Flash Technologies et Innovation n°2017-3

Flash Technologies et Innovation n°2017-3

Crédit photo : Javier Morales

SOMMAIRE

REGULATION

  • La Federal Communication Commission (FCC) s’accorde pour un fonds permettant de financer le déploiement d’une couverture réseau dans les zones non desservies
  • La FCC donne son feu vert pour les appareils utilisant la technologie LTE-U

TELEPHONIE

  • AT&T continue de défendre son rapprochement avec Time Warner

TECHNOLOGIES DE DEMAIN

  • Le marché de la réalité virtuelle et augmentée pourrait atteindre les 14 milliards USD en 2017
  • La technologie blockchain encouragée par les compagnies de la tech

BREVES


REGULATION

La Federal Communication Commission (FCC) met en place un fonds permettant le déploiement d’une couverture réseau dans les zones non desservies

La FCC a unanimement approuvé un plan de 4,5 Mds USD pour couvrir en réseau haut-débit les zones encore non-desservies. Ce fonds financera notamment la Phase II du Mobility Fund adopté par la FCC en 2011 afin d’étendre le réseau 4G dans les zones rurales du territoire américain. Cette phase II vient en aide aux opérateurs réseaux « où le marché seul ne peut être présent ». L’attribution des fonds se fera par appels d’offres avec comme critère le nombre de miles carrés couverts (et non plus le nombre de miles de routes couvertes). Les opérateurs réseaux désirant participer à l’appel d’offres devront garantir une vitesse de données moyenne de 10 Mbit/s. La FCC ne soutiendra plus en revanche les opérateurs réseaux sur les marchés concurrentiels. La rapidité d’adoption de ce plan s’inscrit dans la volonté du nouveau Président de la FCC de faire de la couverture 4G sur l’ensemble du territoire une priorité.

La FCC donne son feu vert pour les appareils utilisant la technologie LTE-U

La Federal Communication Commission a étendu l’utilisation de la bande de fréquence 5GHz à la norme 4G LTE (Long Term Evolution), auparavant réservé à la seule norme Wifi. Pour ce faire, les opérateurs mobiles utiliseront la technologie LTE-U, développée par Qualcomm et qui leur permettra de distribuer des données sur la bande de fréquence 5GHZ en utilisant les deux réseaux, 4G et Wifi. Pour T-Mobile et Verizon, cette autorisation permettra aux utilisateurs de bénéficier de flux de données toujours plus rapides et de couvrir de plus en plus de zones. Les opérateurs prévoient le déploiement de cette technologie à partir de l’été 2017. Le Président de la FCC s’est félicité de cette autorisation qui est une avancée majeure pour l’innovation dans les réseaux sans-fil, plusieurs études ayant montré que les deux réseaux peuvent coexister sur la bande 5 GHz. De son côté, la ville de New York s’était inquiétée auprès de la FCC des problèmes que pourrait causer cette technologie sur l’ensemble du réseau Wi-Fi gratuit de la ville de New York. Pour le Wireless Future Program de la New America Foundation, la FCC doit veiller à ce que le réseau Wi-Fi ne soit pas sacrifié à cette nouvelle technologie, et que la cohabitation des deux réseaux se fasse lorsque le signal Wi-Fi est puissant.

TELEPHONIE

AT&T continue de défendre son rapprochement avec Time Warner

L’opérateur mobile AT&T a récemment défendu auprès des sénateurs son acquisition de Time Warner pour une valeur de 85 Mds USD. Les deux entreprises estiment que ce rapprochement permettra d’offrir à leurs clients des produits plus attractifs et plus diversifiés, mais aussi de pouvoir créer des programmes interactifs et de soutenir l’innovation dans le secteur de l’audiovisuel. Treize sénateurs démocrates et un sénateur indépendant avaient demandé en janvier des clarifications au sujet de cette acquisition, craignant une hausse des prix, une restriction de l’offre et des distorsions de concurrence. La Federal Communication Commission ne sera quant à elle certainement pas consulté car Time Warner a annoncé vouloir revendre sa station de télévision à Meredith Corp pour 70 millions USD. Cette vente pourrait accélérer le processus d’acquisition car la vente de la branche télévisuelle de Time Warner se traduit par le transfert de la licence télévisuelle, seul élément du ressort de la FCC. AT&T ne sera soumis qu’à l’accord du Department of Justice (DoJ) qui doit prouver que l’acquisition est conforme à la loi anti-trust. Le Président Trump reste opposé à cette acquisition mais ne prendrait très probablement aucune action pour l’empêcher si le DoJ approuve l’accord. Un accord pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année 2017.

