Fait marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-06

Fait marquants Écologie, Développement durable, Énergie et Transports n°2017-06

SOMMAIRE

ÉCOLOGIE – CLIMAT
– L’Accord de Paris en débat
– Finance Carbone : évaluation de l’empreinte carbone des fonds de pension de New-York et étude d’impact sur les communautés défavorisées en Californie

TRANSPORTS
– D.Trump promet aux compagnies aériennes de  moderniser le système de contrôle du trafic aérien
– Ryanair, pas intéressé par les vols transatlantiques
– Le Japon veut soutenir les projets ferroviaires du plan infrastructures américain
– Financement des infrastructures : pour les États ruraux les PPP, ne sont pas la panacée
– Les élus  Républicains demandent une suspension de la subvention au futur TGV Californie

ÉNERGIE
– Dérégulation en matière de transparence des industries extractives
– ARPA-E : menaces sur l’innovation


AGENDA

– 21-23 février : Conférence IATA « Legal Symposium »,  Washington DC
– 27 Février – 1er mars : Sommet sur l’innovation dans l’énergie de l’ARPA-E , Washington DC
– 1er – 3 mars : CG/LA Global Forum Infrastructures, Montréal, Canada
– 6 – 10  Mars : Conférence sur l’énergie CERAWEEK (IHS Markit) à Houston


L’Accord de Paris en débat

L’entourage du Président Trump semble divisé sur le sort de l’accord de Paris, entre la Heritage Foundation ou le Competitive Enterprise Institute qui le poussent à sortir de l’accord et, d’autre part, des groupes industriels y compris dans le secteur pétrolier, qui continuent à le soutenir mettant en avant les enjeux économiques associés. Plus de 30 démocrates ont signé une résolution engageant la Chambre des représentants à prendre des mesures concrètes pour s’assurer que le président ne se retire pas de l’accord de Paris. Par ailleurs, le représentant B. Luetkemeyer (R-Mo) a présenté un projet de loi visant à interdire les contributions des États-Unis au Groupe d’experts inter gouvernemental sur l’évolution du climat, à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique et au fonds vert pour le climat. S’appuyant sur le Congressional Review Act de 1996, la Chambre des représentants a voté l’abrogation d’un règlement visant à limiter le torchage, et la réduction des fuites de méthane sur les terres publiques et tribales. Les organisations environnementales demandent au Sénat le maintien de cette règle.L’ancien secrétaire d’État James Baker s’est rendu à la Maison blanche avec une délégation d’officiels et d’économistes républicains pour proposer la création d’une taxe carbone, neutre en termes de revenu, débutant à $40 par tonne. La proposition prévoit notamment un mécanisme d’ajustement aux frontières tenant compte du contenu carbone des biens échangés. Cette taxe permettrait de réduire les émissions de 28% en 2025.

Finance Carbone : évaluation de l’empreinte carbone des fonds de pension de New-York et étude d’impact sur les communautés défavorisées en Californie Les gestionnaires des fonds de pension de la ville de New-York ont annoncé un plan visant à évaluer l’empreinte carbone de leurs investissements (170 Md$) et à examiner les risques et opportunités liées à leur exposition au changement climatique.En Californie, un rapport étudie l’impact du système d’échange de quotas sur les communautés défavorisées. Il conclut à la nécessité de données supplémentaires afin de pouvoir évaluer si ce mécanisme nuit aux communautés défavorisées vivant à proximité des sources d’émissions. Il met en effet en évidence une corrélation entre les gaz à effet de serre émis par des installations industrielles et d’autres substances polluantes dangereuses (particules fines, benzène, formaldéhyde), en particulier issues des raffineries, mais il n’a pas pu déterminer si les émissions de polluants dangereux ont augmenté depuis la mise en place du mécanisme d’échanges en 2012.

Nominations à la Commission de régulation du nucléaire et au département de l’agriculture

Le président Trump a nommé Kristine Svinicki comme présidente de la Nuclear Regulatory Commission (NRC). Actuellement membre républicain de la commission, elle devra être renommée et confirmée en juin à l’issue de son second mandat. La presse révèle par ailleurs que Sonny Perdue désigné à la tête du département de l’agriculture (USDA) a critiqué par le passé les sciences sur le climat. Sa nomination suscite beaucoup d’interrogations sur la prise en compte des enjeux climatiques par le secteur agricole qui a une contribution significative.

