour aux États-Unis, selon un rapport l’Energy Information Administration (EIA). La production a dépassé les 17 millions de barils par jour seulement 24 fois depuis 1990, et uniquement après 2015. En comparaison, la production moyenne de 2014 atteignait 11,8 millions de barils par jour. Grâce à l’abondance de pétrole de schiste, les États-Unis prennent la position de premier producteur mondiale de pétrole brut.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0