L’Ambassadeur de France s’est rendu à Boston à l’occasion de la « BIO International Convention »

L’Ambassadeur de France s’est rendu à Boston à l’occasion de la « BIO International Convention »

L’Ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard ARAUD, s’est rendu à Boston les 4 et 5 juin, à l’occasion de la 25ème édition de la « BIO International Convention ». Plus grand salon consacré à biotechnologie et tourné vers la promotion des avancées en R&D auprès de l’industrie pharmaceutique, BIO a accueilli cette année environ 17 000 participants, soit la plus forte participation depuis dix ans. L’Ambassadeur a inauguré le Pavillon France de BIO, organisé par BusinessFrance et rencontré plusieurs des 140 entreprises françaises présentes et nombre de représentants de pôles de compétitivité en France : Lyon Biopole, CCI-Grand-Est-Alsace Biovalley, Eurobiomed (PACA et Occitanie), Genopole (Essonne), Atlanpole (Nantes).

L’Ambassadeur inaugurant le pavillon français à BIO

L’Ambassadeur est intervenu dans le cadre d’un panel organisé par BIO dont l’intitulé était le suivant « Can Boston DNA be replicated globally? ». Il a pu rappeler les atouts que la France avait en la matière et certaines des caractéristiques spécifiques de notre territoire et notamment que des soins abordables constituent un droit en France.

L’Ambassadeur a aussi lancé la communauté « French Tech Boston » dans les locaux de Sanofi-Genzyme. Porté par une soixantaine d’entrepreneurs français de Boston, la volonté de ses initiateurs d’afficher Boston au sein du réseau des villes dotées d’une communauté French Tech aux Etats-Unis aux côtés de New-York, Los Angeles et San Francisco, témoigne du dynamisme de l’écosystème français en Nouvelle-Angleterre.

L’Ambassadeur à Sanofi-Genzyme

Ce séjour a été l’occasion d’échanges avec Bill Sibold, le Vice-président exécutif et Directeur de Sanofi-Genzyme, premier employeur de la bio-pharma du Massachusetts (5 000 employés) ainsi qu’avec les représentants de Mérieux développement, d’Ipsen et de Servier qui se lance à la conquête du marché américain avec le rachat en 2018 des activités oncologie (liées au traitement du cancer) du géant irlandais Shire.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0