Océans : situation toujours préoccupante en Arctique et lutte contre l’acidification

Le niveau de glaces de l’Arctique a atteint un niveau historiquement bas en janvier, une tendance qui se poursuit depuis plusieurs mois selon le National Snow and Ice Data Center (NSIDC) de Boulder (Colorado). Par ailleurs, un projet de loi déposé à la Chambre par le représentant Salud Carbajal (D- CA) vise à mettre en place un programme de subvention pour la recherche sur l’acidification des océans.

Dérégulation dans l’utilisation des pesticides

Le représentant Bob Gibbs (R-Ohio) a déposé un projet de loi visant à atténuer les restrictions à la pulvérisation de pesticides près des plans d’eau.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE: 180Md$

Le montant que les énergéticiens américains devraient investir dans de nouvelles infrastructures de production d’énergie, afin de continuer à faire face à la pointe de consommation des installations de climatisation dans les journées les plus chaudes, selon une nouvelle étude de l’académie nationale des sciences.

TRANSPORTS

D.Trump promet aux compagnies aériennes de moderniser le système de contrôle du trafic aérien

Le 9 février, au cours d’une réunion avec les principaux PDG des compagnies aériennes (Delta, SouthWest, United..), D. Trump a promis un plan de plusieurs millions de dollars pour moderniser le système de contrôle du trafic aérien (qualifiant l’actuel système de « complètement détraqué ») et rénover les aéroports. Il s’est exprimé en faveur d’un plus grand contrôle des compagnies aériennes sur le système actuel, estimant qu’un « pilote » devrait être à la tête de la Federal Aviation Administration dont il n’a pas encore désigné son candidat. Parmi les autres sujets abordés au cours de la réunion : les taxes, la sureté aérienne, les nuisances sonores, et les régulations.

Ryanair, pas intéressé par les vols transatlantiques

Le marché du transport transatlantique aura connu depuis 5 ans l’arrivée des compagnies européennes à bas coûts (Norwegian Air, Wow, Air Canada). La compagnie low-cost américaine JetBlue lorgne aussi sur ce marché. Ce n’est pas l’avis de Michael O’Leary PDG emblématique de la 1e compagnie européenne Ryanair (116 millions de passagers transportés en 2016), pour qui le modèle économique de sa compagnie « low cost » n’est pas adapté pour les vols long-courriers, qui plus est sur un marché transatlantique devenu très concurrentiel, avec notamment les compagnies du Moyen Orient (Qatar Airways, Etihad). Avec une prévision de 200 millions de passagers transportés en 2024, la compagnie irlandaise prévoit sa croissance essentiellement sur le marché européen.

Le Japon veut soutenir les projets ferroviaires du plan infrastructures américain

Le Premier Ministre japonais en visite officielle à Washington ce 10 février, promet de soutenir le plan d’infrastructures de la nouvelle administration américaine en aidant à l’export de « technologies de haute qualité ».

En ligne de mire, l’export de la technologie du TGV japonais pour le développement des projets de lignes à grandes vitesse (Texas, Californie et région Nord-Est) ainsi que le renouvellement du matériel roulant ferroviaire urbain (tramways et trains). Au total, le Japon, envisage de financer 150 Mds USD sur 10 ans via des fonds d’investissements publics ou privés.

Financement des infrastructures : pour les États ruraux, les PPP ne sont pas la panacée

Alors que le plan d’investissements en infrastructures de la nouvelle administration est encore loin d’être connu, le Congrès multiplie les auditions sur ce sujet. Après la Chambre, cette semaine, c’est à la Commission « Environnement et Travaux Publics » de tenir une audition sur le financement du plan infrastructures. Plusieurs directeurs des départements des transports d’États ruraux (West Virginia, Oklahoma, Colorado) auditionnés ont fait part de leurs réserves sur le recours aux Partenariats Publics Privés pour leurs territoires qui ont besoin de fonds fédéraux, de travaux d’investissements ou de maintenance routiers.

La plateforme VTC Lyft connait un développement important dans 100 villes

La plateforme de véhicules avec chauffeur, Lyft, principale concurrent de Uber, va ouvrir son service dans 100 villes supplémentaires courant 2017, portant à 300 le nombre de villes américaines où le site est présent. Selon Lyft, le service dessert aujourd’hui 177 millions d’américains (55 % de la population), et à terme couvrira 72 % de la population.