REGULATION

Le marché de la réalité virtuelle et augmentée pourrait atteindre 14 Mds USD en 2017

Une étude de l’International Data Corporation, une entreprise américaine de recherche dans l’intelligence et les technologies, prévoit un développement exponentiel de la réalité virtuelle et augmentée. Le taux de croissance annuel moyen de ce marché pourrait atteindre près de 200%, avec des revenus qui atteindraient 143 milliards USD en 2020. Les dépenses proviendraient de l’achat de logiciels et autres services pour l’usage quotidien et du secteur des jeux-vidéos, qui devrait rester l’un des premiers utilisateurs de ces technologies. Au-delà les secteurs des transports et de la santé bénéficieraient aussi de l’important développement de ces technologies.

La technologie blockchain encouragée par les compagnies de la tech et de la finance

Une douzaine de grandes entreprises de la tech et de la finance, dont Microsoft, Intel ou encore J.P. Morgan Chase, ont annoncé une alliance nommée Enterprise Ethereum Alliance (EEA) pour développer et promouvoir Ethereum, un type de technologie blockchain, qui permet aux utilisateurs d’échanger des devises numériques dans un cadre sécurisé. Cette nouvelle organisation, sans but lucratif, fait partie d’un mouvement de généralisation du concept de blockchain introduit par Bitcoin. L’intérêt de l’EEA est de créer un standard pour les entreprises qui utiliseront l’Ethereum dans leur contrats financiers, et ce de manière sécurisée. L’Ethereum est actuellement la deuxième crypto-monnaie la plus utilisée, cependant loin derrière le Bitcoin. La technologie permet aux entreprises de simultanément collecter et stocker des informations sans dépendre d’une autorité centrale et d’effectuer des transactions en toute sécurité. Selon une étude d’Accenture en janvier 2017, qui fait partie de cette nouvelle organisation, la technologie blockchain permettrait aux banques de réduire leur coûts d’infrastructure à hauteur de 8 à 12 milliards USD par an.

BREVES

  • Google attaque en justice Uber pour espionnage  

La branche voiture autonome de Google, Waymo, accuse Uber d’avoir employé un ancien dirigeant de l’entreprise pour accéder à des données secrètes liées au développement des voitures autonomes de Google. Uber aurait ainsi pu accéder à des renseignements stratégiques et des documents relatifs aux tests des voitures autonomes, qui seraient valorisés à plus de 500 millions USD. Cette affaire illustre l’intensification de la concurrence dans le domaine de la voiture autonome aux Etats-Unis. A Detroit, General Motors a pour sa part investi 1 milliard USD dans Cruise Automation, une start-up de véhicule autonome, alors que Ford a prévu d’investir 1 milliard USD dans Argo AI, une start-up utilisant l’intelligence artificielle.

  • Le Bitcoin atteint des records de valeurs

La monnaie virtuelle a atteint à la fin du mois de février la valeur record de 1 197, 96 USD avec l’équivalent de plus de 18 Milliards USD de devises en circulation dans le monde. La monnaie virtuelle reste tout de même très volatile, compte tenu des variations de devises en Chine et aux politiques monétaires en Inde et au Venezuela. Goldman Sachs a de son côté annoncé avoir investi dans le Bitcoin, tandis que le New York Stock Exchange commence à répertorier les données relatives au Bitcoin.

  • L’administration Trump assure ne pas remettre en cause le Privacy Shield

L’article 14 de l’executive order signé le 25 janvier par le Président Trump stipulait que les personnes non-américaines serait exclues du Privacy Act, qui garantit la protection de la vie privée. Dans une lettre du 22 février 2017, l’administration Trump a cependant indiqué que l’executive order n’affecterait pas la protection des informations relatives à la vie privée des Européens garantie par le Judicial Redress Act to Europeans et le Privacy Shield.

  • Snapchat fait son entrée en bourse

Jeudi 2 mars 2017, Snap, la maison mère de la messagerie mobile Snapchat, a fait son entrée au New York Stock Exchange avec 200 millions d’actions émises au prix d’introduction de 17$, pour une valorisation estimée à 34 Mds USD. C’est la plus importante introduction boursière aux Etats-Unis depuis celle de Facebook en 2012.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0