Les élus républicains demandent une suspension de la subvention au futur TGV Californie

Dans une lettre adressée à la ministre de transports, 14 élus républicains demandent une suspension de la subvention de 650 millions de dollars accordée au projet de modernisation de la ligne ferroviaire de la baie de San Francisco, laquelle pourrait être utilisée pour une future ligne grande vitesse San Francisco- San José. Les élus dénoncent l’augmentation des coûts du projet et son incapacité à attirer des financements privés.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE: 185M$

Les pertes directes pour le secteur du tourisme d’affaires aux États-Unis du fait des effets du décret anti-immigration « Travel Ban » selon l’association Global Business Travel Association. Le nombre de réservations de voyages d’affaires a enregistré une baisse de 3,4 % la semaine où cette mesure a été appliquée, par rapport à la semaine précédente.

ENERGIE

Dérégulation en matière de transparence des industries extractives

Après la Chambre des représentants, le Sénat a voté l’abrogation d’un règlement adopté le 27 juillet 2016 par la Securities and Exchange Commission (SEC) sur la transparence des paiements effectués par les industries extractives américaines aux gouvernements étrangers. Selon la Maison Blanche, la règle de la SEC «imposerait des coûts de conformité déraisonnables aux sociétés énergétiques américaines qui ne sont pas justifiées par des avantages quantifiables» et pourrait mettre ces entreprises dans une situation désavantageuse par rapport à leurs concurrents étrangers.

ARPA-E : Menaces sur l’innovation

Plusieurs organisations conservatrices dont la Heritage Foundation appellent à la suppression de l’agence pour les projets de recherche avancés dans l’énergie (ARPA-E) qui investit dans des technologies de pointe et potentiellement de rupture hors de portée du secteur privé. Son congrès annuel est toujours prévu du 27 février au 1er mars à Washington, avec l’intervention de plusieurs parlementaires républicains et démocrates.

Baisse record des coûts de l’énergie en 2016

L’adoption rapide de technologies énergétiques propres, conjuguée à une consommation soutenue de gaz naturel, à la baisse des prix du pétrole et au déploiement de mesures d’efficacité énergétique, a aidé les consommateurs américains à réduire leurs coûts énergétiques à des niveaux record en 2016 selon le Business Council for Sustainable Energy et Bloomberg New Energy Finance.

Régulateurs de l’énergie : opposition à un nouveau marché de capacité dans l’Illinois/Michigan et à l’autorité du département de l’énergie

La commission fédérale de régulation de l’énergie (FERC) a rejeté la mise en place d’un nouveau marché de capacité sur une partie des États de l’Illinois et du Michigan ayant un marché dérégulé de l’électricité. Ce marché aurait été incompatible avec celui en place dans un marché régulé beaucoup plus vaste au sein de la zone MISO qui rassemble quinze États du Midwest et du Sud. Pour leur part, les régulateurs de l’énergie des États fédérés souhaitent réaffirmer à l’occasion de leur prochain congrès annuel, leur autorité par rapport au niveau fédéral concernant l’autorisation des lignes de transport d’électricité. En ligne de mire, le projet de ligne longue distance à haute tension « Plains & Eastern » entre l’Oklahoma/Nord Texas et le Tennessee (1 160 km – 2,3 Md$) dont l’autorisation relève actuellement du département de l’énergie.

Home Depot inc investit dans l’éolien

L’enseigne spécialisée dans la vente d’équipements domestiques rachète 50 mégawatts d’électricité verte provenant du parc éolien de Los Mirasoles au nord-est de McAllen (Texas), exploité par EDP Renewables North America. L’entreprise se fixe un objectif à long terme d’achat de 135 MW d’énergie renouvelable d’ici 2020.

Une étude critique l’intérêt du stockage de l’énergie issue de sources renouvelables

Une étude de l’Université d’Austin (Texas) conclut que le stockage par batterie de l’électricité d’origine renouvelable pourrait augmenter la consommation d’énergie et les émissions, du fait notamment des pertes. Les auteurs estiment qu’il est préférable d’injecter l’énergie directement dans le réseau.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE: +25%

L’augmentation du nombre d’emplois entre novembre 2015 et novembre 2016 dans le secteur solaire aux États-Unis, avec un total de 260 077 emplois, selon un rapport de la Solar Foundation. Cette croissance est liée à l’augmentation des capacités installées (14 gigawatts en 2016 contre 7,5 GW en 2015).

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0